MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Leonardo Balerdi : l’autre Léo argentin

Même s’il n’a que très peu joué avec Boca Junior et le Borussia Dortmund, Leonardo Balerdi est annoncé comme un futur crack. Présentation de la nouvelle recrue olympienne.

Un défenseur élégant

Encore un Argentin à l’OM ! Après Heinze, Lucho, Ocampos, Benedetto ou même Bielsa, c’est au tour de Balerdi de rejoindre la cité phocéenne. Formé en tant que milieu de terrain puis repositionné en défense centrale par l’un de ses entraîneurs à Boca, Balerdi est décrit comme un joueur grand et très rapide. Il dispose d’une belle qualité de passe pour casser les lignes et d’une habilité à sortir les ballons proprement. N’ayant pas eu énormément de temps de jeu durant la préparation (seulement 14 minutes contre les Slovaques de Dunajská Streda et 27 minutes contre le Bayern Munich), il est compliqué de juger dès à présent son niveau de jeu. Mais nul doute qu’il saura montrer ses qualités à la reprise du championnat.

Balerdi à Marseille pour de nombreuses années ?

Le 21 juillet, l’OM officialisait l’arrivée de Leonardo Balerdi, en provenance de Dortmund, sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Celle-ci s’élève à 15 millions d’euros, une somme plutôt élevée pour un joueur qui a disputé seulement 13 matchs en professionnel (5 matchs avec Boca Junior et 8 matchs avec le Borussia Dortmund) alors que sa valeur marchande est estimée à 7,2 millions d’euros selon le site Transfermarkt. Il devra donc prouver qu’il vaut ces 15 millions afin que les dirigeants marseillais le conservent pour la saison d’après.

Un talent à confirmer

À 21 ans, Balerdi est considéré comme un joueur très prometteur. Même s’il sera compliqué pour lui de devenir titulaire indiscutable au vu de la concurrence avec Ćaleta Car, Kamara et Álvaro , il aura un rôle très important à jouer cette saison. À l’OM, il retrouvera son compatriote et surtout ancien coéquipier Darío Benedetto qui, espérons le, facilitera son intégration. Son compère de la défense, l’expérimenté Álvaro Gonzalez, parlant aussi la même langue que lui, sera une source d’exemple, qui l’aidera sûrement à évoluer. À lui de se faire une place dans le onze d’André Villas-Boas pour que l’option d’achat soit levée et qu’il s’installe sur le long terme à Marseille.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments