MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Bilan de saison] Leonardo Balerdi : Une saison écourtée, un élan brisé

Entre le banc et les blessures, Balerdi n’a pas vraiment eu la chance de s’exprimer totalement cette saison. Arrivé de Dortmund en prêt à l’été 2020, l’Argentin nous a offert par le passé de bonnes performances comme de moins bonnes. Des hauts et des bas qui résument très bien cette saison-ci.

À lire également : « [Bilan] Leonardo Balerdi, un potentiel freiné »

Officiellement Olympien avant toute chose

Juillet 2021, peu de temps avant la reprise du championnat, Balerdi quitte officiellement les jaunes pour les bleus. Longoria signe fièrement l’Argentin, l’OM devenant l’unique propriétaire de ce garçon après Dortmund. Une bonne nouvelle pour la défense marseillaise, qui a besoin de fraîcheur. Balerdi connaît déjà le club et l’équipe, ainsi que Sampaoli et ses envies. Le club peut alors espérer le voir montrer bien plus et prendre confiance au fur et à mesure.

Des débuts en tant que titulaire

Dès le premier match de championnat, on retrouve le jeune Argentin dans le onze marseillais. On note l’arrivée de Saliba et de Peres, respectivement arrivés de Nice et de Santos. Le clan des défenseurs est donc bien fourni, quand on compte Álvaro et Ćaleta-Car, déjà présents dans l’effectif. Mais Sampaoli n’écarte pas Balerdi et le place au milieu des deux petits nouveaux. Une défense à 3 très jeune pour un premier match.

Les deux premières journées voient l’OM encaisser 4 buts, ce qui pourrait laisser penser que les défenseurs n’ont pas fait le job. Mais Balerdi ne s’est pas montré si friable, malheureusement il termine sa deuxième titularisation par un carton rouge. Une sanction sans conséquence pour sa place dans l’équipe puisqu’après son match de suspension, il enchaîne.

Balerdi écope d’un rouge à la fin de son match face à Bordeaux.

Il ne sort plus du onze durant cinq matchs de championnat, majoritairement placé auprès de Peres et Saliba. On pense alors avoir trouvé la ligne défensive type de l’OM. Mais c’est sans compter la piètre performance de l’équipe face à Lille pour la neuvième journée de championnat. L’Argentin en fait les frais et se retrouve sur le banc, laissant plutôt le Croate et le Gunners prêté faire le boulot, avec Peres en supplément.

De là, il s’offre une dernière titularisation fin octobre puis reste sur le banc quatre fois sur les huit matchs qui précèdent la trêve hivernale (TCC). Un coup dur pour le joueur qui espérait se voir titulaire indiscutable sur cette saison 2021-2022.

« J’ai beaucoup joué au début. J’ai eu une petite rechute qui m’a empêché de m’entraîner. Ça ne m’a pas permis d’être avec mes coéquipiers. J’ai dû attendre mon opportunité. Mes collègues ont fait de très bons matchs. »

– Conférence de presse du 31/12/2021
La défense à trois de Sampaoli ne laisse plus de place à Balerdi.

Puis de plus en plus sur le banc

De janvier à mars, il ne joue que sur 10 matchs toutes compétitions confondues, pour un total de 321 minutes. Ce n’est donc plus le Balerdi de début de saison, qui faisait l’unanimité dans le cœur de Sampaoli pour prétendre au poste fixe de défenseur central. Depuis, Saliba se montre très très bon et Ćaleta-Car fait parler la solidité. Peres peut alterner le bon et le mauvais, mais reste mieux placé que l’Argentin.

En Coupe de France, il pointe le bout de son nez, assez précieux dans la rotation de l’effectif. Bien qu’il reste sur le banc en huitièmes et ne joue qu’une mi-temps en quart, face à Nice. On ne le voit pas plus en Conference League où l’importance de la compétition grandissante, laisse une préférence pour la charnière type.

La Coupe de France n’est jamais facile pour l’OM.

Jusqu’à la blessure…

Son dernier match de la saison survient face à Nice, le 20 mars. Mais il ne joue que quelques minutes, remplaçant Gueye à la 87ème. Nous apprenons par la suite qu’il sera forfait sur tout le reste de la saison, à la suite d’une opération de l’épaule. De quoi définitivement mettre fin à ses espoirs de titularisation dans le onze olympien. Heureusement pour Sampaoli, Balerdi n’était bon que pour la rotation sur les derniers mois. Malheureusement pour l’ancien de Boca Juniors, il devra attendre avant de remontrer ce qu’il vaut.

« L’Olympique de Marseille confirme que Leonardo Balerdi s’est fait opérer de l’épaule. Une opération nécessaire suite à une blessure survenue à l’automne dernier, afin de régler définitivement le problème. La durée de son indisponibilité est estimée à environ 4 mois. L’ensemble du club souhaite au joueur un prompt rétablissement. »

– Communiqué de l’OM

Malgré cet élan coupé par une vilaine blessure, on peut tout de même s’attarder un peu sur ses statistiques. Balerdi a donc joué 24 matchs au total sur cet exercice 2021-2022. C’est autant que la saison dernière mais avec bien moins de minutes au compteur. Cela dit, c’est depuis que Sampaoli est aux commandes que le garçon joue plus. Si sa blessure à l’épaule n’était pas venue le perturber, qui sait s’il n’aurait pas engrangé bien plus de temps de jeu ?

Statistiques sur sa défense. (Source : FootMercato)
Statistiques sur sa circulation de balle. (Source : FootMercato)

On peut enfin noter qu’il a subi 6 fautes et commises 12, pour un total de 6 cartons jaunes et 1 rouge. Il assume d’ailleurs qu’il a encore beaucoup à apprendre et que son jeune âge lui fait commettre ce genre d’erreur. Un objectif à garder en tête donc pour les temps à venir.

Quel avenir pour lui ?

Le mercato ouvre ses portes incessamment sous peu. L’Argentin vient de signer officiellement à l’OM au début de la saison et donc ne se voit sûrement pas quitter les siens pour une nouvelle aventure. Blessé en cette fin de saison, il a à cœur de revenir en pleine possession de ses moyens pour reprendre une véritable place dans l’équipe.

Avec le départ normalement acté d’Álvaro et le possible retour de Saliba à Arsenal, il peut y avoir de la place pour lui. À noter tout de même l’arrivée de Samuel Gigot, qui aura tout à prouver en arrivant mais qui pourrait s’avérer d’une grande aide et chiper la place de Balerdi. Mais du côté de Ćaleta-Car, l’avenir n’est pas certain non plus, un beau chantier dans la défense centrale olympienne. Cela profitera t-il à l’Argentin ?

En somme, le dossier Balerdi ne posera sûrement pas de problème durant le mercato. Le jeune défenseur a des envies de revanche après cette blessure et n’a que 23 ans, il a encore de belles années devant lui. Rendez-vous en juillet pour les matchs amicaux, voir comment il s’en sort.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go