MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Retour sur la récente mise en examen d’Anigo

Comme le révèle La Provence, le sulfureux José Anigo a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, puis relâché. Soupçonné de participer à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime.

Début octobre, José Anigo est interrogé pour “des faits d’extorsion en bande organisée au préjudice d’établissements de nuit et dans le milieu du football, de blanchiment en bande organisée, d’abus de biens sociaux et d’association de malfaiteurs à raison de plusieurs projets criminels d’envergure en cours de préparation”. C’est long, c’est lourd, c’est à l’image du passé et de la vie trépidante de l’ancien entraîneur de l’OM.

Tandis qu’il arpentait les terrains boueux des championnats anglais ce lundi 5 octobre, le recruteur de Nottingham a du rentrer sur l’Hexagone avant même de manger des red beans. Direction les bureaux de la BRB à l’Évêché. Il a rejoint en garde à vue une vingtaine de personnes, qu’il connait toutes de près ou de loin. Comme un certain Bandikian ou deux figures du banditisme marseillais Michel Campanella et Jean-Luc Barres. L’ex-multicarte de l’OM s’est défendu en expliquant que ce qu’on lui reproche “est surréaliste”. S’il a été relâché par la justice, celle-ci a fait appel de cette décision.

Dans un communiqué, l’Olympique de Marseille a annoncé sa volonté de “se constituer partie civile dans cette information judiciaire pour dénoncer et poursuivre toutes les infractions dont elle peut avoir été victime, pour participer à la manifestation de la vérité et pour faire valoir ses droits”.

Pour l’heure, tous les soupçons vis-à-vis d’une présence houleuse dans le dossier Lihadji sont écartés. José Anigo, éloigné de la ville depuis le décès de son fils, avait plongé dans diverses frasques judiciaires.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments