L’OM n’a plus le droit à l’erreur

Avec seulement 4 points pris en 3 matchs, l’OM a du mal à gagner depuis sa belle victoire contre Lille le 16 février. Il faudra se ressaisir en cette fin de saison pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Plus invincibles ?

La période où l’OM ne perdait plus aucune rencontre (0 défaite en 16 matchs) semble bien lointaine. Alors que nous rentrons dans la dernière ligne droite de ce championnat, une réelle inquiétude envahit désormais les esprits des supporters marseillais. Et si l’OM était en train de lâcher sa place sur le podium ? Les vieux démons des saisons 2014-2015 et 2017-2018 resurgissent et pourraient laisser place à une panique générale en cas de nouvelle contre-performance, car les concurrents rennais et lillois se rapprochent à grand pas.

On aurait pu croire que l’OM était devenu quasiment intouchable mais depuis quelques matchs, les olympiens ont du mal, beaucoup de mal à gagner. Ne soyons pas trop alarmistes, mais attention tout de même, il va falloir se ressaisir rapidement pour conserver cette avance toujours confortable sur les poursuivants.

Retour sur terre

Il y a d’abord eu cette élimination assez rageante en Coupe de France contre le rival lyonnais, puis cette défaite 3-1 au Vélodrome contre Nantes, la première en Ligue 1 depuis octobre, et la première de la saison pour Álvaro González. Difficile à accepter… Le week-end suivant, les Phocéens se sont rassurés en battant Nîmes, malgré deux buts encaissés. Mais le match nul contre Amiens, alors que la victoire leur tendait les bras (2-0 à la 82e minute) vendredi dernier est venu confirmer la mauvaise passe que traverse l’Olympique de Marseille.

Au soir de la victoire contre Lille, l’OM devançait le Stade Rennais de 11 points, une avance assez confortable sur la troisième place à ce stade de la saison, mais désormais, les Marseillais n’ont plus que 6 petits points d’avance sur leurs concurrents. D’autant plus inquiétant que le calendrier à venir ne présage rien de bon (réception de Paris, Monaco et Nice, déplacement à Montpellier et à Lyon)

La magie du Vélodrome qui n’opère plus, une défense bien moins solide qu’en début d’année, une vraie fatigue physique et du déchet technique dans le jeu, tout ça n’arrange pas les affaires des Marseillais. En d’autres termes, l’OM ne fait plus peur, il devra trouver les ressources nécessaires pour rebondir, et cela passe par un succès à la Mosson samedi 17h30. Les joueurs d’André Villas Boas avaient le droit à l’erreur, ce n’est désormais plus le cas. Espérons que les saisons précédentes, où l’OM avait raté la qualification pour quelques petits points, serviront de leçon cette fois ci.