MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Bilan fin de saison] Et les autres dans tout ça ?

Ces deux dernières semaines, Peuple Olympien s’est chargé de faire un point individuel sur la saison de l’ensemble des joueurs de l’OM. Dimitri Payet, Dario Benedetto ou encore Steve Mandanda ont tous été passés au crible. D’autres ont eu moins de temps de jeu mais nous devons évidemment les évoquer également, et nous les avons rassemblés ici.

Yohann Pelé, le joker de luxe

Nombre de matches disputés : 5

buts encaissés : 4

L’ex portier tricolore avait décidé l’été dernier de vivre une saison supplémentaire à Marseille, toujours en tant que doublure de Steve Mandanda.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’encore une fois, il n’a pas déçu ! Et pourtant, il a dû attendre avant de jouer son premier match de la saison. C’était le samedi 14 décembre à Metz, à la suite d’une sortie prématurée de Mandanda.

L’ancien sochalien avait pourtant très mal débuté, encaissant naïvement un but de Nguette avec notamment une main gauche pas assez ferme.

Il s’était rattrapé en seconde période en arrêtant un penalty d’Habib Diallo très bien frappé. Le début d’une longue série…. En effet, il en a ensuite stoppés deux autres contre Trélissac (TAB), sans oublier celui de Moussa Dembele, en quart de finale de coupe de France. De son année 2020 on retiendra aussi son énorme bourde contre Trélissac qui a offert l’ouverture du score aux amateurs, dès la 20ème seconde !

Lucas Perrin, jamais décevant

Matches joués : 5

But : 0

Passe décisive : 0

Carton jaune : 1

Carton rouge : 0

Certains se régalent en le comparant à Bouba Kamara et répètent « il n’est pas aussi fort que lui » ou encore « ça n’est pas un crack ». Toujours est-il que, peu importe son niveau initial, en 4 titularisations, il n’a jamais déçu.

En septembre, il remplaçait Kamara, longuement suspendu après son carton rouge contre Montpellier. Son baptême a eu lieu à Dijon, où l’OM a fait un match nul 0-0. Pourtant, il aurait pu ouvrir le score en première période sur une action toute faite, mais son plat du pied avait fini au dessus des cages d’Alfred Gomis. Dans le temps additionnel, il maintenait ses coéquipiers en vie en taclant une balle de match à bout portant, dans les pieds de Mavididi !

Par la suite, il s’est montré solide mais naïf contre Rennes et Amiens, avant de sortir une rencontre parfaite contre le TFC, en novembre.

Florian Chabrolle, où est-il passé ?

Après avoir fait une préparation estivale extrêmement intéressante, le minot du centre de formation a complètement disparu des radars marseillais :

Matches joués : 2

But : 0

Passe décisive : 0

Son profil assez limpide avait pourtant pas mal plu au coach Villas-Boas, qui avait même profité du match amical contre le Napoli pour le placer en milieu de terrain. Et ça avait plutôt bien fonctionné, sans que cela ne soit extraordinaire non plus. A la suite de cette rencontre, il était entré en jeu lors de la première journée de championnat contre le stade de Reims, mais son apparition n’avait rien changé à l’issue de la partie qui s’était soldée par une défaite. Depuis, le jeune Chabrolle s’est simplement contenté d’une courte exposition au Groupama Stadium, en coupe de France où il est entré à la place de Maxime Lopez.

L’hiver dernier, l’OM cherchait à le prêter… sans succès.

Saïf-Eddine Khaoui, talent gâché

Pour résumer sa saison : 11 matches disputés, 0 titularisation !

Ses entrées en jeu étaient pourtant assez remarquées, contre Strasbourg par exemple où il était à quelques centimètres de creuser l’écart en seconde mi-temps, ou bien au stade de la Licorne où son entrée sur le rectangle vert avait métamorphosé les offensives olympiennes. Malgré cela, il y a eu tout au long de la saison un Bouna Sarr d’une sécurité extrême sur le côté droit, ce qui a convaincu AVB de laisser le franco-guinéen sur la pelouse, et le franco-tunisien sur le banc.

Florian Thauvin, la saison blanche

Partira, partira pas… le dernier été du champion du monde était marqué de cette interrogation. Finalement, le suspense fût vite clos, suite à une blessure à la cheville sur la pelouse des Glasgow Rangers, en amical.

L’ancien lillois préparait ainsi son retour contre l’ASSE pour début septembre.

Il était entré en jeu, se créant deux petites occasions et avait ensuite décidé de se faire opérer de la cheville droite, qui lui faisait tant de mal depuis plusieurs mois.

Villas-Boas évoquait alors un probable retour en décembre et ironisait en parlant d’un cadeau de noël. Finalement, il n’est revenu qu’en mars contre Amiens, sous l’ovation du Vélodrome, et a vu dans la foulée le championnat s’arrêter définitivement…

Isaac Lihadji, compliqué…

Il a fait couler beaucoup d’encre pour, au final, pas grand chose. De courtes et mauvaises expositions en match, et des exigences démesurées de ses conseillers concernant son premier contrat professionnel. Bref, à vite oublier…

Marley Ake, fidèle au poste

Matches joués : 13

But : 0

Passe décisive : 0

Il nous a bluffés ! Certes, on a connu bien plus talentueux que lui mais son envie et sa persévérance l’ont aidé a atteindre son rêve : jouer pour l’OM.

Une saison qui est bien évidemment marquée par son entrée en jeu à Lille où il sert sur un plateau Valère Germain qui ajuste un centre pour Benedetto. Cette action très importante du deuxième but a offert la victoire à l’OM.

Avant cela, il aurait pu ouvrir son compteur contre le PSG au Parc des Princes, mais sa frappe avait frôlé le poteau droit de Keylor Navas, ou quelques jours plus tard en coupe de la ligue contre l’ASM. Bref, des débuts prometteurs, la saison prochaine, il faudra confirmer!

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go