MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Féminines] OM-Lens ou comment profiter des erreurs adverses ?

La fin de saison approche et tous les points sont bons à prendre. Face au 5e du classement, l’OM doit faire face à un gros morceau, le RC Lens. Assez fébrile dans l’encaissement des buts, il fallait tenir bon pour aller chercher une bonne opération en termes de points.

La composition

Boklach – Khezami, Tchakounté, Giaimo, Gouineau – Hamidou, Perret, Monguillon, Conesa, – Diop, Clark (cap.)

Remplacements :

Kbida remplace Perret (34e)

T. Joseph remplace Giaimo (76e)

Salomon remplace Clark (87e)

Couasnon remplace Hamidou (87e)

Sans gros éclats

L’OM marque bel et bien rapidement, face à une défense lensoise trop laxiste. Monguillon, allant au bout de son idée, profite de ce moment de flottement. Elle ouvre alors le score, à la 8e minute, avec son 10e but de la saison.

Cela dit, les Marseillaises ne profitent pas de cette avance pour enfoncer l’adversaire. Les contres sont joués bien trop vite, avec trop de maladresse dans les passes en profondeur notamment. Le vent n’aide pas beaucoup mais sur l’ensemble du jeu, Lens ne se laisse pas faire.

Heureusement, les nordistes sont maladroites et subissent le contre pressing olympien. Leur première frappe intervient à la 18e, mais sans danger pour Boklach.

Finalement, l’OM ne se procure aucune occasion en dehors du but presque offert. Preuve en est, Clark et Diop ne sont pas trouvées et n’ont aucun ballon à se mettre sous la dent. Il faut attendre la 37e pour voir la Sénégalaise tenter une jolie frappe lointaine. Et la fin de la mi-temps pour voir Clark cadrer un coup-franc direct. Toute l’équipe subit un peu plus, comme le montre le but lensois refusé pour hors-jeu (28e).

De plus, Jenny Perret, élément indispensable dans l’équilibre de cette équipe, doit sortir sur blessure après un choc avec une Lensoise.

La défense reste tout de même solide sur la première période. Malgré des fautes non sifflées, face à une arbitre qui laisse beaucoup jouer, dans les deux sens.

La pause n’est pas vraiment bénéfique puisque les Phocéennes encaissent l’égalisation au bout de deux minutes de jeu. Les imprécisions s’enchaînent, c’est un visage bien différent sur ce début de période.

Mais au fur et à mesure, les joueuses de Borrelli se remettent la tête à l’endroit. Clark tente un lob qui ne passe pas loin, à l’heure de jeu. Et ce avant de reprendre le dessus en marquant sur un cafouillage dans la surface adverse (67e).

Dans l’ensemble, les Olympiennes ne sont pas inexistantes mais plutôt maladroites dans les offensives, comme Monguillon dans son face-à-face avec Joly. On note aussi un manque de présence offensive dans la surface parfois.

Finalement, les Phocéennes tiennent bon et emportent les trois points, ce qui reste le plus important. Avec un Nantes au ralenti (2-2 face à Orléans), l’OM grapille des points et revient à hauteur. La fin de saison reste à suspens, en commençant par le choc face au leader strasbourgeois, dimanche prochain.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Zaganiaris
Éditeur
Jean Zaganiaris
30 avril 2024 0 h 20 min

je viens de revoir les extraits de OM Lens de dimanche au Vélodrome, remporté 2 buts à 1. Le titre de Valentine pour OM Lens D2 féminine (remporté aussi 2-1) vaut parfaitement pour la D1 masculine. Je viens de relire le papier. ça s’applique parfaitement ; on a profité de leurs erreurs (ils ont raté de grosses occaz et le 2e but est sur une faute lensoise). Et là ce que dit Gasset en conférence de presse s’applique également aux filles de l’OM. « au niveau de l’état d’esprit, on doit être irréprochables » j’ai vu la 1er mi temps de RCS-OM… Lire la suite »

Last edited 25 jours il y a by Jean Zaganiaris

Nos Partenaires

  • Logo Dugout
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go
  • Logo Talk Foot