MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#OMOL : Une victoire cruciale

Actuellement 2e de Ligue 1 avec 11 points d’avance sur son premier poursuivant, Rennes, l’OM réalise une saison incroyable. Retour sur la réception de Lyon, en novembre dernier, qui a été un réel tournant de ce début de saison marseillais.

Un match très attendu

Ces dernières années la rivalité entre l’Olympique de Marseille et Lyon ne cesse de prendre de l’ampleur. Pour cause, deux équipes proches en terme de niveau et une ambition similaire, celle d’accéder à la Ligue des Champions chaque saison. Les signatures de Mathieu Valbuena, Nicolas Nkoulou, Jérémy Morel et plus récemment Rudi Garcia chez le club lyonnais, ont renforcé la rivalité. Ce 10 novembre dernier, l’attente autour de ce match était insoutenable pour l’ensemble des Marseillais. Avant, mais également lors de ce match, les supporters ont tenu à célébrer les 120 ans du club de la meilleure des manières. Tout d’abord, la soirée a démarré avec un cortège sur l’avenue du Prado. Des milliers de marseillais étaient réunis avant le match pour remonter jusqu’au Stade Vélodrome.

À l’occasion de ce match, le record d’affluence a même été battu. Ce n’est pas moins de 65.421 supporters qui étaient réunis dans l’enceinte du Vél’. Par ailleurs, toujours pour célébrer les 120 ans du club, les supporters et le club avaient préparé un tifo géant. Certainement le plus beau tifo jamais réalisé à ce jour. Il a mis en valeur les symboles de Marseille comme la « Bonne-Mère », le logo de la ville mais aussi le fondateur du club, René Dufaure de Montmirail.

Dimitri Payet, l’homme de la soirée

Tout d’abord, le match a démarré avec une grande intensité. En effet, les Olympiens ont rapidement trouvé la motivation pour réaliser un résultat face aux supporters. Emmené par André Villas-Boas, les joueurs ont montré leur détermination en effectuant un gros pressing sur l’équipe lyonnaise. Par ailleurs, c’est bien Dimitri Payet et son génie qui parviennent à accélérer le jeu et débloquer la situation dès le premier quart d’heure de jeu. L’OM obtient un penalty et c’est le numéro 10 qui s’en charge pour ajuster Anthony Lopes. Un but qui entraîne l’explosion des supporters et qui élève l’ambiance au sein du stade. Par ailleurs, la défense marseillaise est extrêmement solide avec Álvaro, Ćaleta-Car mais également la présence de Kamara en sentinelle.

Peu avant la mi-temps, Dimitri Payet effectue un retour défensif et empêche la progression de Bertrand Traoré en le taclant. Poussé par le stade, il récupère le ballon et adresse un extérieur du pied en direction de Maxime Lopez qui lui rend le ballon. Dimitri Payet fait parler son talent et croise sa frappe pour propulser le ballon dans le petit filet. Un but qui permet à l’OM de faire le break avant la mi-temps. En seconde période, les Marseillais vont écoper d’un carton rouge à l’heure de jeu et se verront revenir à 2-1 au score suite à une tête de Moussa Dembélé. Une réduction du score qui n’empêchera pas la victoire olympienne et le match stratosphérique de Dimitri Payet.

Dimitri Payet qui célèbre après avoir marqué contre Lyon, le 10 novembre dernier. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

Grâce à ce succès, les Marseillais ont depuis enchainé près de 14 matchs sans la moindre défaite en Ligue 1 et sont un solide dauphin du championnat derrière Paris. Ce succès contre Lyon a été un déclic pour les joueurs. Après 25 journées, l’OM compte 52 points, soit 11 de plus que Rennes, 3e. Mais également 12 points d’avance sur Lille (4e) et 18 sur Lyon (11e).

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go