MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Álvaro Gonzalez : « el Patrón », vraiment ?

Prêté avec option d’achat à l’été 2019, Álvaro Gonzalez est arrivé sur la Canebière sur la pointe des pieds. Peu étions nous à connaître son niveau et ce qu’il pouvait réellement nous apporter. Pourtant, celui qui est maintenant définitivement olympien a signé une première saison de bonne facture. Focus sur sa pré-saison et sur ce qu’on attend de lui pour cette saison.

Alvaro

Une préparation pas totalement convaincante

Lors de cette pré-saison, malheureusement perturbée par la crise Covid-19, AVB a confirmé Álvaro en charnière centrale. Lucas Perrin absent pour cause de blessure et Leonardo Balerdi arrivé tardivement, Duje Ćaleta-Car et Álvaro ont retrouvé l’axe de la défense lors de ces cinq matches amicaux. Si le Croate s’est montré solide et rassurant, le natif de Potes s’est montré lui un peu moins serein. Peu à l’aise dans ses relances et pas aussi conquérant dans les duels, l’Espagnol a laissé entrevoir quelques failles lors de ces premiers matches de la saison 2020-2021. Il s’agissait alors bien de matches sans enjeu, et on espère qu’il retrouvera son niveau dès vendredi face à l’ASSE.

Un statut à confirmer

Comme mentionné, l’option d’achat du défenseur espagnol a été levée par l’OM. Álvaro s’inscrit donc à priori dans la durée et n’a pas de raison de quitter le navire dès cet été. Celui qui est passé par le Santander, l’Espanyol ou encore Villareal aura en fait un tout nouveau rôle à jouer. Il devra en effet bien intégrer la nouvelle recrue, Balerdi, afin de le mettre dans le bain le plus vite possible. Sa capacité à bien communiquer et l’avantage de la langue font en effet d’« El Patrón » un équipier de luxe pour le jeune argentin.

À l’image du club, Álvaro joue gros cette saison

À l’aube d’une saison à gros enjeux, Álvaro va devoir confirmer le niveau affiché lors de la saison précédente, où il a aussi permis à DCC de se sublimer. En difficulté économique et pas aidé par la crise mondiale actuelle, cette saison ressemble à un tournant dans le projet porté par Frank McCourt. Un peu à l’image de celle du joueur, qui a le choix entre confirmer et risquer de perdre sa place, peut-être au profit d’un certain Balerdi

4.3 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go