MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[#BilanSaison] Lirola, une arrivée prometteuse

Arrivé en prêt cet hiver en provenance de la Fiorentina, le latéral droit Pol Lirola a réalisé une moitié de saison très intéressante. Le joueur, qui dispose d’une option d’achat, a rapidement convaincu les supporters phocéens qui veulent à l’unanimité le voir rester du coté de Marseille.

Quoi de mieux que de disputer un classico face au Paris Saint-Germain, avec un titre en jeu, pour son tout premier match avec la tunique marseillaise ? C’est ce qu’a vécu Pol Lirola, entré à la 66ème minute de jeu du Trophée des Champions, seulement 24 heures après l’officialisation de la signature de son contrat. Malheureusement, il ne repartira pas du stade Bollaert avec son premier trophée, et honnêtement, on aura trop peu vu l’Espagnol dans ce match pour donner le moindre avis.

Face à Nîmes, trois jours plus tard, c’était la première titularisation de ce jeune joueur de 23 ans dans le onze marseillais. Et la nouvelle recrue en a profité pour montrer un visage intéressant. Son allant offensif et ses récupérations de balles hautes ont permis notamment à Pipa Benedetto d’obtenir un penalty, raté par Florian Thauvin. Comme on pouvait s’y attendre, il n’hésite pas à prendre de la vitesse dans son couloir pour apporter le surnombre et du danger dans les 40 derniers mètres. On ne retiendra cependant pas les quelques espaces laissés en défense ni les rares moments où il fût pris dans son dos par les joueurs adverses tant sa prestation a été correcte.

Un apport offensif attendu

Lors du match suivant, face à Monaco, on pouvait voir les premiers automatismes se créer entre Lirola et ses coéquipiers. L’Espagnol a encore une fois évolué très haut sur le terrain et ses combinaisons avec Thauvin furent intéressantes et prometteuses. Concentré défensivement et auteur de quelques bonnes interventions, il est aussi capable de remontées de balles qui permettent à l’équipe de se procurer des situations de contre. Cependant, ce soir-là, l’OM s’incline 3-1 sur la pelouse de Louis II et il s’agit malheureusement de la troisième défaite de Lirola en autant de matchs disputés. Pas les meilleurs débuts possibles donc.

Suite à cela, face à Lens et Paris, la nouvelle recrue réalise pour la première fois des prestations plutôt décevantes. L’ancien de Sassuolo est peu en vue lors de ces matchs là et ne goûte toujours pas à sa première victoire avec le club olympien. Ce n’est que quelques jours plus tard, contre Auxerre en coupe de France, qu’il connaitra enfin le succès. Il en profite pour livrer une très bonne performance en adressant ses deux premières passes décisives, à Benedetto et Dieng, qui offrent la qualification à l’OM.

Au Matmut Atlantique, lors du match nul de l’OM face à Bordeaux, Lirola réalise encore une fois un très bon match. Il est même le meilleur élément offensif de l’équipe tant ses coéquipiers ne sont pas inspirés en attaque ce soir-là. Et lorsque son équipe est réduite à neuf contre onze à cause des exclusions de Balerdi et de Benedetto, c’est encore lui qui procure les meilleures occasions à l’OM. Même chose défensivement, le latéral se montre très en forme dans cette rencontre. Malheureusement, il se blesse dans les jours qui suivent, ce qui le rend indisponible pour les matchs face à l’OGC Nice et au FC Nantes.

Lirola, une valeur sûre ?

Il fait rapidement son retour dans l’équipe, à l’occasion de l’Olympico face à Lyon, un prétendant au titre, où il montre une belle copie avec notamment plusieurs percées sur son côté droit et une envie perpétuelle d’aller de l’avant. Même s’il est légèrement fautif sur l’ouverture du score adverse, son match reste très correct comme contre Lille trois jours après. En effet, au stade Pierre Mauroy, malgré la défaite de son équipe, Lirola est une nouvelle fois coriace dans ses duels en défense et costaud offensivement, il fait beaucoup de bien à ses partenaires mais l’OM s’incline quand même 2-0.

En revanche, lors de l’humiliation face à Canet en Roussillon en coupe de France, Lirola a été très décevant. Bien trop brouillon et montrant quelques signes d’agacement, il a logiquement été remplacé à la pause par Hiroki Sakai qui n’a pas fait mieux, tant la prestation de l’équipe était désastreuse. Heureusement, il s’est bien rattrapé lors de la rencontre suivante face au Stade Rennais, à l’occasion de la première apparition de Jorge Sampaoli sur le banc de l’OM. Joueur le plus en vue dans cette rencontre, Lirola a effectué un nombre assez impressionnant de passes vers l’avant et a fait preuve de beaucoup d’endurance en multipliant les efforts physiques tout au long de la partie.

Un latéral aux nombreuses qualités

Même chose face à Brest, Lirola est encore une fois étincelant. Il semble très bien s’adapter au dispositif du nouvel entraîneur argentin, où il est placé en tant que piston droit. Ce système lui permet d’avoir plus d’espace dans son couloir et d’ainsi pouvoir plus aisément monter en attaque lors des situations offensives. Ce sont d’ailleurs à cette époque les deux seules victoires de Lirola avec l’OM en championnat, deux mois après son arrivée au club. Un signe de la mauvaise forme que connaissait l’équipe depuis le mois de janvier.

Par la suite, hormis lors de la lourde défaite de l’OM à Nice (3-0) où il a montré quelques lacunes défensives ainsi que du déchet dans son jeu, Lirola enchaîne les bonnes prestations comme contre Dijon et Montpellier par exemple où l’Espagnol a été très percutant, en prenant de vitesse ses adversaires directs. Ses centres sont d’ailleurs toujours aussi précis et créent à chaque fois une grosse occasion de but.

Le sauveur

Mais la meilleure prestation de Lirola sous le maillot phocéen eut lieu la semaine suivante, lors de la réception de Lorient au stade Vélodrome. En effet, face aux Merlus, le joueur prêté par la Fiorentina a été auteur d’une performance éblouissante. En plus d’être omniprésent sur le terrain, il a d’abord donné l’avantage à son équipe à l’heure de jeu, avant de nous offrir la victoire dans le temps additionnel, grâce à une passe décisive de Dimitri Payet. Ce match venait définitivement confirmer les très bons débuts de ce joueur avec Marseille. Il remporta donc logiquement le trophée d’homme du match ce soir-là.

Face à Reims, lors du match suivant, Lirola continue sur sa belle lancée avec une nouvelle grosse performance. Encore une passe décisive et de nombreuses récupérations hautes pour le piston droit, qui a l’air de se régaler sous les ordres de Sampaoli. Avec ses passes toujours dans le bon tempo et ses remontées de balles incessantes, il permet d’apporter constamment le surnombre dans le camp adverse. Une aide forcément très précieuse dans une équipe qui avait beaucoup de mal à se créer des occasions avant son arrivée.

Déjà la fin de l’aventure ?

Enfin, lors des quatre derniers matchs de championnat, Pol Lirola continue de satisfaire les supporters en apportant toujours autant d’énergie et de percussion. Son aide est très précieuse sur le plan offensif et c’est en grande partie grâce à lui que l’OM est parvenu à arracher la cinquième place qualificative pour la Ligue Europa. Il conclut d’ailleurs sa saison en ayant joué l’intégralité des onze derniers matchs de l’équipe, une preuve de son importance capitale au sein de l’effectif marseillais.

En résumé, il est évident que ces six mois passés à l’OM ont été très concluants pour le jeune Pol Lirola. Désormais, tous les supporters marseillais espèrent le voir continuer à s’épanouir du côté de la Canebière, mais pour cela, les dirigeants phocéens devront d’abord négocier avec la Fiorentina pour un transfert définitif ou un nouveau prêt. En effet, depuis quelques jours maintenant, l’option d’achat, qui s’élevait à 12 millions d’euros, a expiré. Une mauvaise nouvelle pour l’OM, mais une transaction entre les deux clubs durant ce mercato estival reste encore tout à fait possible. En tout cas, c’est le souhait du joueur en question qui souhaite poursuivre sa carrière ici à Marseille, dans une équipe totalement renouvelée.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments