MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Bilan] William Saliba, un jeune patron

Le 15 juillet, William Saliba rejoint l’OM, sous forme de prêt sans option d’achat pour une durée d’un an. Lors de sa présentation, le natif de Bondy afficha son envie de jouer le haut de tableau. 5 mois après le début de saison, l’OM est 3ème au classement avec 33 points et un match en moins. Et il est clair que la présence de Saliba n’est pas anodine à cette position. Retour sur sa première partie de saison.

Le pilier de la défense

2155. Ceci est le nombre de minutes disputées par Saliba cette saison sur 2340. Le défenseur central a participé à tous les matchs hormis ceux face à Angers et Canet-Rocheville. Au sein d’un groupe composé de nombreux défenseurs, l’ancien stéphanois a affronté la concurrence et s’est rendu indispensable. Notamment grâce à sa contribution dans le jeu olympien puisqu’il est le joueur ayant tenté et réussi le plus de passes en Ligue 1.

Une adaptation express

Après des matchs de préparation convaincants de la part de Saliba, la saison débuta face à Montpelier et ensuite contre Bordeaux. Deux matchs difficiles pour la défense olympienne qui aura encaissé au total 5 buts sur ces rencontres. Face à Montpelier, il se mit en avant grâce à son jeu vers l’avant, ses interceptions et ses retours défensifs. Même constat contre Bordeaux où il perdit néanmoins plus de ballons dans le camp olympien.

Le match face à l’ASSE fut celui qui libéra Saliba. Face à son club formateur, le défenseur livra une prestation digne de son statut de grand espoir international. En plus de son rôle de défenseur, il contribua activement au jeu avec 116 ballons touchés, 100% de dribbles réussis et 95,9% passes réussies.

Cette rencontre fût suivie de deux mois de compétitions auxquels Saliba a livré de bonnes prestations hormis face à Lens où il eut quelques difficultés.

Un match hors norme.

La rencontre suivant ces deux mois était un match clé dans la saison de l’OM, la réception du PSG dans le cadre du Classique. Ce soir-là , le niveau du natif de Bondy était à son apogée. Ayant pour adversaire direct Mbappé, il a su limiter ses mouvements et s’imposer sur les passes lui étant destinées. Il a aussi été impeccable dans ses relances avec 96,5% de passes réussies.

Saliba compléta sa prestation magistrale, en fin de match, avec un tacle salvateur sur Mbappé , qui partait défier Pau Lopez. Cette action, équivalente à une action de but, restera gravée dans la mémoire des supporters lorsque l’on évoquera ce Classique.

L’intervention impériale de Saliba

Il terminera cette première partie de saison sur de bonnes performances en Ligue 1 mais un peu plus mitigées en Europa League. Le défenseur est indéniablement devenu le patron de la défense.

Statistiques en défense de Saliba Source: Foot Mercato
Statistiques montrant la contribution de Saliba dans la circulation du ballon. Source : Foot Mercato

Une première partie de saison récompensée

Les performances du joueur prêté par Arsenal ne sont pas passés inaperçues. Tout d’abord, le joueur fait partie de l’équipe U21 de l’année publiée par SofaScore. En septembre, le joueur est sélectionné avec l’équipe de France espoirs dans le cadre des qualifications à l’Euro U21. Saliba débuta son aventure chez les Espoirs avec une première titularisation face a la Macédoine du Nord. Match qui se solda par une victoire 3-0 où il jouera l’intégralité de la rencontre. Contrairement au match précédent, Ripoll décida de placer Saliba sur le banc au profit du défenseur lensois Loïc Badé. Les Bleuets rentrèrent des Îles Féroé sur un score nul et vierge (0-0).

Un mois plus tard, un nouveau rassemblement eut lieu avec les Espoirs. Cette fois-ci, Saliba joue les deux matchs dans leur intégralité, et cerise sur le gâteau, le sélectionneur fit de Saliba le capitaine des Bleuets. La sélection Espoirs remportera ses deux matchs sans grande difficulté.

Saliba capitaine des Bleuets face à l’Ukraine

Le mois suivant, en novembre, arrive la troisième trêve internationale de la saison. Après le premier rassemblement, Saliba n’a cessé de livrer de grands matchs notamment son match quasi parfait face au PSG. Il est donc légitime de demander sa sélection en équipe A, surtout en l’absence de Raphael Varane. Néanmoins, Didier Deschamps pris la décision de sélectionner Kurt Zouma. L’ancien stéphanois retourna donc avec les Bleuets avec qui il sera encore capitaine.

Des axes de progression

Malgré son absence de la liste, Saliba ne désespère pas et sait ce qu’il lui manque pour intégrer les Bleus:

« Être plus constant. J’entendais beaucoup ‘Saliba en équipe de France’ et puis, j’ai fait deux erreurs dans le match face à la Lazio. Ça m’a calmé. Je dois garder les pieds sur terre »

Eurosport

Malgré sa grande saison ,le défenseur pense ne pas avoir été assez constant et prend pour exemple son match contre la Lazio (2-2). Il est vrai que ce match-ci fut un match assez compliqué pour l’ancien stéphanois qui donna les deux buts aux Biancocelesti, notamment sur un mauvais contrôle sûrement dû à un manque de concentration.

Saliba , Mandanda, Gerson, Henrique et DCC après le nul face à la Lazio

Cependant, il fut confronté à un autre match délicat , cette fois-ci lors de la défaite face à Galatasaray (4-2). En effet , sur le 3ème but des Turcs, il tenta de remonter la balle mais se fait prendre par Aktürkoglu, qui intéresserait l’OM, qui partit en contre-attaque qui finira au fond des filets. Ses prises de risques font partie des grandes qualités de Saliba mais cela peut vite devenir une arme à double tranchant pouvant mettre à mal l’équipe. « Il faut que je sache quand prendre des risques mesurés » a-t-il déclaré au micro d’Eurosport.

Enfin, le plus grand aspect du jeu que le joueur doit développer est sans aucun doute son jeu de tête offensif. Malgré un bon nombre d’occasions sur coup de pieds arrêtés offensifs, Saliba n’a toujours pas réussi à inscrire de but au club. Pire, il a seulement marqué un but avec Nice face à Lyon la saison dernière. Il est évident que cette situation est anormale au vu de la taille de Saliba (1m92) et de sa hargne sur le terrain.

Des chances de rester à l’OM ?

Quelles sont concrètement les chances pour que Saliba reste au club? Selon l’Equipe , en devenant une pièce maîtresse de l’équipe de Sampaoli , le défenseur aurait déjà convaincu Pablo Longoria de tenter de le conserver. Néanmoins, en fin octobre, Mikel Arteta, coach d’Arsenal, a déclaré que Saliba a sa place dans son groupe. Ceci jeta forcément un coup de froid aux ardeurs olympiennes en affichant l’intention des Gunners de compter sur l’ancien stéphanois la saison prochaine.

Le défenseur, quant à lui, préfère botter en touche lorsqu’on lui pose des questions sur son avenir comme lors de cette interview chez RTL:

 « Je préfère ne pas parler d’avenir. Aujourd’hui, je suis très bien ici, je ne regrette pas mon choix. Je suis très heureux, depuis le 1er jour. J’ai un an ici en prêt, je vais tout donner pour satisfaire ceux qui m’ont fait confiance. Et puis à la fin de saison, on verra ce que l’avenir nous réservera« .

RTL

Rester à l’OM ou repartir en Angleterre? Ce qui est sûr, c’est que Saliba devra prochainement faire face à un dilemme. Une moitié de saison impressionnante. Il va sans dire que pour retrouver la LDC, le club olympien aura besoin que Saliba reste sur cette grande dynamique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go