Conférence de presse de Dimitri Payet et André Villas-Boas avant #OMOL

Deux jours avant l’Oympico, rencontre comptant pour la 13e journée de Ligue 1, le technicien portugais était face à la presse accompagné de son meneur de jeu.

Dimitri Payet: « mettre les mêmes ingrédients que face à Lille ».

« On sait que c’est un match important, je l’avais déjà dit après Monaco. On avait deux matchs à domicile face à deux concurrents directs pour nos objectifs. Contre Lyon c’est un match spécial, un match important. Il faut montrer le même esprit conquérant que face à Lille. Le rival historique est le PSG, mais ils ont leur propre championnat, leurs propres moyens. La première place est prise mais pour les suivantes, il y a Lille, Lyon, Marseille, Saint-Etienne… Avec Lyon, il y a pas mal d’histoires entre les anciens présidents, beaucoup d’éléments qui servent cette rivalité… »

« Le dernier match contre Monaco a été la première fois que le coach a eu un tel discours. Un discours mobilisateur. Il n’a pas eu tort, cela nous a fait réagir. On a su montrer du caractère, de l’intensité, de l’agressivité face à une équipe qui a fini deuxième, qui joue la LDC. L’équipe a été justement récompensé. On pourra dire qu’on aura battu un gros, si on garde les mêmes valeurs et le même état d’esprit ce weekend, on pourra faire en sorte de prendre les trois points. Je suis impatient de voir le tifo, car c’est l’anniversaire du club, les 120 ans. C’est sûr que ça va nous mettre dans le bain. Pour remercier les supporters de tout ce travail acharné depuis des semaines, il faut leur offrir la victoire pour les remercier, les récompenser. On regarde tous les tifos. Ça a un impact sur le mental, sur le moment. Evidemment que ça agit sur une équipe en difficultés. Ça peut faire douter, rassurer, apporter du peps. »

«Ça fait bizarre de voir Rudi Garcia dans le camp d’en face, surtout au vu de ses causeries et de ses discours sur les joueurs, les supporters et le président de ce club. Je n’irai pas dans le détail mais je n’aimerais pas qu’ils parlent de nous ainsi. Ça fait bizarre qu’il postule là-bas mais bon après, il a bien fait, vu qu’il a été pris. Il ne faut pas qu’on mette nos sentiments dans ce match, ça pourrait nous faire déjouer. Il faut qu’on mette ça dans un coin pour nous booster, pour s’en servir. Personnellement, j’ai des souvenirs mitigés avec Rudi Garcia. Nos rapports se sont détériorés. La communication ne passait plus ; il y a eu des prises de tête. On ne peut pas dire qu’on se soit séparé en bons termes.»

« Valentin Rongier a réussi à bien s‘intégrer malgré son transfert difficile. Il a fallu qu’il patiente, et assez justement il a su se faire sa place dans l’effectif. Il est en confiance, épanoui et nous apporte beaucoup de bien. Avec Jordan Amavi, on est assez proche. Il a eu une période difficile, où il avait l’impression que tout était de sa faute. Alvaro Gonzalez s’est vite imposé comme le taulier derrière avant sa blessure. On sait que c’est difficile de revenir mais il a tout de suite été bien dans les duels. Pour Bouba Kamara, je ne suis pas surpris de sa performance au milieu. Il a une aisance technique et un sang froid incroyables. Il a toutes les qualités techniques, physiques et dans la vision du jeu pour remplir ce rôle. Ma relation avec Dario Benedetto est bonne. Elle peut encore s’améliorer, je ne l’ai pas encore fait marquer. J’espère que ce sera le plus tôt possible. »

André Villas-Boas: « sur l’aspect de la motivation, on sera présent ».

« Ce sera un match important contre un rival direct qui a les mêmes ambitions que nous. Il faut enchaîner. C’est important pour la confiance et ça peut re-booster tout le monde. Ce match, ce n’est pas moi contre Rudi Garcia. Il ne faut pas laisser l’émotion l’emporter, comme l’a dit Dimitri tout à l’heure. Le soutien du public peut nous aider à gagner un match. Je souhaite que ce soit le cas dimanche. Ce type d’ambiance et d’intimidation, quand on sera bon pour nous. Sur l’aspect de la motivation, on sera présent. »

« Contre Toulouse, il faudra bricoler en défense, donc Boubacar Kamara reviendra peut-être à son poste préférentiel. Il a été bon dans cette position, mais sa motivation est aussi importante. Boubacar Kamara au milieu est une solution temporaire, je pense. Kévin Strootman aura une chance de revenir dans l’équipe contre Toulouse. Mais il n’a pas perdu confiance. Valentin Rongier est bien intégré. Il a pris ses marques au sein du groupe. Ses performances parlent pour lui. Il se sent bien dans le  4-3-3. Il est bien sur tous les aspects. »

« Hormis Hiroki Sakai suspendu, tout le monde est disponible. J’attends confirmation de l’absence de Memphis Depay. J’espère que l’émotion ne surpassera pas l’enjeu du match. Il ne faudra pas perdre la tête. C’est courant en Ligue 1 ce genre de pratique. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.