MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[N2] #OMASSP : Un match nul décevant

Depuis leur victoire face à la réserve lyonnaise, la N2 Marseillaise n’y arrive plus. Pire encore, avec ce match nul concédé au Campus ce mercredi, la réserve olympienne reste relégable. Avec des difficultés pour monter au niveau supérieur, celle-ci manque de stabilité au niveau de son effectif. Un adversaire pour nos olympiens qui était prenable, sachant qu’ils ont marqué autant de buts qu’ils en ont encaissés.

La compo

NgapandouetnbuRichard, Mius, Kada, AhmedChabrolle, Souaré, KhetirGuilhen, Ressa, Baaloudj

Une impression de déjà vu

Beaucoup de nouveaux éléments sont venus renforcer cette réserve en cette fin de mercato, avec notamment l’arrivée de Cheikh Bamba Dieng et d’Oussama Targhalline. Cette équipe est encore jeune et manque d’automatismes pour pouvoir prétendre à jouer un autre football. Avec la présence de neuf professionnels dans le groupe qui affrontait l’AS Saint Priest, nous étions en mesure de rivaliser.

La composition marseillaise pour ce match est pourtant quasi similaire à celle du précédent match face à Louhans-Cuiseaux. Au milieu, seul Targhalline non présent dans le onze de départ est remplacé par Chabrolle. Dès les premières minutes, les visiteurs se montrent entreprenants et tentent beaucoup par combinaisons dans des petits périmètres. Ils parviennent même à taper le montant dans les dix premières minutes. Brouillons dans l’entame de match, les jeunes pousses marseillais ouvrent le score sur corner à la 26ème minute par Sacha Guilhen. Cependant, cette ouverture du score est inespérée au vu du faible niveau proposé. À la 30ème minute, piqué au vif par l’ouverture du score marseillaise, Saint Priest parvient à égaliser dans ce match et c’est mérité. A la mi-temps, les 22 acteurs de ce match rentrent au vestiaire sur un score de parité.

Un match techniquement pauvre

Alors que l’on pensait que la mi-temps allait faire du bien aux Olympiens, aucun changement est à constater. Le manque de justesse technique prédomine et les minots subissent. Philippe Anziani n’a pas trouvé la composition pour une osmose parfaite et effectue quelques changements. Chabrolle cède sa place à Targhalline et Guilhen est remplacé par la nouvelle recrue, Dieng. Inefficaces, transparents, absents, tous les adjectifs péjoratifs peuvent être employés afin de qualifier la terne prestation de la réserve. Un fait de jeu est cependant à signaler. Un élément qui aurait pu changer la physionomie de ce match. Alors que les deux équipes se dirigeaient vers un match nul, Bamba Dieng s’enfonce dans la surface adverse et est déséquilibré. L’arbitre de ce match met le sifflet à la bouche, mais n’engage rien, l’action se poursuit.

Le hold-up, pas passé bien loin est parti en fumée. Hormis cette erreur, le point pris est plutôt satisfaisant. Les visiteurs se sont montrés beaucoup plus dangereux. Ce match doit servir aux minots, qui ne doivent plus reproduire ce genre de prestation.

Nul doute que la trêve internationale de deux semaines laissera du temps à Philippe Anziani pour faire progresser l’effectif. Cependant, la réserve devra se passer de cinq internationaux algériens, convoqués pour la préparation de la CAN U20. Joakim Kada, Cyril Khetir, Mehdi Baaloudj, Yanis Hadjem et Yassine Ressa seront avec leur sélection du 22 au 25 octobre. Prochain match pour les minots, le 24 octobre avec la réception d’Aubagne, actuel quatrième de ce championnat de N2.

agenda OM N2
0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments