MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#SCBOM : Remettre le couvert

Presque trois ans après leur dernière rencontre, l’OM affrontera ce soir à 21h le Sporting Clube Braga à l’AXA Stadium. Après trois victoires contre des clubs relativement modestes, l’OM ira défier un adversaire de rang européen. Potentiel adversaire en Europa League, cette rencontre devra permettre à Sampaoli d’expérimenter de nouvelles associations avec les dernières recrues. Si le match est bien sûr une répétition générale avant le début des vraies hostilités en septembre, s’imposer face à un potentiel concurrent permettrait de confirmer la bonne dynamique olympienne, et de s’affirmer un peu plus comme une formation renouvelée par le mercato à redouter, autant sur le plan national qu’européen.

SC Braga, une formation en phase conquérante

Un club en pleine révolution

Depuis quelques années le SC Braga s’impose comme le « quatrième club portugais » derrière le Sporting Lisbonne, le FC Porto et le Benfica Lisbonne. En témoigne sa quatrième position obtenue la saison dernière, sans mal, puisque décrochée de la cinquième de 11 points. À ce titre, ils se sont imposés sur le plan national en remportant l’année dernière la Taça de Portugal, la coupe nationale. Ils sont également parvenus à aller en finale de la Taça de Liga, la coupe de la ligue, mais se sont inclinés.

Cependant, ces deux finales disputées sur le plan national ne doivent pas éclipser les performances de Braga en Europe, puisque les joueurs sont maintenant rodés à l’exercice de l’Europa League. Ces derniers s’y qualifient depuis six années consécutives et parviennent régulièrement à disputer les phases finales. À titre d’exemple, la saison dernière, ils sont parvenus à se hisser en 16èmes de finale. Mais ils étaient tombés face à une formation plus redoutable, à savoir l’AS Roma. On n’oubliera pas évidemment de mentionner la finale de 2011 perdue à Dublin, et remportée à l’époque par un certain André Villas-Boas avec Porto.

Des éléments dangereux

Côté XI, les joueurs les plus dangereux de cette équipe sont relativement expérimentés. Tout d’abord Ricardo Horta, attaquant de 26 ans, le natif d’Almada est un élément central de la composition de Braga. En effet, ce dernier sort d’une saison complète où il aura disputé pas moins de 48 matchs au total. Ce dernier est impliqué sur 23 buts TCC, il en a marqué 15 et a délivré 8 passes décisives. Enfin, il a personnellement contribué au sacre de Braga en inscrivant un but en finale de Taça de Portugal. Ainsi, régulièrement aligné, l’attaquant est à un pic de sa carrière. C’est un élément central de la formation portugaise duquel il faudra se méfier.

Ricardo Horta le 23 mai 2021 en Taça de Portugal.

Néanmoins, il ne faudra pas négliger Galeno. En position de milieu gauche, celui-ci est aussi un élément central de l’effectif. Impliqué sur 18 buts TCC la saison dernière, le jeune milieu de terrain s’est également imposé comme un indispensable. Sampaoli devra également prendre en compte la présence de l’international libyen Al Musrati. Ce dernier est un des tous meilleurs joueurs de l’effectif de Braga. Surnommé le « Patrick Vieira libyen » par le journal portugais A Bola, ce dernier est vérouillé par une clause libératoire dont le montant est fixé à 30 millions d’euros. Enfin, on notera la présence d’une ancienne connaissance olympienne en la personne de Rolando. Parti du club en 2019, le buteur de la demi-finale à Salzbourg a finalement atterri à Braga, après une petite traversée du désert. 

Le SC Braga est donc une formation intéressante, à ce stade la plus redoutable sur le papier que l’OM a eu à affronter.

[À lire aussi] #SCBOM : « Le match OM-Braga de 2018 fut un mauvais souvenir »

L’OM : poursuivre l’intégration des recrues

L’OM entamera donc ce soir la deuxième phase de sa tournée estivale. Puisqu’en effet il s’agit du premier match du second calendrier dévoilé par l’OM le 8 juillet dernier. L’équipe effectuera donc son premier déplacement européen ce soir, contre un potentiel concurrent en Europa League. Ce sera ainsi l’occasion pour Sampaoli d’orchestrer une nouvelle fois son XI, et de mettre en lumière les nouvelles recrues.

À ce titre, dans le groupe de départ sont appelés pour la première fois : Luan Peres, William Saliba et Mattéo Guendouzi. Encore un gros chantier d’intégration à mettre en place donc pour Sampaoli, mais qui ne cacherait plus son excitation pour l’Europa League. On notera cependant l’absence de Pau López, trop juste pour débuter ce soir en raison de sa blessure à l’épaule.

S’étant aisément défaits de ses adversaires précédents, certaines recrues ont déjà marqué les esprits. On peut penser à Gerson qui a enchaîné quelques prestations intéressantes, grâce à un niveau technique impressionnant. Ce dernier semble se démarquer par une certaine intelligence de jeu et une conduite de balle remarquable. Le magnifique but marqué la semaine dernière semble en tout cas avoir déjà conquis pour l’instant les supporters marseillais. On pourra également penser à Ünder et à son entrée fracassante le match dernier. Il s’était notamment illustré par une série de dribbles qui avait déposé la défense du Servette FC. L’occasion pour ces nouveaux de confirmer ce soir leurs bonnes prestations. Mais également pour Konrad de La Fuente qui a fait des débuts assez encourageants sous le maillot olympien.

Gerson le 15 juillet 2021 contre le Servette FC.

Ainsi, armé de ses nouvelles recrues et en déplacement au Portugal, cette rencontre amicale a tout de même un parfum européen, auquel il est dur de résister. Après une période de pur pragmatisme tactique, l’effectif olympien semble s’être enrichi de véritables feux follets qui rendent vraiment agréable l’OM à regarder. L’enjeu de ce soir sera d’attaquer la saison d’emblée, d’entrer dans les choses sérieuses, tout en prenant soin d’intégrer avec patience et méthode les nouvelles recrues.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments