MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[Officiel] Amavi prolonge et s’inscrit dans la durée

Notre latéral gauche français, blessé depuis plusieurs mois, était dans le flou concernant son avenir à l’OM. Mais, Longoria ayant pris le dossier en main, c’est une belle prolongation qui s’offre à lui. À 27 ans, il peut rêver de Marseille un peu plus longtemps, avec un néo contrat de quatre ans. Maintenant, c’est l’avenir qui nous dira quand il refoulera les pelouses et s’il nous offrira, de nouveau, de bonnes performances. Retour rapide sur son parcours qui a amené la direction à faire perdurer la confiance qu’ils ont envers lui.

Un parcours semé d’embûches

C’est à l’été 2017 qu’Amavi débarque en terre phocéenne. Aston Villa le lâche en prêt, pour deux millions d’euros, lui permettant de jouer un an à Marseille. Il est logiquement titulaire, dans un effectif où le poste de latéral gauche fait des siennes depuis longtemps. Remplaçant d’Evra en premier lieu, les problèmes de comportements du doyen international permettent à Jordan de devenir rapidement un titulaire. Une épopée européenne et une quatrième place en Ligue 1 plus tard, son prêt touche à sa fin. Avec un but et sept passes décisives en 43 matchs, son bilan reste très correct. Surtout lorsque l’on regarde qui se positionne en parallèle à son poste, l’arrivée du Toulonnais n’est pas négligeable. L’équipe d’Eyraud et Zubizarreta décide de le garder définitivement. Dix millions posés sur la table et Amavi devient Marseillais pour de bon.

Jordan Amavi lors de son arrivée, à l’été 2017.

La saison suivante est bien moins flamboyante, pour le club, comme pour lui. Deux petites passes décisives en 33 matchs. Mais, il est le seul réel titulaire à gauche, l’OM fait comme il peut, avec les moyens du bord. La méforme de l’Olympique est générale et Amavi n’est pas le seul fautif face à des éliminations en coupes et une cinquième place en championnat.

L’exercice 2019-2020 est marqué par l’arrivée d’André Villas-Boas. Évidemment, la venue d’un nouveau coach peut toujours remettre en cause l’équilibre d’une équipe sur le terrain. Rocchia parti en prêt, Nkounkou encore trop inexpérimenté, seul Sakai peut faire office de latéral gauche optionnel. Sans surprise, le coach portugais fait confiance à Amavi et les titularisations lui collent à la peau. Cependant, les supporters commencent à se dire que c’est un peu par défaut, sans doublure dans son couloir. À chaque mercato, nous attendons un nouveau joueur pouvant concurrencer le numéro 18 ou apporter un plus. Mais toujours rien.
Le défenseur commence même à subir les sifflets des supporters, qui en demandent bien plus au vu de ses capacités et des besoins de l’équipe. Mais AVB le soutient moralement et il finira par revenir sous son plus beau jour.

Une blessure qui vient freiner une progression intéressante

Nouvelle saison, nouveaux défis, pour tout le groupe olympien. Le mercato n’a toujours pas été fructueux côté latéraux gauches. Yūto Nagatomo débarque néanmoins gratuitement de Galatasaray pour apporter toute son expérience des grands matchs. Cela dit, côté performances, il est loin de pouvoir détrôner Amavi. Fort heureusement, le Français est en forme. Puis, viendra sa blessure, survenue lors du match face à Monaco, mi-décembre, qui le stoppera net sur sa belle lancée. On pense le voir revenir rapidement aux entraînements mais il n’en est rien. Impossible de retrouver notre latéral gauche depuis. Il faut faire avec les deux Japonais et parfois, en bricolant, avec des joueurs à vocation offensive. Même Sampaoli ne peut pas totalement régler le problème via son nouveau système de jeu.

Bref, l’OM a perdu un élément important ces derniers mois et cela s’est clairement fait ressentir dans l’animation du jeu. Il en devenait presque insensé de ne jamais revoir le Marseillais ni sur le banc ni même, au minimum, aux entraînements. Les supporters se posent légitimement des questions sur les réseaux, il y répond, mais cela ne le fait pas pour autant réapparaître .

Une prolongation intéressante pour l’effectif

Malgré cette blessure qui dure encore et toujours, Jordan Amavi prolonge son contrat après déjà quatre saisons à l’OM. Il aurait dû partir libre cet été mais Longoria a su trouver les arguments et rassurer les supporters. À noter que lors du mercato hivernal, tout le monde voyait le joueur partir, cela semblait acté. Ce renversement de situation est sûrement, aussi, dû à sa blessure.
C’est un nouveau mercato estival compliqué qu’il va falloir entreprendre maintenant. Certains prêts sont la priorité des dirigeants et d’autres cas demandent à être prolongés (ou non). Avoir Amavi dans les rangs marseillais est une bonne nouvelle pour la saison prochaine et pour les caisses de l’OM. Il faut se le dire, s’il vient à partir dans un ou deux ans, l’OM pourra toujours en tirer un bénéfice. Mais l’heure est au sportif et de retour de blessure, il faudra prier pour que le Français revienne rapidement dans le groupe afin de remplacer un Nagatomo vieillissant et bien incapable d’élever son niveau.
L’ancien Niçois est donc un joueur de l’OM jusqu’en 2025. Le temps de le faire revenir sur le devant de la scène et lui trouver une vraie relève.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments