MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Benedetto, un attaquant en manque de constance

Arrivé pour un peu plus de 16 millions d’euros de Boca Juniors, Dario Benedetto a souvent été imaginé comme le grand attaquant, tant ciblé. Pour une première saison en Europe assez intéressante, l’attaquant argentin a découvert la Champions League la saison d’après. Et que ce soit en Ligue 1 ou en C1, il a souvent déçu remettant en cause son transfert.

Resté en Amérique du Sud durant toute sa carrière, le joueur de 30 ans a posé ses bagages dans le sud de la France depuis plus d’un an et demi. Foulant contre Reims la pelouse du Vélodrome pour la première fois, Benedetto a montré une grinta et une envie qui manquait au public marseillais. S’octroyant Kostas Mitroglou et Valère Germain, les Marseillais souhaitaient un attaquant décisif dans les bons moments comme dans les pires. Contre Nantes, une semaine plus tard, Dario Benedetto va avoir une occasion en or d’inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs. Mais manque de pot, son penalty loupe la cage et s’envole dans les tribunes.

Un début de saison convenable

Mais plus de peur que de mal puisque « Pipa » de son surnom, va trouver le chemin des filets contre Nice, faisant taire toutes les critiques. Et ce match contre les Azuréens va être un déclic pour l’ancien de Boca. Il enchaîne contre Saint-Etienne dans un match bouillant comme il les aime. Et va être grand partisan de la victoire contre Monaco en claquant un doublé. Toutefois, il va rester muet ensuite durant trois matchs d’affilé avant de reprendre confiance face à Amiens.

Dario Benedetto contre Saint Etienne

Puis, pendant un mois et demi, Benedetto ne va pas récidiver et les doutes commencent à s’installer. Sans être spécialement décisif dans le jeu, il arrive tout de même à marquer contre Toulouse et Nîmes. La suite reste mitigée avec un but contre Lille, important pour la suite du classement, et un triplé contre les Crocos. C’est avec 11 buts en 26 matchs que finit l’Argentin pour ses premiers pas en France.

Comme un air de déjà vu…

Auteur d’une bonne saison, l’OM se qualifiera en Ligue des Champions avec une deuxième place à la clé. L’Olympiakos, Manchester City et Porto se présenteront contre les Phocéens de Villas-Boas. Les attentes sur le joueur d’un mètre 77 sont grandes. Dans la compétition européenne, Benedetto va être transparent et ne pas mettre un seul but. Peu impliqué dans le jeu et ratant un face-à-face contre les Grecs, notamment, le natif de Berazategui va perdre confiance, ce qui va s’affecter sur la Ligue 1. Il faudra attendre le mois de novembre pour le voir « scorer » contre Nantes. Visiblement, son but va déclencher un réveil du numéro 9 marseillais qui réussira à marquer contre Nîmes et Monaco. Mais ces performances ne vont pas continuer sur le long terme.

Le rendement de l’Argentin est assez faible et agace plus d’un, le problème du grand attaquant n’est pas encore réglé. C’est dans les prochains mercatos que l’OM doit s’activer pour retrouver la scène européenne. Et avoir un attaquant capable d’égaler des joueurs comme Bafé Gomis ou André-Pierre Gignac.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments