MENU
PROCHAINS MATCHS

Aucun match programmé pour les Pros

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Aucun match programmé pour les Pros

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

[D1 Arkema] OM 0-8 OL : La fessée habituelle

Les joueuses de Christophe Parra recevaient hier après-midi les ogres lyonnaises à l’occasion de la 15ème journée de D1 Arkema. Sans surprise, les actuelles avant-dernières du championnat se sont lourdement inclinées. 0-8…

Une 1ère mi-temps loin d’être ridicule

Malgré d’énormes lacunes techniques et beaucoup de difficultés à garder le ballon, les coéquipières de Caroline Pizzala auront réussis à canaliser les offensives lyonnaises et ainsi être seulement menées 0-2 à la mi-temps. Un score léger en rapport avec les attentes des supporters marseillais.

Une tête contrée de Salomon en début de partie et les bleues et blanches n’arriveront plus à se créer la moindre occasion. Les Gones en profitent pour s’installer de plus en plus au devant de la surface de réparation marseillaise et se montreront très efficaces. 15ème minute, débordement de Cascarino côté droit, centre en retrait qui fuit l’ensemble des défenseures olympiennes et finit sur le pied gauche de la Japonaise Kumagai. Elle ouvre le score d’une frappe molle mais assez bien placée pour tromper la vigilance de Blandine Joly.

Les actuelles leaders du championnat feront le break à la 37e minute des suite d’un penalty assez généreux. Wendie Renard ne se privera évidemment pas de le transformer malgré la bonne anticipation de Joly.

La démonstration lyonnaise

Le seconde période est différente de la première. Impossible pour les Phocéenes de créer le moindre danger. Sauf quand Mickaella Cardia reçoit un ballon en profondeur, mais c’est dans les derniers gestes que cette dernière échoue sans arrêt.

De leurs côtés, les tenantes en titre de la Ligue des champions déroulent et accroissent le score jusqu’à 0-8. De quoi ravir la trentaine de supporters lyonnais qui ont spécialement fait le déplacement pour assister à cet Olympico.

Les commentaires sont fermés.