MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[XI de la décennie] Gustavo, une idylle si vite terminée

Seulement deux saisons au club. Une seule de réussie mais des supporters totalement conquis par sa personnalité et son état d’esprit sur et en dehors des terrains.

Une idée de Zubizarreta

Nous sommes à l’été 2017, l’OM vient de finir 5ème du championnat avec un milieu de terrain composé de 4 joueurs : Maxime Lopez, Zambo-Anguissa, Morgan Sanson et William Vainqueur. Ce dernier prêté par la Roma ne reviendra plus au club malgré une saison très correcte. Les nouveaux dirigeants marseillais qui se sont secrètement fixés l’objectif de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions, veulent attirer un grand nom en remplacement de Vainqueur

Un grand nom oui, mais une grosse valeur marchande il en est hors de question ! L’OM préfère garder cet argent pour recruter le tant attendu « Grand Attaquant ». C’est donc pour cette raison que Zubizaretta s’est penché de plus près sur la situation d’un certain Luiz Gustavo à Wolfsburg ! Ce dernier veut changer d’air après 4 saisons passées tout proche du Mittelandkanal, dont une dernière cauchemardesque ou lui et ses coéquipiers se sont maintenues en Bundesliga au terme des barrages. Son rapport qualité prix est bien plus qu’abordable : 8 millions d’euros, une grande expérience internationale avec le Brésil et vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern, sans oublier sa polyvalence qui peut l’amener à jouer défenseur central en plus d’être milieu sentinelle.

A peine débarqué, déjà patron !

Luiz Gustavo signera donc un contrat de 4 ans en faveur du club phocéen, debut juillet. Il sera à partir de ce moment précis titulaire indiscutable aux yeux de Rudi Garcia et des supporters.

Même si ses premières rencontres ne sont pas extraordinaires techniquement, le Brésillien se comporte comme un patron présent au club depuis toujours.

Octobre 2017, l’histoire d’amour commence (déjà)

Un début de saison plutôt convaincant de l’ancien Bavarois, l’OM n’arrive d’ailleurs pas à gagner lorsqu’il n’est pas aligné.

Mais son histoire avec le club va véritablement commencer à s’écrire le 1er Octobre à Nice ! L’OM est mené 2-0 par les hommes de Lucien Favre. Mais les bleus et blancs parviennent miraculeusement à renverser le score et ainsi mener 2-3 à la mi-temps… Luiz Gustavo n’y sera évidemment pas pour rien dans cette « remontada ». Ce dernier va même aggraver le score d’une sublime frappe à ras de terre imparable pour Cardinale, une réalisation qui fait suite à sa propre récupération du ballon dans les pieds de Seri.

Et le numéro 19 marseillais ne compte pas s’arrêter là. Quelques jours plus tard, le club olympien reçoit le PSG de Neymar et Mbappé dans un stade rempli à bloc. La presse et les consultants sportifs voient déjà les Parisiens infliger une rouste à l’OM. Mais Gustavo en a décidé autrement ! Dès la 15ème minute, il profite d’une passivité défensive de Verratti et Motta pour armer une frappe sensationnelle et flottante dans le petit filet droit d’un Alphonse Areola médusé par cette inspiration. Par la suite, l’ancien joueur de Wolfsburg brillera par sa vision de jeu et ses nombreux tacles et récupérations dans les pieds des joueurs de la capitale, notamment sur Kylian Mbappé... Sûrement le pire match du Parisien sous les couleurs du PSG, le meilleur de Gustavo à l’OM.

La suite, on l’a connaît !

Un chant à son effigie, des tifos lui rendant hommage et des compliments venant de tous les suiveurs de ballon rond, y compris les plus virulents à l’encontre du club marseillais.

Et sur le terrain, le milieu brésilien ne cessera de surprendre son monde tant sa régularité est impressionnante.

En Europa League il dépannera même en tant que défenseur central en lieu et place d’Adil Rami, blessé. Et il accomplira cette mission d’une très belle manière que cela soit contre Leipzig, un match qui restera légendaire. Ou lors des deux confrontations face à Salzburg où l’OM se qualifiera en finale. Malheureusement ces dépannages deviendront un vrai problème au fil du temps…

Alexandre Dimou/Icon Sport
De Luiz Gustavo à Louis Gustave

Août 2018 : L’OM finaliste de la Ligue Europa, la France championne du monde avec Thauvin, Rami et Mandanda dans ses rangs. Trois nouvelles recrues qui semblent prometteuses. L’ensemble des supporters du club imaginent déjà l’Orange Vélodrome exulter de bonheur en fin de saison après une « qualification plus que logique en Champions League ». Malheureusement l’OM ne parvient jamais à cumuler deux bonnes saisons. Luiz Gustavo qui sera trimballé par Rudi Garcia à tous les postes défensifs (Sentinelle, central et même latéral gauche) ne parviendra plus à reproduire les même prestations que l’année précédente. Plus les matchs passent, plus il est facile pour les attaquants de L1 d’éliminer le roc de l’Alagoas quand il joue défenseur, Nicolas Pepe ou encore Bertrand Traoré peuvent d’ailleurs en témoigner.

Départ avorté en hiver

Lors du mercato hivernal de 2019, Luiz Gustavo reçoit une offre très alléchante venue de Chine, « l’offre de sa vie » dira-t-il plus tard. Lui l’accepte, l’OM refuse qu’il parte. Il décide alors de ne plus jouer, obligeant son coach à chercher une excuse différente avant chaque match en justification de ses nombreuses non présences dans le groupe olympien.

Et quand il y fit enfin son retour, c’est pour être sur le banc. Victime de la « renaissance » de Sanson et Lopez au milieu.

Alexandre Dimou/Icon Sport

Finalement il sera titularisé contre Nîmes au Vélodrome le 13 Avril et à son réel poste cette fois-ci, et marquera même un sublime but pour célébrer son retour. Mais son niveau de l’an dernier n’est toujours pas retrouvé. L’OM finit 5ème.

Un départ inévitable

Rudi Garcia limogé, c’est Villas-Boas qui prend le relais ! Mais le coach portugais qui avait déjà établi son système de jeu sur Gustavo, ne parviendra pas à faire disparaître les envies de départ de ce dernier… Il quittera l’OM en fin de mercato pour rallier la Turquie et le Fenerbache.

Une seule bonne saison, alors pourquoi sa présence dans l’équipe type ?

Tout simplement car des joueurs de cette classe, l’OM en a très peu eu durant cette décennie. Avant de venir sur la Canebière, n’oublions pas que plusieurs gros calibres internationaux s’étaient penchés sur son dossier (Inter Milan, FC Barcelone et même le Paris SG). Luiz Gustavo est rentré en très peu de temps dans le cœur des supporters marseillais. Seulement 4 mois après sa signature, les South Winners avaient déjà créé un chant lui étant spécialement dédié : « Luiz Gustavooo de Marseille à Janeirooo » et un tifo à son effigie. Très peu de joueurs auront eu dans cette décennie cette chance-là.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go