Triste défaite à Martigues

La réserve de l’OM s’est inclinée 2-1 à Martigues dans le cadre de la 9ème journée de National 2. Les joueurs de Philippe Anziani, auteurs d’une piètre performance, se retrouvent classés 9ème.

La composition :

A.Dia – Iscaye, D.Gassama, Kada, Mouko (Kaloga 82e) – Mius (Topol’sky 84e), Vives (Rahou 74e), C.Souaré – Guilhen, Benfredj, Baaloudj

Le résumé : L’OM loin du compte
Première mi-temps : cueillis à froid

Porté par un public au rendez-vous, les joueurs de Martigues commencent le match par le bon bout. Et c’est peu dire, car après une petite minute de jeu, l’OM se retrouve mené 1-0. Les Marseillais sont-ils restés au vestiaire ? Ils concèdent encore deux occasions successives. À la 6ème, Iscaye est tout proche de marquer contre son camp, sauvé par la barre. Et à la 8ème minutes, Vives délivre presque une passe décisive à un joueur de Martigues. Et les occasions s’enchaînent, le score pourrait être de 4 ou 5 à zéro, mais trop de gâchis côté martégal. À la 35ème minute, un joueur de Martigues est exclu pour une faute sur Souaré. L’OM va jouer en supériorité numérique pendant près d’une heure. Mais le score est donc de 1-0 à la mi-temps, et l’OM s’en sort très bien.

Deuxième mi-temps : Le carton rouge n’a pas suffi

Avec un avantage numérique, les Marseillais vont donc pousser. Et à la 57ème minute Benfredj égalise d’une superbe frappe croisée pied gauche. Servi par Souaré à l’entrée de la surface, le numéro 9 de l’OM remet les deux équipes à égalité. La seconde période est relativement dominée par les joueurs marseillais. Cependant cela reste un peu stérile. De bonnes constructions, mais c’est souvent l’avant-dernière passe qui pose problème. La supériorité numérique aide quand même les Marseillais, le match aurait sûrement été totalement différent à 11 contre 11. Et à 10 minutes du terme, Martigues va reprendre l’avantage après une bonne incursion dans la surface marseillaise et une belle frappe croisée du pied droit. Une défense de l’OM trop laxiste permet aux Rouge et Jaune de mener 2-1.

Le score en restera là, et c’est une défaite qui n’aide pas les Marseillais sur le plan comptable car ils se retrouvent 9ème à 5 points du podium, et à 8 de la première place. Il faut cependant noter que les joueurs sélectionnés jouaient pour la plupart en U18. Probablement trop tendres pour s’imposer face à l’équipe de l’ancien Marseillais, Foued Kadir.

L’hOMme par hOMme : du néant et du pas mal
Défensivement c’était très mitigé

Ahmadou Dia : Le gardien de l’OM n’a pas été rassurant pour sa défense. Hésitant dans ses choix et couronné de relances hasardeuses on l’a déjà vu plus en confiance.

Zacharie Iscaye : C’était journée portes ouvertes sur son côté, défensivement très inquiétant.

Dembo Gassama : RAS. Physiquement solide et bon à la relance, rien de particulier à signaler pour le défenseur central.

Joachim Kada : Comme son compère de la défense centrale, il a été solide et bon à la relance.

Serge Mouko : En première mi-temps il a mis du temps à s’adapter physiquement. Il y a eu du mieux ensuite, avant de s’éteindre petit à petit. Remplacé par Kaloga à la 82ème minute.

Un milieu physiquement trop faible malgré quelques éclaircies

Tony Vives : Des mauvais choix et un physique trop faible en début de match. Il y a eu du mieux en seconde période. Remplacé par Rahou à la 74ème minute.

Brice Mius : Un début de match très difficile puis une nette amélioration après le carton rouge. Remplacé par Topol’sky à la 84ème.

Cheick Souaré : Le meilleur marseillais sur le terrain. Il provoque le carton rouge et offre une passe décisive pour récompenser sa bonne performance.

Une ligne d’attaque fantomatique

Mohamed Benfredj : Un match fantôme, heureusement il est venu inscrire un très beau but en deuxième mi-temps pour sauver son match.

Mehdi Baaloudj : Très généreux sur son côté gauche, il a eu beaucoup de mal à faire des différences. Placé à gauche, il avait pourtant l’habitude de s’entraîner dans l’axe.

Sacha Guilhen : Peu d’imagination et de différence, un match à oublier pour lui.

L’olympien du match :

Cheick Souaré : Voir ci-dessus.

Sous les yeux d’Andoni Zubizarreta présent hier après-midi, la réserve s’est inclinée en supériorité numérique. Malgré une légère domination en seconde période, les Marseillais n’ont pas réussi à prendre l’avantage. Une défaite logique qui oblige l’OM à s’imposer le 2 novembre prochain contre Grasse 3ème.

Merci à Karim pour ses informations pour ce match.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.