MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#LOSCOM : La série noire continue

Rédacteur : Evan

L’équipe de Sampaoli, qui restait sur trois matchs sans victoire toutes compétitions confondues (2 défaites et 1 nul) dont deux rencontres sans but, s’est déplacé chez le champion de France sans son numéro 10. Dimitri Payet était forfait à cause d’une douleur au mollet.

Aux abois tactiquement

L’OM a démarré en 5-3-2 avec le duo Gerson et Guendouzi devant la défense, Rongier derrière les deux attaquants du jour Ünder et Dieng. À noter, la présence de Ćaleta-Car, qui a fêté seulement sa deuxième titularisation de la saison. Luan Peres bascule donc piston gauche.

Malgré des choix douteux, les 15 premières minutes étaient plutôt équilibrées. L’OM possédait une grande partie de la possession du ballon, mais a été vite alerté par un contre fulgurant des Lillois et une défiance sur le côté gauche de la défense marseillaise à la 15ème minute. Heureusement, Pau López a été vigilant.

Le club phocéen a été bousculé et ne proposait rien offensivement, certains joueurs ne jouent pas à leur poste. Notamment Gerson, statique, il n’y a aucune projection offensive. L’OM ne montre rien offensivement à part quelques accélérations d’Ünder mais souvent maladroites. Les Lillois ont les meilleures occasions et à la 28ème minute, l’OM est puni. Celik a pris de vitesse le côté gauche de la défense marseillaise et centre, Saliba a pourtant contré ce centre mais Jonathan David a été le plus prompt et a ouvert le score.

Plus grand chose à signaler jusqu’à la pause, 1-0 pour le LOSC, l’OM a été logiquement mené.
Au retour des vestiaires, à la 51ème minute, Gerson s’est enfin procuré une situation. Sur une projection offensive mais sa frappe est trop enlevée. On pense alors que la révolte de l’OM est en marche mais les Lillois reprennent le dessus et s’offrent trois énormes situations entre la 70ème et 75ème minutes. En effet, par deux fois, Ikoné a touché les montants et David a manqué le cadre. La défense marseillaise était complètement débordée mais miraculeusement s’en sort sans deuxième but encaissé.

Pensant alors que l’OM peut encore revenir dans le match parce que Lille n’avait pas fait le break, mais malheureusement après un pied haut et un deuxième carton jaune, Cengiz Ünder a été exclu par monsieur Pignard à la 77ème minute. L’OM a touché le fond. Et donc en supériorité numérique, les Lillois n’étaient plus du tout mis à contribution et dans les arrêts de jeu, David a été s’offrir un doublé sur un contre et une passe lumineuse de Renato Sanches, entré cinq minutes avant. Défaite 2-0.

Les grands manques de l’OM

L’équipe de Sampaoli a manqué de beaucoup de choses. Cette défaite est totalement méritée par un sérieux manque d’agressivité et de mouvement offensif. Notamment car les milieux n’ont apporté aucune projection, trop de déchets sur les relances et surtout des joueurs qui n’ont pas évolué à leur poste. Dont Luan Peres piston gauche, Gerson devant la défense et Rongier en tant que numéro 10. Ce qui a donc donné une possession stérile et un manque de liant défensif. Sampaoli devra donc réagir tactiquement après la trêve, face à Lorient.

Le maigre aspect positif

La seule satisfaction de ce match a été celle de William Saliba. Encore impérial derrière, il a sauvé à plusieurs reprises le navire qui menaçait de s’écrouler. En gagnant la plupart de ses duels (4/6) et en étant très propre balle aux pieds (93% de passes réussies). Il est aussi un des seuls joueurs réguliers de cette équipe depuis le début de la saison.

La suite du programme

La trêve arrive peut-être au bon moment. L’OM est sur une série négative, cinquième du classement après cette 9ème journée mais toujours avec un match en retard. L’équipe de Sampaoli doit se relancer et surtout réagir tactiquement. Prochaine rencontre : au Vélodrome face à Lorient avant d’enchaîner les gros matchs, dont la Lazio à l’extérieur en Ligue Europa et la réception du Paris-SG. Les retours de Payet, Kamara et Milik en grande forme vont très probablement remobiliser cette équipe qui s’essouffle petit à petit.

Mauvaises séries donc pour les Marseillais avec quatre matchs sans victoires et notamment trois matchs sans marquer. Après ce match inquiétant en terre Lilloise, la trêve sera sûrement positive. Pour remettre les têtes à l’endroit et repartir de la meilleure des façons pour aborder ce mois d’octobre compliqué. La double confrontation face à la Lazio en Ligue Europa où l’OM se retrouve 3ème du groupe avec 1 point et le classico à venir seront décisifs dans la suite de la saison.

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go