MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#ASMOM: Les notes

Hier soir l’OM s’est imposé sans trop de difficulté au stade Louis II. L’équipe s’est montrée confiante, a constamment pu attaquer, et n’a pas du tout subi l’équipe monégasque. Voici les notes de la rédaction des joueurs.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera également jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué assez longtemps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Match correct
  • 7 : Bon match
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Pau López (5,8)

Le concurrent de Mandanda bien qu’auteur d’un clean sheet, n’a pas été beaucoup sollicité. De fait, Monaco n’ayant pu cadrer aucune frappe, l’Espagnol n’a eu à arrêter aucun tir. Cependant, le gardien n’a pas semblé particulièrement en confiance, et a parfois pu inquiéter notamment dans ses qualités de relance au pied. En sursis donc pour cette première tout de même satisfaisante.

Luan Peres (6,6)

Très bon match hier soir pour Luan Peres. Le défenseur s’est montré très à l’aise dans les phases défensives. Avec plusieurs interventions bien senties, il confirme son statut dans le classement des joueurs de Ligue 1 ayant réussi le plus de tacles (13 actuellement). Peres a parfois également un impact décisif dans l’attaque, il est capable de monter très haut et de casser les lignes adverses. Un défenseur multi-rôle précieux hier soir pour l’OM.

William Saliba (6,6)

Un très satisfaisant match également pour le défenseur marseillais. Saliba a montré une grande complétude. Le défenseur a montré une grande aisance dans la couverture, dans les duels, mais c’est surtout dans les relances où il a brillé hier soir. Le jeune de 21ans a été constant et est définitivement une bonne pioche pour l’OM.

Leonardo Balerdi (6,3)

Une performance très convaincante pour le troisième pilier de cette défense marseillaise. Balerdi a été bon dans les duels (avec 6/9 duels gagnés). Mais il s’est également démarqué à la récupération, où il s’est employé. Au fond, rien de négatif à dire sur ce défenseur, comme pour la défense de Marseille hier soir qui a été forte et efficace.

Boubacar Kamara (6,7)

Kamara a été hier soir auteur d’un match très satisfaisant. À noter que le Minot a porté le brassard de capitaine hier soir auquel il a su se montrer à la hauteur. Employé dans un rôle défensif hier soir, Kamara semble avoir un sens inné de l’espace. Il a permis aussi de faire la transition entre la défense et le milieu à vocation très offensive. Une très bonne prestation pour le natif de Marseille qu’on espère encore voir jouer longtemps à l’OM.

Valentin Rongier (7,5)

Une performance de premier rang pour l’ancien Nantais. Arrivé à Marseille sous la direction d’AndréVillasBoas, le natif de Mâcon n’avait pas su s’imposer comme un élément indispensable du XI, et plutôt cantonné à assurer la rotation de l’effectif. Cependant sous la direction de Sampaoli, le joueur semble transcendé. Auteur d’une grosse prestation, Rongier détient le record du match des ballons récupérés (13), et du nombre de tacles réussis (5). Enfin, il a été auteur d’une radieuse passe en profondeur décisive pour le premier but de Dieng. Peut-être un match référence pour Rongier qui s’impose de match en match dans le milieu de l’OM.

Pol Lirola (6,1)

Pour sa première titularisation depuis son retour à l’OM Lirola a livré une prestation convaincante. Aligné offensivement dans le carré des milieux marseillais, l’Espagnol n’a pas particulièrement brillé. Il a perdu quelques ballons, mais n’a pas été dépassé par les Monégasques. Globalement satisfaisant, il aura été au niveau de l’équipe, peut-être que repositionné sur un poste latéral Lirola pourrait retrouver de meilleures couleurs.

Mattéo Guendouzi (7,3)

Mattéo Guendouzi continue sa montée en puissance à l’OM avec un gros match hier soir. Le milieu marseillais a formé une paire irrésistible avec Rongier. Guendouzi a fait preuve d’un gros volume de jeu, et est une plaque tournante du secteur offensif marseillais. Impliqué dans de nombreuses passes clés, Guendouzi est un gros distributeur extrêmement impliqué dans la construction du jeu vers l’avant. À tel point que ce dernier peut parfois lui- même se retrouver dans un rôle d’attaquant, n’hésitant pas à prendre sa chance, bien qu’hier cela ne lui ait pas réussi, avec une frappe repoussée dans les derniers instants. Un match superbe pour le numéro 6 de l’OM qui est un atout du XI de Sampaoli.

Ahmadou Cheikh Bamba Dieng (8,8)

Une soirée royale pour l’attaquant Marseillais. D’abord malheureux après avoir heurté deux fois les montants des Monégasques, le Sénégalais s’est brillamment rattrapé en inscrivant un doublé de grande classe. Dieng dispose d’une grande vitesse, qui lui permet d’être une menace permanente pour l’équipe adverse s’il est oublié dans la profondeur. Un joueur à l’avenir plus que prometteur à l’OM.

Amine Harit (7,5)

Effectuant ses débuts à l’OM, Harit a su convaincre lors de ce premier déplacement hier soir. L’attaquant a le sens du décalage et laisse souvent ses adversaires sur place grâce à ses dribbles. Très technique, il est capable de naviguer à travers les Monégasques, de faire la différence lors des duels, contraignant ainsi ses adversaires à la faute. Enfin, en étant auteur d’une passe décisive à Dieng, il se montre déjà décisif pour son premier match à l’OM.

Cengiz Ünder 6.1

L’attaquant marseillais auteur d’un match moyen n’a pas ce soir su s’imposer dans les débats. Le Turc s’est montré plus discret qu’à l’accoutumé. Il a perdu de nombreux ballons, et perdu beaucoup de duels. Quant à ses centres, ils n’ont également pas été de grandes qualités. Un match en demi-teinte, mais tout de même acceptable pour celui qui avait été habitué à briller depuis le début de la saison.


Luis Henrique (4,0)

Match anecdotique pour le Brésilien rentré à la 66ème minute. Henrique n’aura pas touché beaucoup de ballons. De fait, il n’aura pas permis à l’OM d’imposer sa marque une troisième fois, alors que l’équipe dominait clairement les Monégasques. Henrique n’a toujours pas marqué cette saison, et peine à s’imposer dans le XI.


Sampaoli (7,4)

Comme à son habitude, très motivé dans le support moral apporté à l’équipe, Sampaoli s’est vu sanctionner d’un carton jaune par l’arbitre. Cependant, au-delà de l’aspect folklorique du personnage, Sampaoli a su bâtir une équipe difficile à jouer, qui ne laisse jamais le ballon à son adversaire, et qui monte constamment vers le but. L’équipe propose un jeu très séduisant et peut exploiter un énorme talent naturel.

L’arbitrage (6,7)

Un arbitrage correct pour Stéphanie Frappart. Le nombre de cartons jaunes distribués à l’ASM aura sans doute aidé à brider dans une certaine mesure les joueurs, et permis aux joueurs de l’OM d’attaquer plus librement. Enfin, on pourrait revenir sur l’action sur Ünder en début de partie dans la surface de réparation qui aurait peut-être mérité d’être revue avec le VAR.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments