MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OMRCL : Nouvelle déconvenue à domicile contre Lens

L’OM recevait Lens dans un match en retard comptant pour la neuvième journée de Ligue 1. Après avoir repoussé à deux reprises le match, les deux équipes ne s’affrontaient pas au bon moment de leur saison. Marseille restait sur 3 matchs sans victoire, même ratio pour Lens. C’était donc en manque de confiance que l’OM abordait cette confrontation. Mais contre des Sangs et Ors bien mieux physiquement, le club phocéen a subi les foudres des nordistes. Retour sur un match méconnaissable de l’Olympique de Marseille.

Une première mi-temps sans grand intérêt

André Villas Boas avait aligné la meilleure équipe possible. Boubacar Kamara, Álvaro, Pol Lirola et Jordan Amavi étaient absents. Le coach portugais a mis en place un 4-3-3 avec Mandanda, qui faisait son retour. Hiroki Sakai et Yuto Nagatomo sur les cotés, voyant Léo Balerdi et Duje Caleta Car dans l’axe de la défense. Au milieu, Pape Gueye, Morgan Sanson et Valentin Rongier apparaissaient dans le XI olympien. Offensivement, Valère Germain occupait l’aile gauche, Florian Thauvin l’aile droite et Dario Benedetto en numéro neuf.

Face à des lensois avec une défense à trois, l’équipe marseillaise voit un centre de Sakai sur le coté contré par la défense lorgnant la cage des Nordistes. Pas grand chose à se mettre sous la dent ensuite. Doucouré alerte l’arrière garde phocéenne en décochant une frappe puissante mais pas cadrée. Coup dur pour l’OM qui va voir Valentin Rongier sortir sur blessure et il sera remplacé par Michael Cuisance. Un nouveau joueur dans l’infirmerie de Villas-Boas.

Une deuxième mi-temps fantomatique pour l’OM

La deuxième voit Lens confisquer le ballon à Marseille. Par conséquent, cette possession va se concrétiser par un but de Simon Banza de la tête. Ce but donne du mérite aux Sangs et Ors qui envoie un gros coup de froid à l’Orange Vélodrome.

Simon Banza profitant des carences défensives pour inscrire le seul but du match

Cette ouverture du score va mettre à terre une équipe marseillaise qui tremblait déjà. AVB opère donc à 4 changements. Saif Khaoui remplace Nagatomo, Payet pour Benedetto, Radonjic pour Thauvin et Lucas Perrin pour Pape Gueye. Ce dernier avait écopé d’un carton jaune.

Mais il faut attendre la 85ème minute pour avoir un sentiment de révolte coté phocéen. Dimitri Payet déclenche un coup-franc qui passe au dessus des cages des visiteurs. C’est tout ce qui a à signaler pour des marseillais qui ne propose rien avec le ballon.

C’est avec une prestation honteuse que l’OM finit ce match. Ce qui a don d’agacer des supporters, déjà frustrés avant le match, qui sont au bout de leur force. Un combat qu’il faudra rééditer contre l’AS Monaco samedi prochain dans un match qui ne s’annonce pas être une partie de plaisir.

1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments