MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Le Treize’ième Homme : @Nassputin

Parce que l’OM c’est nous, parce que l’OM c’est vous : nous avons décidé de donner la parole aux supporters de l’Olympique de Marseille. Cette semaine, c’est @Nassputin qui prend la suite de @CarterChnine, et ça commence maintenant !

1) Est-ce que tu pourrais te présenter ?

Je m’appelle Nassim, j’ai 29 ans (30 ce mercredi !). Je suis né à Sartrouville dans les Yvelines. À 18 ans, je suis venu étudier à Montréal, puis j’ai passé 2 ans à Barcelone pour mon master, mais le soleil et la plage m’ont vite ennuyé, je suis donc revenu goûter aux hivers montréalais. J’y travaille depuis, dans le domaine du marketing, mais je pense de plus en plus à revenir en France, et ce serait bien évidemment à Marseille.

2) Qui est @Nassputin en dehors des réseaux sociaux ?

Complètement le même, j’ai la chance d’avoir des collègues et des amis aussi passionnés de foot que moi donc je ne suis pas dépaysé quand je ne suis pas sur Twitter. J’y suis de moins en moins par manque de temps mais j’y vais au moins une fois par jour. Sinon je partage mon temps entre le travail, le sport, ma copine, mes amis, une petite vie très banale.

3) D’où vient ta passion envers l’OM ?

Mon père n’était pas spécialement fan de l’OM mais il travaillait à Marseille régulièrement. Il m’y amenait parfois et c’est au Vélodrome que j’ai découvert le foot. Mon premier match c’était en Coupe de France contre Saint-Leu-la-Forêt. On avait gagné 2-0 avec un péno’ de Leboeuf. Je nous avais trouvé très forts, mon père m’avait dit que c’était parce que l’adversaire était nul, que l’OM ne ferait rien de la saison et j’ai boudé toute la soirée. Oui, mon premier clash contre la « team pessimiste » était contre mon papa.

4) L’OM sur le podium à la fin de la saison… Tu y crois ?

Quand on fait un bilan froid et rapide de notre situation actuelle, la phrase « Après 2 journées c’est grâce à Mandanda qu’on a 1 point » fait froid dans le dos. Je n’aime pas vraiment les pronostics de début de saison, c’est compliqué de faire une vraie analyse, on peut simplement aller dans le sens du vent. Paris est intouchable, Lyon a commencé très fort et les autres concurrents sont plus que costauds. Il faut déjà espérer qu’on n’ait pas encore vu le véritable OM de Villas Boas, et même en haussant fortement notre niveau, cette lutte pour le podium s’annonce bien plus compliquée que la saison dernière.

5) Quelques années après l’officialisation du « Champion’s Project »… T’en penses quoi aujourd’hui ?

Si on ne juge que la partie visible de l’iceberg, c’est bien évidemment catastrophique. La communication est ridicule, on est déjà « à sec niveau cash » et on a l’air de naviguer à vue à chaque mercato. Bien loin de ce qui avait été communiqué au début du projet, et même les changements annoncés avant ce mercato n’ont pas été respectés. On court toujours après cette place en C1 qui était sensée faire partie intégrante de notre projet, et à côté on voit de plus en plus de clubs qui travaillent de mieux en mieux. Bref, c’est de plus en plus compliqué d’être optimiste mais je déteste partir perdant d’avance. Le seul domaine où l’on semble faire des choses pertinentes (et encore c’est trop tôt pour le juger) c’est celui de la formation, avec un organigramme très solide qui a été mis en place et des jeunes de plus en plus intéressants, surtout cette génération 2003 qui a l’air de faire très mal. J’ai hâte aussi de voir les résultats du travail de Laurent Colette par rapport aux évolutions des recettes. Quand il est arrivé, beaucoup d’articles circulaient sur son travail à Barcelone et son importance dans le budget annuel du club. On verra ce que cela donnera cette saison mais augmenter nos recettes, peu importe dans quel domaine, serait une bonne idée.

6) Que penses-tu de la non-communication de l’OM vis-à-vis de la formation ?

J’ai été surpris et frustré de voir que le nouveau site officiel ne montrait plus les résultats des équipes jeunes. Peut-être que c’est une vraie volonté de les laisser un peu bosser dans la discrétion et de les protéger, je n’en sais rien, mais la formation étant au cœur de notre projet on a forcément envie d’en voir l’évolution. J’espère que c’est juste un oubli et que l’on pourra de nouveau les suivre très vite.

7) Qui est pour toi le plus talentueux actuellement à l’OM ?

Concernant les jeunes, dire « pour moi » serait un peu culotté étant donné que je ne me base que sur l’avis des personnes qui assistent vraiment aux matchs. Mais j’entends beaucoup parler de Tom Moustier, Richard Richecarde et évidemment Lihadji. Et chez les pros, Lopez et Payet seraient les premiers noms que je coucherais sur la feuille de match, l’un pour sa capacité à créer le jeu (et parce que c’est notre seul milieu capable de jouer entre les lignes et de se projeter, ce qui est gênant dans un 4-3-3), l’autre pour sa capacité à transformer des attaques en situations de but.

8) Ton meilleur souvenir au Vélodrome ? Et le pire ?

C’est le même : j’étais au Vél’ pour OM-Newcastle mais j’ai raté le but de Drogba.

9) Si t’étais un ancien joueur de l’OM… Tu serais ?

J’aurais envie de dire Lucho mais je suis plutôt un Bakayoko, plein de bonne volonté mais très maladroit.

10) La rumeur mercato impossible qui t’a vraiment fait rêver ?

Le classique retour de Drogba pendant de nombreux mercatos, sinon plus récemment j’ai failli croire à la rumeur Ryan Sessegnon, comme quoi on n’apprend jamais vraiment. Le « Lopez et Bielsa à l’OM, c’est fait! » est hors-catégorie.

11) Qui est OM compatible d’après toi et qui doit signer absolument à ce mercato ?

Il nous faut absolument un arrière gauche, cela devient vital. Tous les arrières gauches de niveau acceptable et intéressés par l’OM sont donc officiellement déclarés OM-compatibles, félicitations à eux. Je ne connais pas bien Miranda mais je trouve qu’on en fait un peu trop concernant le fait que ce soit un prêt, s’il peut nous aider à combler notre plus gros manque sans nous affaiblir financièrement, le temps qu’on se remette potentiellement sur pied tout le monde y sera gagnant. Concernant Rongier, je pense qu’il nous fera beaucoup de bien s’il vient, mais j’ai pensé cela sur tellement de joueurs qui m’ont ensuite déçu depuis le début du projet qu’on va attendre bien sagement de voir ce que ça donnera sur le terrain.

12) Qui pour toi n’aurait jamais dû porter le maillot de l’OM ?

Lassana Diarra, mais je n’en dirai pas plus au cas où des enfants vous liraient.

13) Quel est le match qui t’a marqué ?

Les gros retournements de situation : La Corogne, Dortmund, Leipzig… des matchs que tu ne te lasses pas de revoir. Sinon, dans un autre style, le OM-PSG sous Bielsa, pour son tifo, l’ambiance, le fait que ce soit la fois où on se soit senti le plus proche du PSG qatari et même la frustration de la défaite m’ont marqué.

14) As-tu un match qui te reste en travers de la gorge encore aujourd’hui ?

Le nul contre Paris au Vél’ sous Garcia, de loin. Suivi par la défaite contre Lyon sous Bielsa. La saison Bielsa en général en fait, je me demande souvent ce que l’OM serait aujourd’hui si on avait fait un podium cette année-là comme cela aurait dû être le cas.

15) Nomme un Twitto qui doit faire absolument cet interview…

Je nomine @Zempeknio !

Nous tenons à remercier Nassim pour sa disponibilité et le temps qu’il nous a accordé pour pouvoir faire cette interview… N’hésitez pas à le suivre Twitter : @Nassputin

Un grand merci également à l’excellent Treize pour son travail fantastique, et sans qui « Le Treize’ième Homme » n’existerait pas.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go