MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Avec Payet, l’OM s’impose

L’Olympique de Marseille s’est imposé à l’Orange Vélodrome contre le Racing Club de Strasbourg ce mercredi soir, et se retrouve en quart de finale de la coupe de France. Une victoire obtenue dans la douleur malgré un score de 2-0 en sa faveur à la mi-temps.

Les compos
Le résumé
La première mi-temps : tout est maitrisé

Malgré l’absence de Sanson et Benedetto, l’OM avait bien commencé. A la 2ème minute seulement, après une bonne combinaison entre Payet, Lopez et Radonjić, l’ailier serbe se retrouve en position de frappe. Bien gêné par les défenseurs strasbourgeois, son tir passe à côté. Plus rien ensuite jusqu’à la 22ème minute, à laquelle, encore Radonjić, excellemment servi par Bouba Kamara se retrouve en face à face avec… Kamara (gardien strasbourgeois). Et c’est ce dernier qui gagne le duel grâce à un superbe arrêt, main ferme au sol.

La réaction strasbourgeoise ne se fait pas attendre, deux minutes plus tard, Keny Lala centre, et Sissoko reprend à bout portant. Mais se heurte au portier et capitaine marseillais Mandanda. C’est la seule occasion Strasbourgeoise de la première mi-temps. La pression marseillaise est de plus en plus soutenue. À la 31ème minute la détonation arrive. Elle vient de Bouna Sarr : Il accélère et dribble toute la défense depuis la droite du milieu de terrain. Il se présente ensuite devant Kamara, et enchaîne avec une frappe pied gauche très bien ajustée. Quel but du latéral droit marseillais, 1-0.

À la 41ème minute Mickaël Lesage siffle un penalty pour l’OM. Payet se retrouve face à un Kamara encore bien esseulé par sa défense. Le Marseillais s’élance, souverain, trompe le gardien strasbourgeois. 2-0. Les hommes de Thierry Laurey sont complètement apathiques et les Olympiens dominent. Ils rentrent au vestiaire avec une belle avance, et un pied en quart de finale.

La deuxième mi-temps : de la tension mais de la réussite

Peu d’occasions en ce début de mi-temps mais les Phocéens essaient de mettre du rythme. Après une ouverture magnifique de Payet, Germain prend de vitesse Mitrovic et centre pour Rongier qui vendange un piqué pied gauche qui passe à côté des cages. Mais malgré cette action les Olympiens reculent. Reculent trop même. Une bonne combinaison strasbourgeoise conduit Waris devant le but, mais sa frappe est repoussée par Mandanda. Mais la défense marseillaise trop laxiste, laisse Corgnet reprendre et réduire la marque, 2-1.

Les actions s’enchaînent. À la 64ème minute Radonjić prend de vitesse la défense et bute (encore) sur Kamara, auteur d’un excellent match. À la 70ème minute, nouvelle attaque strasbourgeoise. Corgnet se retrouve encore seul côté droit, et centre en retrait. Heureusement, Álvaro veille et sort la balle en corner. La deuxième mi-temps est dominée par les joueurs de Thierry Laurey; les Olympiens jouent en contre et se montrent tout de même solides défensivement.

Il reste 10 minutes et l’OM souffre mais résiste. L’Orange Vélodrome tremble lorsque Mandanda relâche le ballon après un arrêt-reflex. Thomasson marque mais il est signalé hors-jeu. Les Olympiens mènent toujours mais n’y arrivent plus. Ils n’avancent pas, et enchaînent les longs ballons. Sur une récupération haute de Marley Aké, N’dour le découpe et est logiquement sanctionné d’un carton rouge. L’OM jouera les cinq dernières minutes du match à 11 contre 10. Dans le temps additionnel Khaoui bute encore et toujours sur un très bel arrêt de Bingourou Kamara. C’est finalement l’autre Kamara, Boubacar qui vient tromper le gardien et sceller la victoire marseillaise sur le score de 3 buts à 1.

L’Olympique de Marseille est donc qualifié pour les quarts de finale de la coupe de France après cette victoire 3-1. Tirage au sort demain soir pour connaître l’adversaire des hommes de Villas-Boas.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go