#OMSB29 : Les Notes

Voici les notes données aux Olympiens par la rédaction pour la victoire 2-1 face à Brest. Un quatrième succès d’affilée qui place l’OM plus que jamais 2ème.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

0FAUTE PROFESSIONNELLE
1RIDICULE
2AFFLIGEANT
3EN DIFFICULTE
4INSUFFISANT
5MOYEN
6CONVAINCANT
7HONORABLE
8GRAND MATCH
9EXCEPTIONNEL
10MASTERCLASS
Voici les notes obtenues par les Olympiens
Le gardien
JOUEURNOTE APPRÉCIATION
Steve MANDANDA5,7Un match très tranquille pour Steve. Impuissant sur le ballon piqué parfait de Cardona pour l’égalisation brestoise, on lui reprochera en revanche sa sortie hasardeuse sur l’énorme occasion de ce même Cardona dans le premier acte.
La défense
Hiroki SAKAI6,2Probablement le meilleur match de la saison du Japonais, après une série de performances moyennes. Ses centres auraient mérité un meilleur sort, et son entente avec Sarr sur le côté droit a fait mal aux Bretons.
Duje ĆALETA-CAR6,2Il n’aura été en retard qu’une seule fois… qui a failli coûter cher à l’OM. Hormis sur le but brestois, Duje a livré une prestation de grande qualité, muselant un Charbonnier sans solutions. On aurait aimé le voir marquer sur le coup franc repoussé de Payet.
Boubacar KAMARA6Comme son homologue croate, Bouba a vite pris la mesure d’un Brest trop peu inspiré offensivement. Un match solide.
Jordan AMAVI6,6C’est désormais officiel, le sosie d’Amavi est parti, le joueur de foot est revenu ! Peu embêté par les Brestois, il aura eu l’occasion de s’illustrer en attaque. Sa frappe enroulée pied droit a surpris son monde et aurait mérité un meilleur sort. Mais n’est pas Radonjic qui veut !
Les milieux
Kevin STROOTMAN5,2Certes, c’était face à Brest. Certes, d’autres joueurs ont été bien plus en vue que lui. Mais dans des temps plus difficiles, Kevin se contente de jouer simple, et c’est suffisant. Sobre avec le ballon, attentif et sérieux sur les possessions brestoise, il a fait un bon match.
Valentin RONGIER7,8Quel match, quel match, quel match de Valentin Rongier ! Au four et au moulin de la première à la 95ème minute, il aura une fois de plus ébloui le Vélodrome de sa classe. Mi-esthète, mi-marathonien, c’est surtout son intelligence de jeu qui marque les esprits, sans parler de son pressing étouffant. On t’aime Val’ !
Morgan SANSON7Comme l’impression qu’il lui manque un brin de réussite, un geste décisif pour se remettre complètement dedans. Un match avec beaucoup d’envie pour Morgan aussi. Un face-à-face avec Larsonneur qui échoue sur la barre, puis plusieurs grosses occasions gâchées de marquer un but qui lui aurait fait du bien.
Les attaquants
Dimitri PAYET7,4Inspiré, le fer de lance de l’attaque olympienne a su emmener ses coéquipiers à l’assaut. Très juste techniquement, frappant assez peu, il a manqué de réussite sur ses 3 coups francs à l’entrée de la surface. Sa passe pour Benedetto en première mi-temps aurait elle aussi mérité d’être décisive.
Bouna SARR6,3Paradoxalement, le premier buteur du soir est peut-être l’Olympien le moins en vue du soir. Si son association avec Sakai a fonctionné et fait mal à la défense brestoise, il aura tout de même manqué de tranchant. Une place de titulaire que Radonjic pourrait bien lui piquer…
Darío BENEDETTO6,6Il ne lui a manqué qu’un but, mais la sortie supersonique de Larsonneur sur lui en première mi-temps l’en a privé. À part ça, son match a une nouvelle fois été un régal pour les yeux. Disponible pour ses partenaires, Darío sait quand il faut frapper et quand il faut être altruiste. Il nous a gratifié d’un nouveau geste génial sur l’action du premier but, qu’il aurait mérité de conclure. Mais heureusement, Bouna était là.
Les remplaçants
Nemanja RADONJIC7,9NEMANJAAA RADONJIIIĆ !!! Voilà un cri que l’on désespérait d’entendre résonner dans l’antre olympienne. C’est désormais chose faite, avec la deuxième réalisation du Serbe en autant de matchs. Et quel but ! Tant par son importance que par sa pure beauté, le ballon caressé par Nemanja a enflammé un Vélodrome qui venait d’être sonné. Les Brestois n’ont même pas eu le temps de savourer.
Maxime LOPEZNon notéRentré en fin de partie pour faire souffler Benedetto, Max n’a pas eu assez de temps pour s’illustrer. Vu la débauche d’énergie des titulaires dans l’entrejeu sur les dernières sorties, il aura peut-être un peu plus de temps de jeu prochainement.
Valère GERMAINNon NotéEntré en toute fin de match pour suppléer Payet, Germain peut s’inquiéter sérieusement au vu de la concurrence qui se fait de plus en plus féroce sur tout le front de l’attaque.
Le coach & les arbitres
André VILLAS-BOAS8Installer un 4-3-3 qui fonctionne, relancer Amavi et Radonjic, apporter une joie de vivre et de jouer à cette équipe pour le plus grand bonheur des supporters : pas de doute, Villas-Boas est la meilleure recrue de l’été. L’homme providentiel. Cerise sur le gâteau, il a aussi réussi à discipliner l’équipe, qui n’a pas écopé d’un seul avertissement hier.
Les arbitres7Un match animé mais sans accrochages et facile à arbitrer. Ce qui a été bien fait. On saluera l’utilisation à bon escient de la VAR en fin de match pour annuler un carton rouge somme toute très sévère.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.