MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

US Granville : un grand petit ?

Pensionnaire de National 2, l’US Granville recevra les Marseillais pour le compte des 16es de finale de coupe de France, ce vendredi au Stade Michel d’Ornano. Les Granvillais, habitués de la coupe, auront à coeur de créer l’exploit.

Un habitué de la coupe

Aujourd’hui en National 2, l’US Granville est comme la majeure partie des clubs amateurs, une équipe qui rêve de la coupe de France, qui offre des confrontations entre les professionnels et les amateurs à partir des 32es de finale.

De belles épopées

C’est en 2016 que les Granvillais réalisent la meilleure épopée de leur histoire en coupe de France. Le club amateur atteint le stade des 32es de finale et affronte Laval (Ligue 2). Au terme d’un match serré, les Normands s’imposent (2-1) et réalisent un premier exploit en faisant tombé un club professionnel. Après sa qualification, l’US Granville hérite du Sarreguemines FC (N3) en 16e de finale. Face à un club d’une division inférieure, il s’impose également sur le score de 3-1. Qualifié en 8e de finale, les Granvillais affrontent une nouvelle fois une équipe de Ligue 2, Bourg-Péronnas. Un exploit qu’ils récidivent puisque les Normands s’imposent 1-0, au terme des prolongations. Par ailleurs, leur épopée s’arrête au stade des quarts de finale car l’US Granville s’incline face à une équipe de l’élite… l’OM, sur le score de 0-1, suite à un but de Michy Batshuayi côté olympien.

Michy Batshuayi après avoir inscrit son but face à l’US Granville, le 3 mars 2016.

Un an plus tard, les Granvillais parviennent à se hisser à nouveau en 32e de finale de la coupe de France. Une aventure qui s’arrête aussitôt face à Angers après une défaite 1-2, malgré une ouverture du score granvillaise en tout début de rencontre.

En 2018, les Granvillais réalisent à nouveau une admirable épopée. En atteignant le stade des 32es de finale pour la troisième année consécutive, les Normands héritent des Girondins de Bordeaux. L’US Granville s’impose 2-1 après un match renversant et en ayant vécu toutes les émotions. En effet, ils égalisent à la toute dernière seconde du temps réglementaire pour arracher les prolongations. Ils viennent à bout des Bordelais au terme des 120 minutes. En 16e de finale, les Normands affrontent Concarneau (N1). Un match qu’ils gagnent à nouveau après prolongations sur le score de 3-2. Cependant, l’aventure granvillaise s’arrête en 8e de finale face à Chambly (N1) avec une défaite par la plus petite des marges, 1-0.

En revanche, l’année dernière, l’US Granville ne parvient pas à atteindre les 32es de finale. Le club est éliminé par Avranches (N1) au terme des tirs au but, au 6e tour de coupe de France.

À la conquête d’une nouvelle épopée ?

Cette année, le club normand a de nouveau atteint les 32es de finale. Le pensionnaire de National 2 a éliminé le FC Versailles (N3) sur le score de 2-1. Les Granvillais retrouvent l’OM en 16e de finale. Revanchards de leur défaite en quart de finale par le plus petit des scores (0-1) en 2016, les Normands espèrent cette fois-ci réaliser l’exploit face aux Marseillais.

Et les supporters, ils en pensent quoi ?

Pour le savoir, nous avons interrogé Quentin, supporter du club normand :

Comment se passe le début de votre saison en championnat ?

Un début de saison où on a eu un peu de mal. On a réalisé un enchaînement de plusieurs matchs nuls du fait que l’on a eu un groupe complet assez tard (prêts de plusieurs joueurs pro) mais depuis quelques matchs on voit beaucoup plus de jeu et c’est le maître mot du coach : du jeu et de l’envie.

Penses-tu que Granville est capable de faire l’exploit ?

Oui je pense qu’ils en sont capables, il y a un fond de jeu intéressant, des joueurs qui ont le ballon qui leur brûle les pieds (Jordan Blondel, Jad Mouaddib…) Et le coach, Johan Gallon, les a conditionné pour.

Quel est ton avis sur l’OM et leur saison ?

L’OM est en train de faire une saison plus que correcte et la dernière qu’ils ont fait aussi bonne remonte à un peu de temps je pense, et si l’extra-sportif va je pense qu’ils peuvent finir à la seconde place.

Quel joueur t’inquiète le plus ?

Le joueur qui me fait peur, je dirais Dimitri Payet, s’il joue il est capable de faire mal de n’importe où.

Enfin, quel est ton pronostic ?

Je vais dire 1-0 pour nous afin de gagner la revanche de 2016 et faire une belle l’année prochaine.

Nous remercions particulièrement Quentin d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go