MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[L’œil du Treize] OM 0-2 Moulins-Yzeure

Ce samedi soir, la réserve de l’OM recevait Moulins-Yzeure à l’OM Campus. Sans idée, sans jeu, les Olympiens se sont inclinés 2-0, dans un match d’une grande tristesse.

La réserve n’y arrive pas et a proposé un match insipide sur sa pelouse. Le tout sous les yeux d’un Eyraud particulièrement bien placé, surplombant le terrain debout sur un conteneur. Il se murmure en coulisses que son départ, à cinq minutes de la fin, a été la meilleure action du match. Pancho Abardonado et Ibrahim Rachidi étaient eux aussi présents pour assister à la rencontre. Ali Mohamed, encore en soins, et Hadjem, de retour d’une grosse blessure, étaient également en tribunes, tout comme Christopher Rocchia.

https://twitter.com/Akiim_k/status/1172932551146688512
La composition de l’OM

Nazaretian – Richecarde, Kada, Gassama, Nkounkou – Phliponeau, Ahmed, Khetir – Iscaye, Ressa, Baaloudj

Le film du match

Dès la première minute, Yzeure se procure une grosse occasion et le ballon finit tout proche de la lucarne. Nouvelle chance, huit minutes plus tard, qui termine au ras du poteau. Les visiteurs se procurent leur troisième grosse opportunité (déjà) à la fin du premier quart d’heure. La première occasion marseillaise intervient seulement à la 23e minute par Nkounkou, non cadrée. Il sera également à l’origine du premier tir cadré olympien, dix minutes avant la pause.

Au retour des vestiaires, les Yzeuriens sont les premiers à se manifester avec une nouvelle occasion à la 49e. Nkounkou, encore lui, répond pour l’OM à la 57e. Peu après l’heure de jeu, Baaloudj trouve le gardien sur coup franc. Avec plusieurs occasions franches, Yzeure convertira deux de ces opportunités en buts, en fin de match, pour entériner une victoire plus que méritée. Les adversaires du soir ont su poser leur jeu, contrairement aux Olympiens, et ramener logiquement les trois points.

Une rencontre à oublier…

Le match des marseillais a été catastrophique de bout en bout et dans tous les compartiments du jeu. Un manque de technique cruel, la seule satisfaction ayant été Nkounkou, notamment de par ses transversales. L’absence de Marley Aké a lourdement pesé, tout comme celle de Perrin en défense. Nassim Ahmed a réalisé une bonne première mi-temps, Phliponeau a su casser des lignes par ses passes. Pour le reste, Nazaretian a accumulé les risques inutiles, Khetir a multiplié les mauvais choix. Baaloudj a été inexistant. Du mieux pour Richecarde après ses deux premières rencontres compliquées. Son collègue de couloir, Iscaye, a eu quant à lui beaucoup de difficultés et s’est montré bien moins à l’aise que dans son poste habituel de latéral.

On savait que c’était une équipe qui voulait faire un résultat. On n’est jamais rentrés dans cette première période. Ce sont eux qui ont fait le jeu. On a essayé de remotiver tous nos joueurs mais en seconde période, on a pris ce but qui fait très mal alors qu’on arrivait à revenir dans le jeu. On n’a jamais mis les ingrédients qu’il fallait.

Philippe Anziani (coach de la réserve) à La Provence après le match

Entre une défense fébrile, une accumulation de fautes techniques et l’absence d’idées offensives, ce match devra vite être oublié par les Olympiens s’ils veulent rebondir rapidement. Et cette relance passer a par un bon résultat samedi prochain, à 18h, avec un déplacement compliqué à Chasselay, récent tombeur de Lyon.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go