MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#OMASC : Les Notes

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Convaincant
  • 7 : Honorable
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass
Steve MANDANDA (5.3)

Inquiété pour la première fois en début de seconde période, il a rassuré jusqu’à l’exercice fatidique des penaltys. Tout le monde n’est pas Pelé. Ne peut rien sur le deuxième but amiénois.

Bouna SARR (5,7)

Encore un bon match de Bouna Sarr. A l’aise techniquement, il a beaucoup combiné avec les milieux de terrain. Il a même réussi l’exploit de combiner avec Germain. Après avoir pris un coup en fin de partie, il donne sa place à Sakai

Boubacar KAMARA (5.7)

Il a réalisé un match solide dans l’ensemble. Très peu perturbé par les offensifs adverses, il a su effectuer des relances propres. Pas assez de vice pour provoquer une faute sur l’action du deuxième but.

Álvaro GONZÁLEZ (5.2)

Copie propre et sans réelles bavures. Il laisse ( de peu) Guirassy hors jeu sur l’action amenant le penalty, mais cela n’a pas suffi.

Jordan AMAVI (3.9)

Si certains ont rêvé de retrouver le Amavi de Février 2019, ce soir il a signé son retour. Une faute de boucher à la 17e, prenant bien le risque de prendre un rouge. Le tout complété par des approximations offensives et un penalty concédé par manque d’adresse.

Kevin STROOTMAN(6.5)

Gros match du hollandais ce soir. Toujours orienté vers l’avant. Tactiquement et techniquement au dessus. Le double pivot avec Rongier lui a assuré une meilleure maîtrise. Il s’offre même une passe décisive.

Valentin RONGIER (5.1)

Sobre. Le plus souvent devant la défense, il a perdu un nombre réduit de duels. Il s’est acclimaté correctement avec Strootman, formant un bon duo.

Morgan SANSON (6.83) 

Espérons que les recruteurs de Leicester soient arrivés au stade à la 42e minute. Des courses intéressantes (comme d’habitude), surtout pour gêner la progression des adversaires. Sinon, sa première mi temps est mauvaise, la seconde un peu mieux. Son volume de jeu s’est réduit dans les 20 dernières minutes.

Valère GERMAIN (2.6)

C’est un miracle que certains membres de la rédaction lui attribuent une note aussi élevée. Sa capacité à ne vouloir disputer aucun duel ou n’effectuer aucune course en profondeur effraie. Le coup d’épaule qu’il s’est pris en fin de match risque de longtemps nous hanter.

Darío BENEDETTO (4.5)

Un bonnet de piscine et aucune situation intéressante à gratter. Comme à l’accoutumée, il est beaucoup revenu dans l’entre-jeu pour orienter. Les lacunes offensives de l’OM ne font que faire saigner le beau joueur technique qu’il est.

Dimitri PAYET (5.16)

Le numéro 10 olympien a fait grincer des dents en première mi-temps. Puis sourire lors de son raid solitaire qui s’est échoué dans les gants de Gurtner; et il a enfin émerveillé avec son but. Mis à part ces faits, le meilleur joueur de l’équipe est moins adroit en ce moment. Au vu de la longue liste de matches effectués à grand niveau, cela se comprend.

Florian THAUVIN (non-noté)

En dix minutes, il a montré à Germain ce qu’il n’a jamais fait à l’OM. Entré à la place de Payet, il est à l’aise techniquement. De bon augure pour la suite.

Hiroki SAKAI (non-noté)

Son placement sur l’action du deuxième but amiénois dégoûte, sa conduite de balle encore plus. Il a tout loupé ce soir.

Maxime LOPEZ (non-noté)

Rentré trop peu de temps pour mériter une note.

André VILLAS-BOAS (5)

Encore une purge ce soir. Les consignes s’enchaînent et se ressemblent. Les marseillais ont mis très peu d’intensité, se contentant d’exploits individuels. André Villas Boas a perdu son sang froid en fin de match. Il n’est pas question de son « embrouille » avec l’arbitre mais bien de l’entrée de Sakai

Arbitres (4)

Des choix incompréhensibles. Un carton jaune donné à Payet pour peu. Un carton rouge pas distribué à Amavi. Des fautes sifflées pour tout et rien. Il finit par dégainer son carton rouge avant même que Villas-Boas n’entre sur le terrain. Un match à oublier pour Letexier et son équipe du soir.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go