MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Un nouveau central français courtisé en défense ?

Postes fournis en début de saison, les défenseurs centraux pourraient commencer à manquer au sein de l’effectif la saison prochaine. C’est pourquoi la cellule de recrutement olympienne s’active en amont du mercato estival et multiplie les pistes. Après les prometteurs Isaak Toure et Mikayil Ngor Faye qui pourraient débarquer dans la discrétion cet été, un défenseur français de Bundesliga semble attirer l’attention de Longoria en la personne d’Evan Ndicka.

Un poste énigmatique

Quid du visage défensif de l’OM l’année à venir ? Entre la résiliation de contrat en approche pour Álvaro, la possible vente de Ćaleta-Car et le retour de prêt de Saliba, les options se raccourcissent considérablement. À l’heure actuelle, seuls Balerdi et Gigot sont assurés de rester au club l’année prochaine. Bien trop peu pour jouer la ligue nationale et la possible campagne de Ligue des Champions.

C’est la raison pour laquelle l’OM se serait renseigné sur Evan Ndicka, défenseur central de 22 ans évoluant à Francfort. Une information qui nous vient de la presse allemande et confirmée par le journal Bild. Encore jeune mais habitué du haut niveau, il enchaîne les matchs cette saison et viendrait mettre ses qualités au service d’un effectif déjà bien soudé.

À lire également : Quelle place pour les jeunes en équipe première ?

Un défenseur complet

Parisien de naissance, Ndicka rejoint rapidement Auxerre où il est formé progressivement. Il y rejoint l’équipe première en 2017 et effectuera au total seize rencontres en pro avec son club formateur. Repéré précocement par Francfort, il rejoint l’écurie allemande pour 5,5 millions d’euros en 2018 et impose directement son jeu au sein de l’effectif des Aigles. International tricolore jeune des U16 aux U21, ses nombreuses sélections reflètent son niveau et font de lui un des nombreux défenseurs centraux français prometteurs.

Cette saison, il cumule 40 matchs déjà, et reste absolument indispensable à la stabilité défensive de la formation. Pour autant, il se distingue également sur le plan offensif avec 4 buts et 4 passes décisives en championnat. Des statistiques flatteuses qui témoignent notamment de son bon jeu de tête. Encore en lice en Europa League après avoir éliminé le Barça, le Français était suspendu lors de la demi-finale aller mais sera bien présent pour prendre l’avantage face à West Ham jeudi. Auteur d’une bonne campagne européenne, il s’est naturellement attiré le regard de plusieurs clubs. En championnat, Francfort pointe à la onzième place.

Ndicka aux prises avec Musiala

L’écurie peut néanmoins toujours compter sur le calme de son défenseur pour résister lors des temps faibles. Doté d’une grosse intelligence de jeu, la maturité de Ndicka en devient troublante pour son jeune âge. Rapide, agile et très bon relanceur, il est également intraitable défensivement avec en moyenne 75% de tacles réussis cette saison. Sa puissance naturelle lui octroie aussi le gain de la grande majorité de ses duels, que ce soit au sol ou dans le domaine aérien. Il anticipe bien, ce qui lui permet de faire souvent de bons choix lorsqu’il est mis en difficulté. Capable de conserver le ballon et d’absorber la pression, il s’intégrerait aisément dans la charnière centrale olympienne.

Un montage compliqué

Si le jeune Français est estimé à 28 millions d’euros, rien ne semble indiquer que l’OM devra s’acquitter d’une telle somme pour s’attacher ses services. À un an de la fin de son contrat, le défenseur ne semble pas disposer à prolonger, ce qui précipitera sans doute son départ cet été. Son club attendrait tout de même la coquette somme de 20 millions d’euros. Une affaire au montant élevé mais qui semble être rentable sur le long terme.

Qui plus est, la concurrence se fait ressentir sur le dossier. L’OM aurait déjà contacté les agents du joueur toujours d’après Bild. Toutefois Monaco aurait aussi fait part de son intérêt. Plus tôt dans l’année, les rumeurs envoyaient Ndicka au PSG, à Arsenal ou encore à Newcastle. Il s’agira donc de se montrer convaincant pour attirer l’ancien pensionnaire de Ligue 2. Un défenseur qui, avec son niveau actuel et sa marge de progression, pourrait prétendre à la tunique bleue d’ici quelques années.

Et si l’OM réitérait un coup similaire à l’été dernier avec un profil ressemblant à celui de Saliba ? L’opportunité est belle, et pourrait renforcer l’effectif pour l’exercice à venir. Avec déjà des références en coupe d’Europe, Ndicka sera un élément en vue lors du prochain mercato. L’occasion pour le défenseur d’enfin découvrir la Ligue 1 ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go