Adil Rami et l’OM, c’est fini !

D’après les informations du journal L’Équipe, le club phocéen a envoyé une lettre de résiliation de contrat pour faute grave à l’international Français ces derniers jours.

Devenu indésirable auprès des supporters marseillais suite à ses différentes performances sportives et activités extra-sportives, l’international Français de 33 ans est donc désormais libre de trouver un nouveau club.

Que lui est-il reproché ?

L’Olympique de Marseille reproche notamment au joueur un aller-retour en Charente-Maritime le lundi 20 mai dernier, pour tourner l’émission Fort Boyard alors qu’il était officiellement blessé à un talon. En principe, le lundi 20 mai était un jour « off » (de repos) pour les joueurs. Mais en raison de la reprogrammation, plus tôt, de la dernière journée de Ligue 1 Conforama contre le Montpellier HSC (1-0), ce jour « off » s’est transformé en jour d’entraînement. Même pour Rami qui devait se présenter à la Commanderie pour se voir pratiquer des soins alors qu’il avait joué blessé le samedi contre Toulouse (5-2). À l’époque, le défenseur indiquait avoir eu l’accord du staff pour ne pas se présenter au centre d’entraînement.

Autre raison évoquée, quelques jours plus tard, l’international Français déclare forfait pour la dernière journée du championnat. Il se rendra pourtant à un défilé de mode à Monaco plutôt que dans les tribunes du Vélodrome pour assister au match de ses coéquipiers.

Est-ce suffisant du point de vue légal ?

Même si le club pense avoir été assez clair, les avocats d’Adil Rami estiment que le dossier monté par le club n’est pas suffisant pour être considéré comme une faute grave et sont persuadés que Jacques-Henri Eyraud souhaite se débarrasser du joueur à moindre coût. Des discussions entre avocats sont toujours en cours pour obtenir une indemnité de départ à l’international Français, mais aucune des parties n’est satisfaite pour l’heure. Lors d’une tentative de conciliation au siège de la LFP le 30 juillet, l’OM et Rami étaient présents, et sont restés catégoriques : ils ne changeront pas leurs positions. Un accord à l’amiable peut encore être trouvé dans les prochains jours, mais les chances qu’il aboutisse sont très faibles.

Et le joueur dans tout cela ? Où en est-il ?

Adil Rami continue de s’entraîner à part depuis la reprise, du côté de Cannes, et profite aussi de la ville de Saint-Tropez. Il est agacé de la manière dont le club et Jacques-Henri Eyraud traitent le dossier. Aucune des deux parties n’est prête à faire un pas vers l’autre, la seule issue la plus probable est que cette histoire se termine devant les prud’hommes, une procédure assez longue donc. En attendant le dénouement de cette affaire, Adil Rami est libre de trouver un nouveau club.

L’histoire avec l’OM aura duré 2 ans pour le Champion du Monde 2018. Recruté par Rudi Garcia au FC Séville, sa première saison fût la plus belle. Patron de la défense Marseillaise, il aura participé à la belle campagne en Europa League, conclue malheureusement par une défaite face à l’Atlético de Madrid (0-3). Depuis la Coupe du Monde 2018 et sa non-participation sur le terrain (aucun minute jouée), le joueur a accumulé les blessures ainsi que les contre-performances et n’a jamais pu récupérer son niveau de la saison précédente. Il y a quelques jours, lors de la conférence de presse de présentation d’Álvaro González, Jacques-Henri Eyraud était revenu sur cette histoire avec la conclusion suivante : « C’est un échec pour tout le monde ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.