MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

L’OM et la Ligue des Champions : une histoire marquante

L’OM va vivre sa 15ème participation de Ligue des Champions depuis sa création. Décevantes, rayonnantes, asphyxiantes : retour sur différentes campagnes en LDC de L’Olympique de Marseille.

Les premiers pas de l’OM sur la plus haute scène européenne

En 1971, après une longue lutte avec les verts de l’ASSE, l’OM est sacré champion de France. Les olympiens vont connaître leur première coupe des clubs champions européens. Ils affrontent les polonais du Górnik Zabrze. Ils s’imposent 2-1 au Vélodrome au match aller et obtiennent un match nul au retour en Pologne. Pour les huitièmes de finale, c’est l’heure de connaître une grosse affiche européenne. Il faut faire face à lAjax d’Amsterdam d’un certain Johan Cruyff. Pas de surprise dans cette double rencontre entre les deux équipes. L’OM s’incline 1-2 au match aller à Marseille et 4-1 au match retour à Amsterdam. À noter que l’Ajax finira champion de cette compétition pour une deuxième fois consécutive.

Les belles années européennes

Les olympiens sont de retour dans la coupe des clubs champions européens pour l’édition 1989-1990. Leur première participation depuis celle de 1972 et la première pour Bernard Tapie. Les olympiens vont aller jusqu’en demi finale de la compétition. Ils éliminent ensuite Brondby en 1/16ème de finale sur un score cumulé de 4-1 (3-0 et 1-1). S’en vont défaire l’AEK Athènes en s’imposant 2-0 au Vélodrome et en obtenant le nul 1-1 en Grèce pour le retour. Ils vont être opposés au CSKA Sofia, des rencontres gagnées 0-1 en Bulgarie et 3-1 à la maison. L’aventure s’arrête en 1/2 finale face aux portugais du Benfica. Ils vont réussir à gagner à Marseille 2-1, mais ils vont s’incliner 1-0 au Portugal et la règle des buts à l’extérieur met K.O les Olympiens.

L’Olympique de Marseille participe à une deuxième coupe de clubs champions européens. Une édition corsée. Ils vont encore réaliser une bonne performance sur la scène européenne. Après avoir atteint une demi-finale l’année précédente, les olympiens passent un cap. Ils vont atteindre la finale de la compétition. Un parcours qui aurait pu terminer plus tôt notamment lors de la double rencontre face au Milan AC double tenant du titre. Le club de la cité phocéenne va obtenir un match nul 1-1 en Italie. Lors du match retour, le Vélodrome propage une ambiance de folie, tendue et électrique. Les Marseillais de Goethals l’emportent sur un score large de 3-0. L’aventure se stoppe en finale face à l’étoile rouge de Belgrade. Les Marseillais, la tête haute perdent aux tirs au but après un score vierge de 0-0.

L’année du sacre

Après une coupe des clubs champions européens manquée de 1992, dans laquelle l’OM est éliminé en 1/8 de finale. Les joueurs marseillais ont à cœur de prendre une revanche. Après avoir éliminé le Glentoran FC en 1/16ème de finale et le Dinamo Bucarest en 1/8ème de finale, l’OM joue sa première phase de groupe. Un groupe composé des Rangers de Glasgow , du FC Bruges et du CSKA Moscou. Seul le premier se qualifie pour le tour suivant. Pour la cinquième journée des phases de groupe, l’OM fait trois matchs nuls et réalise deux victoires.

Pour le dernier match les opposants aux FC Bruges, les Olympiens n’ont pas droit à l’erreur et doivent gagner. Mission accomplie grâce à une victoire 1-0 avec un but de d‘Allen Bokšić. Après avoir terminés premiers de leur groupe, les olympiens sont en finale face à un gros bonnet européen. Le AC Milan. Le 26 Mai 1993 c’est direction Munich pour la finale.

Les deux équipes se neutralisent pendant une grande partie de la première mi-temps. Basile Boli défenseur central de l’OM traîne des douleurs aux genoux depuis plusieurs semaines. Dès la 40ème minute, il demande le changement. Une requête aussitôt refusée par la doublette Goethals/Bernard Tapie. À la 44ème minute les olympiens gagnent un précieux corner sur le côté droit. La légende raconte Pelé aurait imposé au défenseur français de se placer au au premier poteau. Le chef de garde prenait la direction du deuxième. L’international ghanéen frappe le corner et celui qui demandait le changement quatre minutes auparavant marque d’un coup de boule puissant. Le seul et unique but de la rencontre. Les olympiens sont champions d’Europe. L’Olympique de Marseille devient et reste le premier club français à prendre en main la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Une honte

En 2013-2014 l’OM est qualifié pour la ligue des champions. Les olympiens héritent d’un groupe costaud malgré leur présence dans le chapeau 2. Ils affrontent Arsenal, le Borussia Dortmund et Naples. Cette édition de la ligue des champions prend la forme d’un désastre pour les olympiens. En effet, le club phocéen prend aucun point lors de cette phase de groupe. 6 défaites en 6 matchs, un cauchemar sans nom. L’opprobre est jeté sur les olympiens. D’autant plus que l’OM ne sentira plus l’odeur de cette compétition jusqu’à l’édition 2020-2021.

Une réapparition

L’Olympique de Marseille a fini deuxième de Ligue 1 la saison dernière. Grâce à cette seconde place, les olympiens décrochent leur ticket pour la Ligue des Champions. Après les derniers résultats, de mercredi soir, les olympiens sont placés dans le chapeau 4. Les phocéens vont affronter le FC Porto, l’Olympiakos et Manchester City, dans le groupe D.

2.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments