MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Analyse tactique des buts de l’OM

Avec 41 buts inscrits depuis le début de saison, l’OM se situe au pied du podium des meilleures attaques de Ligue 1 derrière Paris, Monaco et Lyon. L’occasion de procéder à un petit décryptage tactique d’une partie de ces buts.

Évidemment, il était impossible de décortiquer tous les buts inscrits par les Marseillais depuis le début de saison. Nous avons donc décidé d’en sélectionner seulement 5 d’entre eux. Ces buts là sont assez mémorables et montrent bien l’influence qu’a le coach portugais sur le jeu des olympiens.

Benedetto, enfin le grand attaquant ?

Pour le premier, il s’agit du but de Darío Benedetto contre Saint Étienne (1-0), qui est un exemple de ces actions construites collectivement qui font lever tout un stade ! Après une superbe combinaison entre Bouna Sarr et Benedetto permettant aux olympiens de gagner une trentaine de mètres, Morgan Sanson est venu servir parfaitement l’attaquant argentin auteur d’une talonnade somptueuse et d’une course remarquable. Ce dernier n’avait alors plus qu’à battre Stéphane Ruffier d’une frappe puissante au sol. Un but intéressant car notre numéro 9 a su y tirer son épingle du jeu, en venant, sur cette action, comme tout au long du match, décrocher afin d’ouvrir le jeu et de libérer des espaces pour ses coéquipiers. Son excellente vision du jeu, son intelligence tactique et son timing millimétré ont permis aux Marseillais d’éliminer plusieurs Stéphanois.

OM - Saint-Etienne : les notes du match
Des rôles essentiels

Lors de la 14e journée, à Toulouse (0-2), une passe lumineuse de Dimitri Payet, digne d’un grand technicien, a profité à Benedetto. Auteur d’un superbe appel, ce dernier a éliminé d’un crochet le gardien adverse avant de pousser le ballon dans le but vide. Encore une fois, le timing parfait de l’attaquant argentin a permis à l’OM d’ouvrir le score dans un match où les marseillais avaient du mal à trouver la faille. Il aura donc suffi d’un ballon récupéré par le pressing de Strootman et d’une passe bien ajustée pour débloquer cette rencontre, et offrir 3 points aux phocéens.

Plus récemment, le but de Benedetto à Lille (1-2) fut décisif mais aussi très bien construit collectivement. Après une très belle combinaison entre quatre joueurs phocéens dans un petit périmètre, Sanson réalise un contrôle orienté. S’ensuit un superbe travail sur le coté gauche de Marley Aké, entré en jeu quelques minutes auparavant. Ce dernier a renversé le jeu vers Valère Germain, esseulé à droite de la surface. Valère a à son tour servi Benedetto pour une reprise à bout portant. Une action où les Marseillais auront enchaîné douze passes consécutives. Et où notre Argentin, trouvé encore une fois dans un super timing, n’aura pas tremblé pour venir donner l’avantage aux Olympiens. Ce but reflète parfaitement l’intelligence de jeu de Benedetto ainsi que sa qualité de renard des surfaces.

La réaction énorme de Robert Pirès sur le but de Benedetto à Lille ...
Payet, le maestro de cette équipe

Une des actions mémorables de cette saison 2019/20, c’est le second but de Dimitri Payet face à Lyon (2-1). Il est d’abord auteur d’un tacle rageur dans le camp marseillais qui illustre parfaitement le pressing que nos olympiens, galvanisés par le public, ont effectué tout au long de la partie. Le Réunionnais a ensuite renversé le jeu grâce à une magnifique transversale de l’extérieur du pied à destination de Maxime Lopez, qui est allé provoquer la défense lyonnaise avant de redonner le ballon à Payet. Pour conclure, ce dernier est venu tromper Anthony Lopes d’une frappe croisée à ras-de-terre, alors qu’il était entouré par trois joueurs adverses. Le Vélodrome pouvait enfin rugir grâce à son meneur de jeu à l’origine et à la conclusion d’une magnifique action.

OM - OL : Dimitri Payet claque un doublé et enflamme les réseaux

Lors du match à Angers où les Marseillais se sont imposés 2-0, Morgan Sanson a inscrit un joli but. But inscrit grâce à un coup franc joué très rapidement par Dimitri Payet. Le buteur marseillais, oublié par la défense angevine qui s’attendait sûrement à voir un coup franc direct, a alors pu inscrire son deuxième but de la saison, grâce, encore une fois, à une passe lumineuse et pleine de malice signée Dimitri Payet. Simple, efficace. Nul doute que ce genre d’automatisme a déjà été travaillé plusieurs fois à l’entraînement.

En conclusion, nous pouvons souligner que Dimitri Payet n’est évidemment pas étranger à la plupart des buts marqués par l’OM. En étant soit à l’origine, soit à la conclusion, il est l’élément principal du jeu marseillais. Sans lui, l’équipe d’André Villas Boas a beaucoup plus de mal, et le niveau technique s’affaiblit fortement. Enfin, le pressing, souvent effectué par Sanson, Kamara ou Rongier, aura permis de récupérer un nombre incalculable de ballons et de servir nos attaquants dans les meilleures conditions. Un jeu peut-être pas toujours très attrayant, mais plutôt efficace.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go