MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Bilan de saison] Amir Murillo : La bonne surprise !

L’international panaméen arrivé le 30 août dernier en provenance d’Anderlecht a réalisé une saison plus qu’honorable alors qu’on en attendait pas grand chose. Retour sur ses neuf premiers mois réussis à l’OM.

De San Francisco à Marseille

En débarquant dans la cité phocéenne à la toute fin du mercato estival 2023 contre un chèque de 2,50M€, le statut de « joueur de rotation dans l’effectif olympien » semble parfaitement correspondre à Amir Murillo. En effet, le latéral droit de 28 ans est voué à suppléer Jonathan Clauss de temps à autre. Formé au San Francisco FC (1ère division panaméenne) et passé par les New York Red Bulls (MLS), le natif de Colón, ville située sur la côte caraïbe à l’entrée du canal de Panama, rejoint l’Europe le 1er janvier 2020. En Belgique, le droitier d’1,84m évolue trois années et huit mois chez les violets d’Anderlecht. L’été dernier, son transfert à l’OM surprend bon nombre d’observateurs du championnat belge, notamment le journaliste Sacha Tavolieri.

Un temps de jeu fluctuant

Recruté blessé, le Canalero n’a pas le temps de jouer sous les ordres de Marcelino, démissionnaire le 20 septembre. C’est avec Gennaro Gattuso qu’il effectue ses débuts à l’OM. Contre Monaco puis Le Havre, le technicien italien le titularise au poste d’arrière gauche en lieu et place de Renan Lodi. Par la suite, Amir Murillo joue beaucoup en Ligue 1 (993 minutes) mais peu en Europe (279 minutes). Il inscrit son premier but lors la superbe victoire 3-0 contre Lyon au Vélodrome le 6 décembre. Son deuxième arrive dix jours plus tard face à Clermont, toujours dans l’enceinte du boulevard Michelet.

Sa gestion en fin de saison laisse des regrets. Face à l’Atalanta en demi-finale retour, Amir Murillo reste sur le banc. À Reims six jours plus tard, il entre en jeu à seulement onze minutes de la fin. Il termine fort cet exercice en étant passeur décisif contre Lorient et buteur au Havre lors de la dernière journée.

Amir Murillo célèbre son but contre Clermont.

Une blessure frustrante

Le gros point noir du bilan d’Amir Murillo reste sa longue absence entre fin janvier et début avril qui lui a fait manquer quatorze matchs (10 en L1, 4 en EL). Blessé aux adducteurs, le Panaméen précipite son retour pour le barrage face au Chakhtar Donetsk en février. Malheureusement il rechute à l’entraînement et doit patienter jusqu’au quart de finale retour contre Benfica pour reprendre la compétition. Une perte de temps évitable.

Ses statistiques

Amir Murillo a joué vingt-cinq matchs (1 378 minutes) : deux en Coupe de France, sept en Ligue Europa et seize en Ligue 1. En championnat il s’est montré plutôt à son avantage sur le plan offensif, inscrivant trois buts et délivrant deux passes décisives. À noter que l’OM a remporté toutes ses rencontres durant lesquelles il a été décisif. Aucune suspension à signaler par ailleurs.

Notons au passage que Sacha Tavolieri, qui ne s’attendait pas à voir Amir Murillo aussi performant à Marseille, a publié un nouveau tweet pour s’excuser de son jugement initial assez critique à l’égard du Canalero. Plutôt honnête de sa part.

Il a joué (presque) partout

Le latéral droit a finalement peu évolué à son poste de base cette année. En effet selon Transfermarkt, il a surtout été utilisé en tant qu’arrière gauche, milieu droit, défenseur central et milieu gauche. Sa capacité à être performant dans différentes positions sur le terrain a été précieuse à des périodes où l’effectif olympien était amoindri.

« Il est malléable tactiquement, il peut jouer latéral droit, il peut jouer dans une défense à trois, il peut jouer latéral gauche, sur un couloir… C’est le genre de joueur que j’adore. L’homme est très attachant, et Marseille a fait une très belle recrue. »

– Jean-Louis Gasset au sujet d’Amir Murillo avant OM-Nice (Conférence de presse)

Quel avenir pour le Panaméen ?

Sous contrat à l’OM jusqu’au 30 juin 2026, Amir Murillo devrait logiquement disputer la saison prochaine avec le maillot phocéen. Reste à savoir où le nouvel entraîneur (pas encore connu à l’heure actuelle) le positionnera sur la pelouse. Une chose est sûre, il prétendra à une place de titulaire. Pour le plus grand bonheur des nombreux suiveurs de la sélection nationale panaméenne qui envahissent l’espace commentaires des réseaux sociaux du club à chaque publication mentionnant leur joueur. ¡Hola a Panamá!

Le bilan d’Amir Murillo à l’OM est positif. La rédaction de Peuple Olympien valide cette belle trouvaille du dernier mercato estival et l’encourage à confirmer la saison prochaine.

À lire : le bilan de Quentin Merlin.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo Dugout
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go
  • Logo Talk Foot