MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Interview de Jonatan MacHardy

Jonatan MacHardy pendant l’AFTER sur RMCsport

Journaliste chez RMCsport et fan l’Olympique de Marseille, Jonatan MacHardy a accepté de répondre à nos questions sous la forme d’une interview. On a pu aborder plusieurs sujets avec lui, comme par exemple: La saison passée de l’OM, celle à venir, le mercato, etc… L’interview a été réalisé par Guillaume Tarpi (@GuillaumeTarpi) et Eupho (@Leuphoot) pour PeupleOlympien.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours de journaliste ?
“Alors tout simplement en terminant mon Master de Communication Politique, je choisis comme sujet « La communication de Raymond Domenech pendant l’Euro 2008, de la théâtralisation de l’épisode de l’hélicoptère à la demande en mariage ». Je passe un coup de fil à RMC pour essayer de rencontrer des « pros » et, bam, Daniel Riolo, qui est un mec qui est vraiment toujours prêt à filer un coup de main, me rappelle. On se rencontre, il me donne un entretien que je colle en annexe de mon mémoire. Auparavant, pour un autre Master, j’avais fait un mémoire sur Boca River, sur la manière dont le Superclasíco fractionne la dynamique sociale de Buenos Aires, et j’étais parti en Argentine. Depuis, je suis le foot du continent avec beaucoup d’attention et en 2014, Gilbert Brisbois cherchait quelqu’un pour suivre les équipes « Sudam » à la Coupe du Monde et il a pensé à moi. Voilà comment je suis rentré à RMC.”

Quand vous est venu l’amour du football et de l’OM ?
“Tout simplement en ayant habité à Marseille… Et étant d’origine irlandaise, quand j’étais gamin, il y avait un certain Tony Cascarino qui jouait à l’OM.”

Est-il facile de rester objectif quand vous parlez de l’OM à la radio ?
“Alors franchement, je pense qu’il n’y a pas plus objectif, si ce n’est plus sévère, avec l’OM qu’un supporter de l’OM. Alors peut-être que je parle du club avec un petit peu plus de passion, mais j’essaie de me respecter. Et pour me respecter, j’essaie de toujours garder la plus grande honnêteté intellectuelle. Je pense que c’est pour ça que même des supporters du PSG m’envoient des messages et me disent qu’ils aiment mes avis sur le PSG ou sur l’OM. D’ailleurs à ce sujet, on sait tous que dans l’After, chacun a son club. Riolo, Ducroc, Rothen, on sait qu’ils sont parisiens. Ludo Obraniak, on sait que c’est le FC Metz et qu’il a une tendresse énorme pour le LOSC. Et moi c’est l’OM, je suis celui qui s’en cache le moins d’ailleurs. Mais honnêtement, par exemple, je n’ai jamais entendu dans la bouche de Daniel, Jérôme ou Pierre une analyse non objective ou “anti-OM”.”

Quel est votre souvenir le plus fort au Stade Vélodrome ?
“Saison 2007/2008, match de dingue, dernier de la saison au Vélodrome contre Strasbourg. On joue le podium, victoire impérative… Dans un match de dingo on gagne 4-3 mais Strasbourg à un moment mène 2-1 avec un but de Gameiro. Niang qui avait ouvert le score se blesse, remplacé par… Eliott Grandin. Là tu te dis: “Bon ok, c’est foutu.” Et au final il est décisif en faisant un superbe centre pour Nasri pour le 3-2. Puis Strasbourg égalise… Là tu te dis encore que c’est fini et au final, c’est une victoire 4-3 avec le but de la victoire de Djibril Cissé. Qualification pour le tour préliminaire de la Champions League et grosse émotion, car cette équipe de Gerets était vraiment pleine de panache.”

Que retenez-vous de l’ère Garcia à l’OM ?
“Ce que j’en retiens, malheureusement, c’est un immense gâchis, et rien de bon. Alors oui, vous pouvez me parler de la finale d’Europa League, et c’est vrai qu’on a tous vibré. Mais Garcia, en tant que premier coach de l’ère McCourt a eu un rôle central dans la construction du projet… et donc dans sa faillite. On sait tous l’importance majeure de Garcia dans le recrutement olympien. Très franchement, il a tout simplement dilapidé l’enveloppe qui était à sa disposition et n’a rien construit alors que pour bien commencer le projet, il fallait penser sur le moyen terme. Quand Garcia arrive, il explique que « l’effectif a été bâti en dépit du bon sens ». Le problème, c’est que lui a eu beaucoup d’argent à disposition et qu’à son départ, l’effectif était toujours bâti en dépit du bon sens, en ayant dilapidé la quasi-totalité des fonds mis à disposition par McCourt. C’est incroyable de se retrouver avec une équipe qui doit être totalement reconstruite en ayant dépensé 200 millions. Et pour cela, outre le fait que l’équipe n’a jamais été très cohérente tactiquement, ce que je retiens de l’ère Garcia, c’est qu’il est un des deux responsables, avec JHE, de la mort du Champion’s Project. Et encore, je passe sous silence la manière dont il a ridiculisé le club avec sa communication victimaire.”

L’arrivée d’André Villas-Boas à l’OM est-elle une bonne chose selon vous ? Le nom de Champion’s Project est-il toujours d’actualité ? Pensez-vous qu’il est définitivement mort avec le départ de Garcia ?
“L’arrivée d’AVB me laissait un peu perplexe au départ, du fait de son parcours qui avait commencé très fort avant de quasiment retomber dans l’anonymat. Mais ce que je vois, c’est que ses premiers pas sont encourageants pour deux raisons : d’une part, parce que tactiquement, on sent le style qu’il veut mettre en place. D’autre part, parce que sa communication directe et sans langue de bois change totalement des « salades que sortait Rudi Garcia ». Après, soyons clairs, le Champion’s Project est mort, tué dans l’oeuf par Garcia et JHE. On est dans une sorte de situation intermédiaire, un peu floue, qui va dépendre de deux choses : d’abord, finir sur le podium cette année et les années suivantes pour attraper le bon wagon avec la réforme de la Champions League, et ensuite espérer que McCourt se prenne au jeu et remette la main à la poche en souhaitant que, cette fois, l’argent soit bien dépensé.”

Selon vous, Jacques-Henri Eyraud a-t-il les capacités pour diriger un club comme l’Olympique de Marseille? Et pensez-vous que l’OM devrait s’attacher les services d’un directeur du sport pour l’épauler ?
“Je l’ai développé à maintes et maintes reprises dans l’After : pour moi, JHE n’a rien à faire comme Président de l’OM. Alors après, oui, il y a eu des bonnes choses sous sa présidence, notamment dans la professionnalisation de certains domaines comme le marketing. Mais pour présider l’OM, il faut connaître le foot, connaître le contexte olympien et connaître le contexte marseillais. JHE ne maîtrise aucun de ces trois domaines. Pire encore, il ridiculise le club. De sa sortie maladroite sur le tir à l’extérieur de la surface au « Pierre-André Gignac » lors de la présentation de Pipa [Benedetto, ndlr] en passant par sa conférence de presse Uber Eats irrespectueuse ou ses déclarations lors de sa prise de fonction avec le trophée de la Ligue des Champions, sa « com » est désastreuse et humiliante pour tous les supporters olympiens. Et si ce n’était que ça. Ce qui me dérange le plus, c’est qu’il veuille se mêler du sportif, alors qu’il ne connaît RIEN au football. Son implication dans certains dossiers du mercato, comme celui de Balotelli, n’a AUCUN sens et démontre un orgueil et un égo très mal placés. Alors que le bon sens et l’humilité nécessaires à ce poste devraient l’amener à se dire « OK, je n’y connais rien au foot, je vais déléguer et faire confiance ». Donc oui, un directeur du sport serait une bonne initiative, mais je ne pense pas qu’elle soit à l’ordre du jour.”

Que pensez-vous de Nasser Larguet, le nouveau directeur du centre de formation ?
“J’ai été déçu par le timing. Pour moi, il fallait le nommer dès la fin de la saison dernière. Mais en ce qui concerne le choix, je suis extrêmement satisfait.”

Que pensez-vous de la trajectoire que l’OM prend sur la formation ?
“Il est essentiel de rattraper le retard que nous avons sur d’autres clubs français comme Lyon ou le PSG qui sortent chaque année des joueurs qui ont le niveau pour la Ligue 1 et rapportent de l’argent par la suite. Même si JHE a déjà œuvré dans ce sens, il faut absolument améliorer le maillage de la détection des talents de la région PACA. Mais une des bases, ce serait d’enfin voir plusieurs jeunes s’imposer régulièrement en équipe première pour donner envie à des parents de mettre leur « minots » au centre de formation de l’OM. Centre de formation, qui, à l’heure actuelle, souffre encore de l’image d’un OM qui ne donne pas sa chance aux jeunes en équipe première. On sent un léger frémissement, avec l’affirmation de Maxime Lopez et Boubacar Kamara qui sont deux très beaux talents. Mais il faut faire plus et je sens que Villas-Boas a envie de laisser une chance aux jeunes.”

Quel jeune du centre de formation vous semble être le plus armé pour s’imposer dans l’équipe première telle qu’elle est aujourd’hui ?
“J’aime beaucoup Chabrolle qui me semble avoir un « truc » en plus techniquement et qui n’hésite pas à aller au contact. Et évidemment, on attend tous de voir le développement de Lihadji, mais j’espère que le staff prendra son temps avec lui car il a tout pour s’imposer en équipe première.”

Les supporters marseillais critiquent beaucoup la gestion des mercatos de la nouvelle direction, quel est votre avis sur le sujet ?
“Je vais vous faire une réponse simple : il est anormal qu’un coach ait eu les pleins pouvoirs pour gérer une enveloppe de 200 millions d’euros comme Garcia les a eus. Il est anormal qu’un président qui ne connaisse rien au football comme JHE ait son mot à dire quant à la construction de l’équipe première. Il est anormal qu’un directeur sportif comme Zubizarreta n’ait eu que si peu d’influence sous l’ère Garcia. J’en reviens à ce que vous disiez avant : il me semble impératif d’avoir un directeur du football pour aider JHE. Une personne qui aura une vision qui dépassera celle à court terme d’un coach ou du directeur sportif qui veulent surtout avoir des résultats immédiats, ce que l’on peut comprendre. Il faut quelqu’un qui arrive et ait une vision pour construire un projet à moyen et long termes pour arriver à enfin pérenniser le club au plus haut niveau. Quelqu’un qui va mettre à la disposition du coach des joueurs performants dans l’immédiat mais qui pourront apporter par la suite, que ce soit avec une revente ou par leur jeunesse, mais aussi qui va aller prendre des joueurs pour l’avenir, comme on le faisait sous l’ère Pape Diouf avec tous ces joueurs en post-formation comme Kaboré, Taiwo ou Valbuena.”

Quel joueur verrez-vous bien à l’OM et sur quel jeune l’OM devrait se positionner selon vous ?
“Le joueur que je voyais bien à l’OM depuis 2 ans, et j’en ai parlé des dizaines de fois dans l’After, c’est Pipa [Benedetto]. Après il y a eu sa blessure. Mais je suis quand même satisfait de ce choix. J’aurais franchement aimé que l’on aille chercher Clément Grenier après sa saison à Guingamp. Je sais que beaucoup de supporters vont être surpris de ce choix mais c’était un coup à faire et quand on voit la saison qu’il a fait à Rennes l’an dernier, il y a de quoi regretter. Et en plus, il m’a dit qu’il aurait adoré venir. Il y a un mec comme Andy Delort, pour qui c’est écrit qu’il doit venir jouer ici aussi un jour. Un duo Benedetto/Delort devant, ça aurait de la gueule. Après, j’adore Matías Zaracho, du Racing en Argentine mais je pense qu’il est trop tard pour aller le chercher, il coûterait déjà trop cher pour les finances de l’OM. Il y a un joueur à relancer, qui s’est un peu perdu depuis qu’il est arrivée en Europe mais qui a du ballon. C’est Kranevitter. Il est au Zénith et veut partir là. Je pense qu’il est parti trop tôt d’Argentine, pas encore prêt physiquement et psychologiquement. Il a atterri dans un club comme l’Atlético de Simeone, qui le voulait absolument, mais sans avoir, je pense, le volume et le coffre pour jouer son style de jeu. Il a un peu été baladé en prêt, puis est arrivé au Zénith. Mais c’est un superbe talent et je pense qu’un coach comme Villas-Boas serait ravi de l’avoir et pourrait le relancer. Sinon, il y a aussi Renato Tapia que j’adore, qui joue au Feyenoord et qui est le taulier du Pérou. Il a un peu de mal à rentrer dans le « moule » hollandais, mais c’est un joueur fait pour le Vél’. Un profil « à la Lorik Cana » dans la combativité, meilleur techniquement. Et je sais que Pierrot Ducroc [qui est également agent de joueurs] avait les droits pour le représenter après la dernière Coupe du Monde et que le joueur n’aurait pas dit non à la Ligue 1.”

On sait que Dario Benedetto a le sang chaud, il semble fait pour un club comme l’OM. Que pensez-vous du joueur ?
“Comme je le disais, Pipa, ca fait 2 ans que je le réclame à l’OM, que je milite pour lui comme « grantatakan » dans l’After. Le pépin, c’est qu’il s’est fait les croisés depuis et a par la suite enchaîné les petites blessures avant de connaître une terrible désillusion en perdant la finale de Libertadores contre River. Après, voilà, j’ai beaucoup parlé de ça avec Pierre Ducroc qui m’expliquait qu’après les croisés, ce n’était pas anormal d’accumuler les petites blessures pendant un peu plus d’un an, mais que ça ne voulait pas dire que tu ne reviendrais pas à ton meilleur niveau. Du coup, si Pipa est à un niveau correct, très franchement, c’est un super attaquant. Il est excellent finisseur, il fait bien jouer ses coéquipiers, il est hyper-collectif, techniquement au dessus de la moyenne, physiquement présent dans l’impact et surtout, il a le facteur X pour jouer ici : une grosse grinta et une grosse paire de c*, répondant toujours dans les grands moments. À son retour de blessure, il qualifie quasiment à lui tout seul Boca en finale de Libertadores en plantant un doublé contre Palmeiras en sortant du banc à l’aller et en marquant aussi au retour au Brésil. Puis il plante aussi à chaque match de la finale : en bref, c’est un joueur qui est là dans les grands moments et qui se transcende avec la pression. Après voilà, ce n’est pas le 9 qui te fait gagner à lui tout seul, il va falloir que les autres devant soient au niveau et lui donnent des bons ballons. L’interrogation majeure que j’ai sur lui, c’est de savoir si il va s’adapter à l’intensité et au rythme de la Ligue 1 qui sont plus soutenus qu’en Argentine. Je ne parle pas des contacts et de l’impact physique, parce que là-bas, les coups sont forts et il y a beaucoup de bouchers. Je parle plus de la répétition des efforts à haute intensité et du rythme global des matchs. Voilà, c’est la plus grande question quant à son adaptation. Mais honnêtement, quand tu regardes le marché actuel, tu as beaucoup de 9 avec ce potentiel à moins de 20 millions d’euros ? À 14 millions, c’est un pari qu’il fallait absolument tenter et je suis content que l’OM l’ait fait.”

AVB a dit en conférence de presse qu’il aimerait essayer le 3-5-2 à l’OM. Est-ce que ça serait un bon système à mettre en place avec les joueurs actuels de l’OM ? Est-ce un système adapté en Ligue 1 ?
“J’adore le 3-5-2 et je pense que l’on a les joueurs pour jouer dans ce système. Vous allez me dire que l’on n’a que 3 centraux de métier mais j’adore Gustavo en voltigeur, dans une défense à 3. L’erreur a été de le maintenir central dans une défense à 4 mais à 3, quand il peut monter plus haut en phase de transition, je le trouve très bon. On a aussi Hiroki Sakai qui a montré qu’il était très costaud en central droit dans une défense à 3. Donc oui, j’aime beaucoup l’idée. Avec Sarr comme piston droit, une recrue pour le piston gauche (parce qu’Amavi, ce n’est plus possible), un milieu Strootman-Lopez, Payet en 10 à son vrai poste derrière 2 attaquants comme Pipa et Thauvin, je demande vraiment à voir. Mandanda – Sakai, Gustavo, Kamara – Sarr, Strootman (ou Sanson), Lopez, (une recrue) – Payet – Benedetto, Thauvin. Sur le papier, ça donne envie. Après dans tous les cas, on va être très attentifs à la suite du mercato et on va tous espérer qu’un latéral gauche de bon niveau arrive. Cela me semble être la priorité absolue.”

Merci à Jonatan MacHardy pour avoir pris le temps de répondre à nos questions. Un remerciement particulier, aussi, à Guillaume Tarpi (@GuillaumeTarpi) et Eupho (@Leuphoot) pour avoir préparé cette interview.

3.8 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go