MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[XI de la décennie] Souleymane Diawara, un roc loco

Nous sommes le 3 juillet 2009 et Souleymane Diawara, tout juste champion de France avec Bordeaux, signe pour 7 Millions d’euros à l’Olympique de Marseille. Avec cet achat, les Olympiens recrutaient une pièce maîtresse d’un club rival. Arrivé à 30 ans pour son expérience et sa solidité, Souley’ a été un joueur indispensable de l’OM dans la décennie.

La fiche du joueur :

Nom : Diawara

Prénom : Souleymane

Age : 41 ans

Nationalité : Franco-Sénégalaise

Parcours professionnel : Le Havre de 1998 à 2003, Sochaux de 2003 à 2006, Charlton Athletic 2006 à 2007, Girondins de Bordeaux de 2007 à 2009, Olympique de Marseille de 2009 à 2014 et Nice de 2014 à 2015.

Des débuts réussis

A peine champion de France avec Bordeaux, le défenseur international sénégalais remporte le titre avec l’OM. Grâce à lui, les Olympiens peuvent même se vanter de finir deuxième meilleure défense du championnat avec seulement 36 buts encaissés en 38 matchs. Ses associations avec Heinze, Mbia et Hilton ont fonctionné toute la saison. Il était d’une importance capitale dans le système du coach Didier Deschamps puisqu’il a joué pas moins de 37 matchs sur les 38 de Ligue 1. Une saison exceptionnelle qui l’a tout de suite placé dans le coeur des Marseillais.

Puis les blessures

Après cette saison incroyable, il enchaîne deux nouvelles saisons en tant que titulaire. Mais c’est en 2012-2013 que les problèmes arrivent. Une multitude de blessures l’ont empêché d’enchaîner et lui ont fait perdre sa place de titulaire. Barré ensuite par Lucas Mendes et Nicolas N’Koulou, il jouera surtout des matchs de Coupe de France. Sa fin à l’OM se fera en 2014, à l’expiration de son contrat. Un contrat qu’il aura honoré et même renouvelé pour pouvoir jouer 5 saisons sous les couleurs bleues et blanches avant de finir sa carrière à l’OGC Nice.

Résultat de recherche d'images pour "Souleymane Diawara blessé""
Les souvenirs : un guerrier aux allures de fêtard

Sur le terrain, Souley‘ est un guerrier. Un défenseur qui donne son âme pour empêcher les adversaires de marquer. A l’image de son match contre le Real Madrid (perdu 3-1) dans lequel il n’a pas hésité à tacler durement Cristiano Ronaldo, jusqu’à le blessé. C’est cet esprit de guerrier sur le terrain qui a fait de lui un des idoles du Vélodrome. Tellement adulé que son numéro, le 21, a été retiré. En son hommage personne ne pourra le récupérer. Cette distinction est notamment due au fait qu’il ait remporté pas moins de 6 titres avec l’OM entre 2010 et 2012.

Un guerrier sur le terrain, mais un fêtard en dehors. Dans un entretien accordé à France Football, il explique comment les sorties lui permettaient de rythmer sa vie et comment il l’a découvert. «Les quatre premiers mois, je suis nul, mais nul, (à son arrivée à Bordeaux ndlr.) Jean-Louis Gasset me convoque, me demande ce qui se passe. Moi je lui dis que tout va bien, au contraire je ne sors plus du tout, je suis nickel. Et là, avec sa voix cassée, il me dit : « Écoute-moi bien : tu vas vite reprendre ta vie de bâtard. Le changement, le cocon, c’est pas pour toi. (…) Donc je fais une bringue de chez bringue. (…) Le lendemain, je suis K.-O complet. Dimanche, on gagne 3-0 contre Paris, je finis homme du match.« 

Cristiano RONALDO / Souleymane DIAWARA – 08.12.2009 – Marseille / Real Madrid
Et aujourd’hui ?

Après la fin de sa carrière de footballeur à Nice, le Franco-sénégalais est maintenant devenu dirigeant à l’Athlético Marseille. Accompagné de Mamadou Niang (directeur sportif), il gère le deuxième club de la ville. Si tout ne se passe pas forcément comme prévu, ils gèrent le club et tentent d’en faire un club important en France. La première étape est de remonter en National 2. Objectif en bonne voie avec une belle première place actuellement. On peut aussi notamment les gratifier d’une belle performance en Coupe de France. En tout cas, Souleymane Diawara reste attaché à Marseille autant que les Marseillais sont restés attachés à lui.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go