MENU
PROCHAINS MATCHS
Logo Marseille
Amical Pro
Vendredi 14 Août 2020
17h
En direct sur  Logo Canal+
Logo VfB Stuttgart
Logo Marseille
Amical Féminine
Dimanche 30 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Lyon U19
Logo Hyères
National 2
Samedi 22 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille
Logo Istres FC
National U19
Dimanche 30 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille
Logo Andrézieux
National U17
Dimanche 06 Septembre 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS
Logo Marseille
Amical Pro
Vendredi 14 Août 2020
17h
En direct sur  Logo Canal+
Logo VfB Stuttgart
Logo Marseille
Amical Féminine
Dimanche 30 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Lyon U19
Logo Hyères
National 2
Samedi 22 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille
Logo Istres FC
National U19
Dimanche 30 Août 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille

Aucun match programmé pour les U18

Logo Andrézieux
National U17
Dimanche 06 Septembre 2020
Pas encore défini
Pas encore programmé
Logo Marseille

[XI de la décennie] Thauvin, la conquête par l’acharnement

Ce nom sonne dans toutes les têtes depuis maintenant plusieurs années. Du haut de ses 27 ans, il marque les esprits quand on évoque l’Olympique de Marseille de cette dernière décennie. Il est donc logique que nous l’incluons dans notre XI. Place au spécialiste de l’enroulée du gauche. J’ai nommé Florian Thauvin.

Qui est-il ?

C’est à Orléans, bien loin de l’air méditerranéen, que Florian Thauvin naît, le 26 janvier 1993. Quelle belle année pour un futur joueur marseillais, n’est-ce pas ?

Au FCM d’Ingré il tape dans ses premiers ballons. C’est en 2007, alors qu’il a 14 ans, qu’il intègre l’US Orléans, toujours chez les juniors. Proposé au TFC, il part finalement pour la ville de Grenoble en 2008. Il rejoint le niveau au-dessus 2 ans après, bien que le club de l’Isère soit redescendu en Ligue 2.

Son parcours en club

Son premier match professionnel, il le joue le 11 mars 2011. Puis il n’effectue que 3 matchs avant d’atterrir sur le marché, libre, après que le club ait déposé le bilan. C’est ainsi qu’il se retrouve en Corse et qu’il se révèle un peu plus en gagnant du temps de jeu. Au bout de sa première saison, il voit son équipe s’offrir un ticket pour la Ligue 1. Il goûte alors à l’élite la saison suivante.

Fort de ses performances et de sa jeunesse prometteuse, le LOSC se positionne et paye 3,5 millions d’euros lors du mercato hivernal. Cependant il reste à Bastia pour finir la saison sous forme de prêt.
L’été arrive mais l’été est compliqué. Florian ne veut plus aller à Lille au vu de leur non-qualification en LDC. La mauvaise réputation qu’il se coltine sur les terres lilloises est donc due à ce faux-bond.
L’OM le veut et l’aura. Malgré les tentatives du LOSC pour le garder, Thauvin part pour de bon à Marseille. Le forcing a été long mais il est parvenu à ses fins.

Son parcours international

En Equipe de France, il n’a pas chômé. Dès ses 18 ans, il passe par les jeunes. Mais c’est notamment chez les U20 qu’il obtient le plus de sélections. Et une coupe du Monde qui est loin d’être anecdotique, avec ses acolytes Pogba, Areola, Digne ou encore Zouma.

Les deux étoiles sur le torse.

En mars 2017, Didier Deschamps le sélectionne pour la première fois mais il ne joue pas. Il doit attendre juin de la même année pour foulée la pelouse avec le coq sur le cœur.
Après les U20, il dispute une nouvelle coupe du Monde avec les pros. Direction la Russie, où il ne jouera malheureusement que quelques minutes, mais cela ne l’empêche pas de soulever le trophée tant convoité. Et en compagnie de Mandanda et de Rami, les autres Marseillais de ce groupe. Son premier et unique but pour le moment arrive contre Andorre, pour les qualifications à l’Euro 2020.

Destination Marseille St-Charles

12 millions d’euros est le prix que l’OM paye pour faire venir Thauvin. Il signe un contrat de 5 ans. Il débute de façon ascendante, enchaînant les titularisations et les bonnes notes. Mais le reste de l’exercice se trouve être bien différent et il cire un peu trop le banc à son goût.

Nouvelle saison, nouveau coach. Marcelo Bielsa débarque en Phocée et fait entrer sans problème le jeune d’Orléans dans ses plans. Mais à nouveau, une irrégularité s’installe et il perd en intensité. En plus de cela, l’OM ne finit que 4ème, place assez décevante il est vrai.

La saison 2015-2016 semble foncer tout droit vers un cauchemar, avec le départ de Marcelo Bielsa en tout début de championnat. En parallèle, certains joueurs importants s’en vont vers d’autres aventures. Et Florian en fait partie, pensant trouver un autre projet ailleurs.

Arrêt express à Newcastle

C’est vers l’Angleterre qu’il se tourne donc. Le Newcastle United lui ouvre les bras. Le transfert coûte au club anglais plus de 18 millions d’euros.
Il effectue un bon début mais se voit forcé de jouer au poste d’avant-centre, ordre du coach. Cela ne lui correspond pas, bien évidemment. Il joue de moins en moins et son aventure en Premier League est écourtée. Au mercato hivernal, il repart pour Marseille sous forme de prêt.

Retour à la maison

Il rejoint ses coéquipiers marseillais qu’il n’aura quitté que peu de temps. Cela dit son jeu n’est pas bien meilleur, il finit la saison comme il peut.

Son prêt se prolonge sur la saison suivante avec une option d’achat qui s’élève à 11 millions d’euros.
Le bilan de l’exercice 2016-2017 est plus à sa hauteur, il obtient même le trophée de “Joueur marseillais de la saison”. Après des difficultés avec le public marseillais, un départ puis un retour un peu précipité, il réussit à reconquérir ses supporters par ses performances.

Son prêt se termine enfin en juin 2017 pour laisser place à un contrat de 5 ans. Qu’il honorera jusqu’au bout on l’espère.

La saison 2017-2018 confirme son renouveau et sa bonne place au sein de l’effectif marseillais. Titulaire indiscutable, il vient effectuer sa meilleure saison avec 26 buts et 17 passes décisives. Il met tout le monde d’accord et se hisse logiquement dans le classement des meilleurs joueurs du championnat.
Le parcours en Europa League aide également à ses performances. Son travail et aussi son talent ont resurgit pour offrir au public marseillais une saison digne de ce nom. Sans compter le titre de champion du monde durant l’été.

Enfin, la saison 2018-2019, elle, fut moins bonne, moins décisive, mais les performances collectives ont joué sur son niveau. Cela ne l’empêche pas de garder de bonnes statistiques, mais tout cela en demi-teinte.

2019-2020 : saison spéciale

Nouveau coach. Beaucoup de rumeurs de départ, de montant, de club… Mais le natif d’Orléans est toujours là. Garcia est partit après une saison compliquée et a laissé place au Portugais André Villas-Boas. Bien sûr, Thauvin fait partie des cadres autour desquels le nouvel entraîneur veut former son équipe.

Grossesse. Dans sa vie privée, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Sa compagne attend leur enfant, il est heureux. Son moral ne peut qu’aller bien, il ne manque que le physique.

Blessure. Il est rare que tout soit parfait dans une saison. Preuve en est cette année. Florian se blesse en début de saison. Il revient faire un match début septembre mais cela ne va pas mieux. Sa blessure semble s’être aggravée, il doit subir une opération. Très mauvaise nouvelle pour tout Marseille.
Bien que des recrues soient arrivées et que le coach conquit petit à petit, il manque bel et bien quelqu’un en attaque. Son absence pèse beaucoup trop sur le jeu marseillais et pourtant. Ils gardent une série d’invincibilité.

Florian Thauvin durant son dernier match en date, contre Saint-Étienne.

Euro 2020. Avec une si longue absence, Deschamps peut-il encore espérer le revoir à un niveau suffisant ? C’est loin d’être sûr, sachant qu’en Equipe de France la concurrence est souvent rude. Affaire à suivre…

Reviens-nous vite !

Que serait la saison de l’OM s’il avait été en pleine forme ?
On ne le saura jamais. Mais nous pouvons toujours regarder devant et attendre de le voir revenir.
De nombreuses sources annonçaient un retour en février mais ces derniers jours, des rumeurs (à ne pas écouter) sont plus pessimistes.
Ce qui ne change pas, c’est l’envie des supporters de le revoir sur le terrain.

Florian Thauvin n’a pas un parcours parfait. Il a prit le temps pour arriver où il en est. Car conquérir nos cœurs n’est pas tâche facile. Mais sa patte gauche, sa coupe soignée et son sens du but nous font l’aimer bien plus qu’un attaquant de passage.
Une nouvelle décennie est en route et Dieu seul sait ce qui adviendra de sa carrière. Mais en tout cas, pour la décennie précédente, il a bel et bien laisser son empreinte. Merci Flotov !

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments