MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#DFCOOM : Un mauvais résultat

Trois jours après leur victoire face à Montpellier, les joueurs d’André Villas-Boas se déplaçaient à Dijon ce samedi soir, pour le compte de la 19e journée de Ligue 1.

Les compositions

Pour ce premier déplacement de l’année 2021, André Villas-Boas a opté pour un schéma tactique en 4-3-3, avec Kamara en 6, Radonjić de nouveau titulaire dans le couloir gauche et Benedetto en 9.

De son côté, David Linarès, le coach de Dijon, a choisi de faire évoluer son équipe en 4-2-3-1.

Une première période mitigée

À l’inverse de mercredi, les Olympiens rentrent très vite dans leur match et se créent deux grosses occasions. La première intervient à la 3′ : suite à une glissade de Coulibaly, Radonjić frappe en puissance à ras de terre mais la balle est bien captée par Racioppi. Trois minutes plus tard, le Serbe récidive avec une frappe surpuissante mais le portier dijonnais répond de nouveau présent. Benedetto reprend la balle mais ne trouve pas les cages.

Dans l’ensemble, le premier quart d’heure est à l’avantage des Olympiens. Les Marseillais ont la possession ainsi que les occasions. Mais ils font face à une équipe de Dijon bien en place.

Petit à petit, les Dijonnais commencent à prendre confiance et à se créer des occasions, à l’image de la frappe de Baldé à la 22′ qui vient frapper le poteau de Mandanda, ou encore Konaté qui rate de peu le ballon de Diop (28′). Les Olympiens ont également d’autres occasions durant cette première période mais ne parviennent plus vraiment à mettre en danger le gardien du DFCO.

À la mi-temps, les deux équipes se retrouvent dos à dos (0-0).

Un match nul dans tous les sens du terme

Les Olympiens entament la seconde période comme ils ont démarrés la première, avec une forte intensité et une envie de marquer rapidement. À la 50′, Radonjić s’offre une grosse occasion : bien lancé par Gueye sur le côté gauche, le Serbe bute sur le portier adverse, ce qui provoque la colère de Florian Thauvin qui semblait être bien placé. Cette occasion est l’une des seules franches de l’OM en deuxième période..

À l’heure de jeu, AVB décide de changer de schéma tactique et passe alors en 4-2-3-1, le système qui avait réussi mercredi face à Montpellier. Payet remplace Radonjić, Cuisance remplace Gueye et Germain prend la place de Benedetto. Quatre minutes plus tard, Gueye sort pour Strootman, qui joue probablement l’un de ses derniers matchs sous le maillot ciel et blanc.

Mais cela ne change pas grand chose, au contraire de la dernière fois. Malgré quelques combinaisons intéressantes, les Olympiens confisquent la balle aux Dijonnais mais ne parviennent pas à se créer d’occasions franches.

Le match se termine donc sur le score de 0-0.

La prochaine rencontre des Olympiens aura lieu ce mercredi 13 janvier face au PSG pour le Trophée des Champions. De quoi s’inquiéter sur l’issue de la rencontre.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments