MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Mercato] Les 10 plus gros achats de l’OM

La période du mercato estival 2024 débute le dix juin, une phase où l’OM est très souvent hyperactif. Retour sur les plus gros achats du club olympien lors de ces mercatos.

Dario Benedetto, 14 millions d’euros

Le 5 août 2019, Dario Benedetto s’engage avec l’OM pour un contrat de quatre saisons. Arrivé en provenance de Boca Juniors, où il a inscrit 7 buts et délivré 3 passes décisives en 14 matchs lors de la saison 2018/19, le buteur argentin réalise une bonne première saison dans la cité phocéenne avec 11 buts en 28 matchs disputés. La saison d’après sera plus compliquée pour l’international argentin. Il sera prêté à Elche pour six mois avant de faire son retour au pays à Boca Juniors.

Kostas Mitroglou, 15 millions d’euros

L’attaquant grec signe dans les toutes dernières heures du mercato estival 2017 en provenance de Benfica. L’OM achète Kostas Mitroglou pour faire de lui son serial buteur. Il avait jusque là réalisé deux très bonnes saisons au Portugal avec 21 buts en 39 matchs, puis 17 réalisations en 35 rencontres la saison suivante. Hélas, les prestations de l’international grec ne seront pas à la hauteur des attentes. Et ce malgré une saison plutôt correcte statistiquement parlant avec 13 réalisations en 30 matchs. Mitroglou sera finalement prêté à Galatasaray puis au PSV Eindhoven avant de faire son retour à l’OM pour la saison 2020/21, où il signera d’un commun accord sa résiliation de contrat.

Loïc Rémy, 15.5 millions d’euros

Recruté lors du mercato estival 2010 chez le voisin niçois, Loïc Rémy fera les beaux jours de l’attaque marseillaise pendant deux saisons. Après un exercice 2009-2010 réussi à Nice avec 14 buts en 34 matchs de Ligue 1, l’international français réalise une bonne première saison à Marseille. Auteur de 18 buts en 41 rencontres, le natif de Lyon permet à l’OM de terminer 2e de Ligue 1 et d’accrocher un nouveau billet pour la Ligue des Champions. La saison suivante est encore meilleure puisque l’attaquant marseillais inscrit 22 réalisations en 47 matchs toutes compétitions confondues. En janvier 2013, remplaçant depuis plus de six mois, il choisit de découvrir la Premier League dans le club des Queens Park Rangers.

André-Pierre Gignac, 16 millions d’euros

Courtisé par Valence et Liverpool, Gignac choisit Marseille pour signer son nouveau contrat de cinq ans. Après des débuts compliqués, « APG » réalise trois bonnes saisons dans la cité phocéenne. Auteur de 18 buts en 40 matchs lors de l’exercice 2012/13, l’international français continue de monter en puissance et s’affirme en tant que solide buteur. La saison suivante, Gignac plante 22 buts en 45 rencontres avant de s’offrir une dernière saison de feu sous Bielsa. La saison 2014/15 est la dernière de son contrat, et le natif de Martigues finit second meilleur buteur du championnat avec 21 réalisations. Il quitte l’OM à l’issue de cette saison sous l’ovation du Vélodrome.

André-Pierre Gignac lors de OM-Monaco (2-1) en 2014/15.

Illiman Ndiaye, 17 millions d’euros

Arrivé lors du mercato estival 2023 en provenance d’Angleterre, Marseille attend beaucoup de Ndiaye. Durant l’exercice précédent, l’international sénégalais a largement contribué à la promotion de son club, Sheffield United, en Premier League. Il a inscrit 14 buts et délivré 11 passes décisives dans cette saison très aboutie. Sa première année à Marseille a été plus compliquée que prévu. Ndiaye a tout de même joué 46 matchs pour sa première saison en Méditerranée mais a peiné à s’imposer dans son club de cœur.

Duje Caleta-Car, 19 millions d’euros

Concurrencé par le FC Séville, l’OM rehausse la transaction à 19 millions pour s’attacher les services du défenseur central lors de l’été 2018. L’international croate signe un contrat de cinq saisons et devient rapidement un titulaire indiscutable en défense aux côtés de Boubacar Kamara. Toutefois, après quatre saisons passées à Marseille et 130 rencontres disputées, Caleta-Car s’engage à Southampton pour 8 millions d’euros.

Lucho Gonzalez, 19 millions d’euros

Le milieu de terrain atterrit à Marseille lors du mercato estival 2009, devenant à l’époque le joueur le plus cher de l’histoire du club. Arrivé en provenance du FC Porto, l’international argentin débarque dans la cité phocéenne pour être l’un des leaders de l’effectif. Un pari réussi puisque le natif de Buenos Aires devient une idole dans la cité phocéenne au cours de ses trois saisons. Lucho est l’un des grands artisans du dernier titre de champion de France en 2010 où il finit meilleur passeur du championnat avec 11 passes décisives. Libre de tout contrat, « El Commandante » retourne à Porto où il s’engage pour deux ans et demi.

Lucho Gonzalez lors de la 34e journée de Ligue 1 2009/10 opposant Marseille à Saint-Etienne (1-0).

Gerson, 20.5 millions d’euros

Recruté l’été 2021 en provenance de Flamengo, le milieu de terrain brésilien est attendu comme un vrai leader à Marseille. Il est très important dans le système de Jorge Sampaoli où il dispute 48 matchs pour 11 buts et 8 passes décisives lors de sa première saison. Mais l’OM ne le conserve pas sous Igor Tudor la saison suivante. Gerson reste un échec dommageable puisqu’il n’a jamais vraiment montré toute l’étendue de son talent malgré une bonne première saison. Il retourne finalement à Flamengo lors du mercato d’hiver 2022.

Kevin Strootman, 25 millions d’euros

À l’été 2018, Strootman signe un contrat de cinq ans à Marseille. Il devient ainsi le deuxième plus gros transfert de l’histoire du club. Après une saison décevante en termes de performances, Strootman est rapidement critiqué. Très vite considéré comme un « flop » compte tenu de son salaire (le plus élevé de l’effectif). L’international néerlandais ne s’est jamais vraiment imposé, enchaînant les blessures et les prêts en Italie. Encore sous contrat avec l’OM jusqu’à l’été dernier, on le considère comme un poids financier que Marseille n’a jamais réussi à rentabiliser. Un vrai échec.

Dimitri Payet, 29.3 millions d’euros

Dimitri Payet revient en terre marseillaise en janvier 2017 à la suite d’une aventure réussie en Angleterre. Après un passage déjà fructueux entre 2013 et 2015 à l’OM, l’international français fait son retour dans la cité phocéenne contre un chèque de 29 millions d’euros. Véritable idole marseillaise, le milieu de terrain réunionnais a disputé plus de 300 matches sous le maillot bleu et blanc, marquant 78 buts et délivrant 82 passes décisives. Lors de la saison 2022-2023, il inscrit son centième but en championnat sur penalty contre Ajaccio (défaite 1-2) et devient le premier joueur du XXIe siècle à inscrire 100 buts et à délivrer 100 passes décisives en Ligue 1. Payet annonce son départ de l’OM l’été 2023, après neuf saisons passées dans la cité phocéenne.

Dimitri Payet célèbre son centième but en Ligue 1 lors d’OM-Ajaccio (1-2).

Vitinha, 32 millions d’euros

Vitinha arrive le dernier jour du mercato hivernal 2023 en provenance de Braga. Il signe pour 32 millions d’euros, devenant ainsi la recrue la plus chère de l’histoire de l’OM. À 22 ans, la pression sera trop forte sur ses épaules, surtout vu le poste qu’il occupe : attaquant. De plus, les Marseillais attendent depuis longtemps l’arrivée d’un buteur capable d’enchaîner les réalisations. Peu convaincant sur le terrain, le buteur portugais n’inscrit que 6 buts en 43 rencontres avec l’OM. En février 2024, il est prêté jusqu’à la fin de la saison au club italien du Genoa FC avec une option d’achat estimée à 25 millions d’euros.

L’OM, qui peine à trouver de la stabilité, sera sans nul doute une nouvelle fois très actif lors du mercato estival. Affaire à suivre.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo Dugout
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go
  • Logo Talk Foot