Conférence de presse de Valentin Rongier et André Villas-Boas avant #ASCOM

Avant cette dernière rencontre de Ligue 1 avant la trêve internationale, l’OM affronte Amiens au Stade de la Licorne. Valentin Rongier et André Villas-Boas étaient présent face aux journalistes.

Valentin Rongier « J’aime beaucoup la façon de travailler du coach »

« Le coach m’a donné cette opportunité de jouer et démarrer le match. J’espère lui avoir montrer que je peux enchainer les performances. C’est à moi de continuer à travailler la semaine pour démarrer le 11 pour les prochains matchs. Je pense qu’il suffit d’une victoire pour relancer complètement la machine. Je n’ai pas été surpris car je connaissais déjà le Vélodrome. C’est un stade unique. Quand on entre dedans ça nous procure des sensations. C’était déjà le cas à Nantes qui possède un très grand stade, mais là c’est encore un cran au-dessus. Pour tout joueur ce n’est jamais simple de connaitre le Vélodrome. Je n’avais pas peur mais je n’étais pas à 100% moi-même, physiquement j’avais les jambes coupées. Au fil du match j’ai retrouvé le tempo. Je me suis mieux senti en seconde période. »

« J’aime beaucoup la façon de travailler du coach. C’est quelqu’un qui est capable de rigoler en dehors des terrains, par contre sur le terrain il faut que ce soit sérieux. Il a aussi des méthodes modernes et c’est bien de se mettre à la page. On a tous été touché par la situation d’Amavi. Jordan ne mérite pas ça du tout. C’est quelqu’un qui a toujours le sourire, qui travaille beaucoup. Il ne mérite pas ça. Je ne sais pas si Nantes est un concurrent pour l’OM. Mais ce qu’il y a de sûr c’est qu’ils réalisent un très bon début de saison. Pour l’instant ce qu’ils font c’est beau. En plus ils ont réussis à battre Rennes, ce que nous n’avons pas su faire. »

André Villas-Boas « Pour les supporters, ce sont les résultats qui comptent. »

« Pour Lucas (Perrin) l’opportunité était là, il a très bien joué. La différence entre la N2 et la Ligue 1 est trop grande mais comme il s’entraine avec nous, il était prêt. J’espère que ça va donner un peu d’espoir aux jeunes de la formation. Amavi, On a parlé après le match, de son état d’esprit. Il m’a dit que c’est une chose qu’il doit surpasser. Il s’est entrainé dès le lendemain du match, il est  volontaire, aujourd’hui il était bien. On verra si on le fait jouer ou pas. Hiroki était mieux à gauche qu’à droite contre Rennes. Physiquement, il était bien. Ce n’est pas bon évidemment. Ce sont des opportunités ratées. Au classement on est là avec Lille, mais on aurait pu augmenter notre avance sur Lyon ou éviter de voir revenir l’ASM. C’est insuffisant pour ce mois. Alvaro, Payet… Ce sont des joueurs qui nous manquent. »

« Le probléme de Phliponeau c’est la compétition. Il travaille bien, les deux dernières semaines étaient les meilleures qu’il ait fait. C’est pour ça qu’il était sélectionné dans le groupe. Il monte bien en confiance mais le problème est la compétition. Plus à l’aise à l’extérieur qu’à domicile ? C’est une conclusion d’une statistique, mais non, je ne sais pas. A Tottenham ça s’est passé aussi comme ça, mais je ne sais pas l’expliquer. J’avais pensé à une moyenne de points pour septembre, donc j’espère que ce « septembre noir » ne comptera à la fin de la saison… Ce ne sont pas les conf de presse qui vont faire gagner des points. »

« Pour les supporters de l’OM, ce sont les résultats qui comptent. C’est le classement qui dira si le coach a fait une bonne saison. Le poste de sentinelle en France il doit être défensif. Il n’y a que Rongier puisse faire cette position. J’ai parlé avec Lihadji, et Andoni avec son agent. C’est important pour nous qu’il signe son contrat. Il a cette volonté. Je suis très content de lui, il a eu une grande évolution. Il peut avoir un futur important. Je veux lui donner confiance, mais il y a de la concurrence autour de lui. Il a de la personnalité. Il a marqué des buts à l’entrainement. Thauvin devrait être prêt entre fin décembre et début janvier, pas avant. Alvaro commence à appuyer le pied. Je pense qu’il sera pour PSG-OM, comme ça il aura une semaine de préparation avant. Ce n’est pas impossible pour Strasbourg mais très difficile. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.