MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Sampaoli définit son futur OM en vue du mercato estival

Alors que l’OM est à la lutte pour la 5ème place, qualificative pour une coupe d’Europe, Jorge Sampaoli réfléchit à son équipe pour la saison prochaine. Entre joueurs prêtés à l’avenir incertain ou en fin de contrat, le club olympien connaîtra un mercato animé. Petit tour d’horizon.

Pol Lirola

Assurément la bonne pioche du mercato hivernal de l’OM, le latéral droit est prêté par la Fiorentina. Bien qu’ayant négocié une option d’achat à 12 millions d’euros, Longoria tente de revoir à la baisse ce tarif. Cependant, rien ne nous dit qu’il arrivera à ses fins. Deux options s’offrent à lui : céder aux exigences du club italien ou négocier un nouveau prêt. Particulièrement en vue lors du précédent match contre Lorient, puisqu’il fut l’auteur d’un doublé, ou face au Stade de Reims, le concerné se plaît à Marseille. D’autant qu’il est devenu un homme de base dans le système choisi par le coach argentin.

Arpentant son couloir droit sans cesse, Lirola a également noué une relation de choix avec un autre joueur à l’avenir indécis, Thauvin. Son bilan est plus qu’excellent, si on excepte son léger faux-pas lors d’une virée dans son pays natal par ces temps de restrictions sanitaires. Il n’empêche qu’en l’espace de quelques mois, Lirola s’est imposé naturellement. Il a effacé toute concurrence de Sakai et fait oublier le départ de Sarr au Bayern. Voilà pourquoi c’est le dossier prioritaire parmi les joueurs en prêt.

« C’est le club parfait pour moi, j’adorerais rester, mais ça ne dépend pas que de moi. De mon côté, je jouerai tous les matches à 100 %. Je me sens très bien ici »

Pol Lirola dans un entretien à « La Provence » le 17 Mars 2021

Leonardo Balerdi

Au premier abord, la saison du défenseur central peut apparaître comme insuffisante. Pourtant, l’aventure du joueur prêté par le Borussia Dortmund a des chances de se prolonger. Depuis l’arrivée sur le banc de touche de son compatriote, il s’est imposé comme essentiel dans l’esprit de l’entraîneur. Titularisé systématiquement, Leonardo Balerdi a aussi eu la lucidité de reconnaître ses fautes et ses défauts. Encore perfectible, il peut compter sur le soutien de Sampaoli qui a pu remarquer ses nombreuses qualités. Plus à l’aise depuis quelques matchs, ses récentes bonnes performances plaident pour lui.

Toutefois, le montant négocié lors de la précédente intersaison serait un frein. Avec un prix fixé à 14 millions d’euros, les dirigeants olympiens n’ont pas les moyens financiers de conclure une opération de ce montant. À l’instar de son coéquipier Lirola, les négociations vont être compliquées avec le club allemand. Reste à Longoria à se mettre d’accord rapidement pour permettre à l’Argentin de connaître son avenir.

« Oui, on a commencé à parler de rester ici, c’est une chose auquel je pense. Je me sens bien ici, à l’aise, dans le club, dans la ville. C’est comme l’Argentine, comme à la maison. Mais la suite, ça ne dépend pas que de moi, mais surtout de l’OM et du Borussia Dortmund. Mais oui je voudrais continuer ici »

Leonardo Balerdi en conférence de presse le jeudi 15 Avril 2021

Olivier Ntcham

C’est le flop du mercato d’hiver. Pourtant précédé d’une bonne réputation en raison de ses nombreuses années passées au Celtic, Ntcham ne restera pas à l’OM. À sa décharge, son arrivée ne s’est pas déroulé dans les meilleures conditions. Cause indirecte du départ d’André Villas-Boas, le milieu de terrain connaît une entame compliquée. Lors de ses rares apparitions, ses performances sont plus que moyennes. Il se fait ainsi remplacé à la mi-temps sur plusieurs rencontres, ce qui constitue un message assez explicite concernant son niveau.

Pourtant, son transfert aurait pu se réaliser pour un montant moindre. Les deux clubs se sont mis en effet d’accord sur une somme estimée à 5 millions d’euros. Un montant correct pour un joueur de 25 ans mais qui ne sera certainement pas levé en raison des prestations médiocres du joueur.

Olivier Ntcham, prêté à l'OM par le Celtic Glasgow

Michaël Cuisance

En dépit de deux buts marqués lors des deux premières rencontres de l’ère Sampaoli, Cuisance ne devrait pas rester à l’OM. En effet, les dirigeants olympiens ne lèveront sûrement pas l’option d’achat et le joueur retournera logiquement au Bayern Munich. Titulaire lors du dernier match contre Lorient, le gaucher aura tout fait à l’envers. Alors qu’il avait une belle occasion à saisir, le gaucher n’en a pas profité pour se mettre en valeur.

C’est une déception pour le technicien argentin qui pensait avoir relancé le joueur lors de son arrivée. Son coût est également un obstacle pour un élément qui serait emmené à jouer les utilités. Hormis quelques bonnes entrées en jeu, son bilan demeure insuffisant. Sauf retournement de dernière minute, son expérience n’aura duré qu’un an au sein du club.

Michaël Cuisance, prêté à l'OM par le Bayern Munich

Florian Thauvin

Olympien depuis 2013, hormis une parenthèse du côté de Newcastle, le gaucher arrive en fin de contrat. Sur le départ depuis le début de la saison, Thauvin semble indécis quant à son futur proche. Bien que des rumeurs l’envoyant à Séville ou au Milan AC ont pu être entendues, rien n’est fait. Au contraire, puisque Sampaoli aurait fait de sa prolongation une priorité. Compte tenu des bonnes relations qu’il entretient avec son entraîneur et son président, cette possibilité est de plus en plus plausible.

Blessé pendant pratiquement toute la saison dernière, le champion du monde aura traversé une saison irrégulière. Son repositionnement récent et son entente avec Lirola sont de réels atouts comme en atteste la passe décisive offerte à son latéral contre Lorient. Le voir partir libre serait aussi un aveu d’échec pour Pablo Longoria qui ne le prolongera pas avec son salaire actuel. Reste à voir le projet présenté à l’ex-Bastiais et la proposition financière qui devra arranger les deux parties. En tout cas, Thauvin n’écarte plus cette possibilité. Il est dans un club où il se sent comme chez lui et qui lui correspond. Jorge Sampaoli jugerait également compliqué de trouver un joueur de son niveau pour évoluer à son poste.

« C’est l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, sur et en dehors du terrain. Quand je le vois jouer et s’entraîner, j’aimerais le garder. »

Jorge Sampaoli en conférence de presse le 2 Avril 2021

Jordan Amavi

Blessé depuis la fin d’année dernière, le retour de Jordan Amavi se fait attendre. Le latéral gauche vit une saison plus que compliquée en raison de blessures. Alors qu’il était revenu à un très bon niveau sous les ordres d’André Villas-Boas, les mauvais résultats du club coïncident avec son absence. Le latéral gauche arrive également en fin de contrat et malgré le fait qu’il n’ait jamais pu évoluer sous ses ordres, Sampaoli souhaite le garder.

Son tempérament de guerrier, son apport offensif et sa connaissance du contexte marseillais ont convaincu l’actuel entraîneur. L’Argentin l’imagine comme le pendant de Lirola et cet aspect pourrait convaincre le joueur d’étirer son bail en Provence. Contrairement à Thauvin, on évoque aucune piste mais le joueur ne manquera pas de propositions notamment d’Angleterre. Le latéral était arrivé en provenance d’Aston Villa en 2017. Point positif pour les dirigeants olympiens : le joueur natif de la région se plaît dans le club et la force de caractère qui lui a permis de revenir prouve son attachement. Les pourparlers continuent et personne ne peut prédire l’issue finale.

Arkadiusz Milik

Il s’agit du cas le plus complexe. Prêté par Naples pour 18 mois en janvier, le Polonais ne tarde pas à montrer l’étendue de son talent. Les discussions continuent entre les deux parties pour la poursuite de l’aventure. Cependant, son départ devrait voir le jour en fin de saison. En effet, dans les négociations concernant son transfert vers l’OM, un « gentlemen’s agreement » aurait été conclu entre la direction phocéenne et Milik. Ce qui signifie que si un club important convoite l’avant-centre, celui-ci fera ses valises. La Juventus, l’Inter ou l’Atletico de Madrid sont les pistes les plus évoquées ces derniers temps.

Pourtant, Jorge Sampaoli n’a pas dit son dernier mot concernant son attaquant. Le coach le considère comme l’avant-centre idéal pour son schéma de jeu et son entente avec Payet est en cours d’amélioration. L’ex-sélectionneur de l’Argentine a conscience d’avoir deux éléments complémentaires sous ses ordres. La porte n’est pas fermée pour l’OM mais l’issue ne fait guère de doutes.

Le joueur ne manque pas de courtisans et il devrait rester que six petits mois à Marseille. Barré à Naples en raison de conflit avec sa direction, le joueur retrouve du temps de jeu. En effet, avec l’Euro en ligne de mire, Milik s’est fixé cet objectif afin d’être prêt pour cette échéance. S’il flambe lors de cette compétition, nul doute que son avenir marseillais ne se prolongera pas. Le joueur disposerait dans son contrat d’une clause de départ fixée à 12 millions d’euros. En cas de départ, l’OM se retrouverait confronter au recrutement d’un nouveau numéro 9. Dossier plus que compliqué depuis quelques années et qui a donné lieu à des flops retentissants.

Les autres dossiers importants de l’OM

On le sait, l’OM manque de liquidités. C’est pourquoi certains départs majeurs ne sont pas à exclure. Parmi eux, deux joueurs sont particulièrement cités : Duje Ćaleta-Car et Boubacar Kamara. Convoité par Liverpool lors du mercato d’hiver, le défenseur croate devrait quitter le club phocéen. Il ne semble pas avoir du mal à digérer ce transfert qui n’a pas abouti, et si le club anglais revient à la charge, nul doute que les finances olympiennes s’en trouveraient soulagées. Dans le cas contraire, c’est Kamara qui serait concerné par un éventuel départ. Formé au club, le minot s’impose comme un des meilleurs joueurs de cette saison. Polyvalent et excellent dans tous les postes qu’il occupe, ce serait un coup dur dans l’optique de la saison prochaine.

Régulièrement évoqué, le recrutement d’un gardien de but sera un dossier à suivre. Malgré ses 36 ans, Mandanda restera à priori le gardien titulaire mais la venue d’un jeune portier est envisagée. Approchant de la fin de sa carrière, son apport serait non-négligeable dans l’apprentissage du poste et du contexte marseillais. Reste à savoir ce que compte faire les dirigeants bien que des rumeurs se font jour concernant Lafont ou Alexander Nübel.

Parmi les autres joueurs qui vont partir, on citera notamment Germain, Pelé, Nagatomo ou Khaoui, tous en fin de contrat.

Boubacar Kamara, véritable métronome du milieu de terrain de l'OM

L’Olympique de Marseille aura un mercato agité. Le club devra recruter dans tous les secteurs de jeu. Certains postes se retrouvent en difficulté notamment le poste d’avant-centre ou d’arrière gauche. À ce dernier poste, c’est totalement l’incertitude puisque les trois latéraux de métier sont en fin de contrat. L’OM devra également gérer les retours de Radonjić ou Strootman. Sampaoli n’exclut pas de réintégrer le milieu néerlandais mais son salaire posera de nouveau problème. La direction olympienne aura énormément de boulot et la fin de championnat devrait permettre d’y voir plus clair suivant la position qu’occupera la formation olympienne.

2.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go