MENU
PROCHAINS MATCHS
Logo FC Pinzgau
Amical
Dimanche 19 Juillet 2020
Pas encore défini
Pas diffusé
Logo Marseille

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS
Logo FC Pinzgau
Amical
Dimanche 19 Juillet 2020
Pas encore défini
Pas diffusé
Logo Marseille

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

[Bilan fin de saison] André Villas-Boas : Grande satisfaction

La saison 2019/2020 a officiellement pris fin, c’est donc l’occasion pour nous de vous dresser un petit bilan de l’année d’André Villas-Boas à Marseille. Une année évidemment très réussie.

À son arrivée au club l’été dernier, Villas-Boas était perçu comme un entraîneur jeune et déjà très expérimenté. Le « Special Two », comme on le surnomme, a su réaliser une saison de qualité malgré un effectif restreint. Son équipe s’est installée sur le podium le 10 novembre au soir de la victoire contre Lyon (2-1) et ne l’a plus quitté depuis. L’OM finit donc second, à six points du 3ème et sept du 4ème, et jouera ainsi la Ligue des Champions l’an prochain, une première depuis 2013. Ces longues années passées sans disputer la plus prestigieuse des compétitions reflètent bien la difficulté de la tâche qu’a accomplit l’entraîneur portugais.

https://footradio.com/wp-content/uploads/2019/05/Icon_DIM_290519_92_123.jpg

Sa très bonne relation avec le vestiaire

Nul doute que Villas-Boas a su tirer le meilleur d’un groupe qui paraissait plutôt faible en début de saison. Cela est dû en grande partie à la très bonne relation qu’il entretient avec chacun de ses joueurs. Il aura ainsi réussi à se mettre dans la poche un vestiaire où régnaient parfois quelques tensions l’an passé. C’est d’ailleurs ses joueurs qui l’ont convaincu de rester une saison de plus au club malgré le départ d’Andoni Zubizarreta. Son départ aurait sûrement été vécu comme un traumatisme pour les joueurs et les supporters.

Relancer des joueurs en difficulté

En plus d’avoir ramené l’OM en LDC, le technicien portugais a su redonner confiance à des joueurs en perdition. Grâce à lui, Amavi, Sarr ou encore Radonjić, auteurs d’une saison 2018/2019 calamiteuse, sont redevenus des joueurs performants. Le latéral gauche, constamment sifflé l’an passé, a pu reconquérir le cœur du public phocéen au fil des matchs. AVB a trouvé les mots et la méthode pour relancer l’ancien niçois qui joue désormais plus relâché. Idem pour Sarr, qui s’est presque métamorphosé après une période délicate à l’OM avec Rudi Garcia. Quant au Serbe, il est devenu le « Super Sub » de l’équipe olympienne. Très rarement titulaire mais souvent décisif lors de ses entrées en cours de match (8 buts cette saison), il a pu enfin montrer des choses intéressantes. Espérons que cela dure.

OM : Eric Gerets parle du coaching d'André Villas-Boas | 90min

Un quasi sans faute

Villas-Boas a quasiment tout réussi cette saison avec l’OM. Il a su créer une équipe enfin capable de battre les grosses écuries de ce championnat. En effet, depuis des années l’OM était critiqué pour ses nombreuses défaites dans les grands matchs, mais cette saison le club a battu en seulement 28 journées Lyon, Monaco, Lille, Saint-Etienne, Nice, Bordeaux. Et cela n’était pas arrivé depuis bien longtemps lors d’une même saison. Villas-Boas n’est évidemment pas étranger à cette série de victoires prestigieuses. Son seul faux pas a eu lieu contre Paris où les Olympiens ont totalement raté leur match. Une humiliation dure à avaler en raison des propos d’AVB avant et après le match visant à relativiser l’importance du classico et à souligner la différence colossale entre les deux rivaux. Même tactiquement le coach portugais s’est trompé en instaurant un pressing trop important, ouvrant des espaces immenses dans la défense phocéenne. Une erreur donc dans la communication et dans la tactique mais sans grandes conséquences pour la suite de la saison.

Quid de la saison prochaine ?

Certes, Villas-Boas a réussi une très bonne saison. Mais quand est-il de la suivante ? En effet, le technicien aura du pain sur la planche dès la préparation estivale. Réussira-t-il à faire aussi bien ? Quels résultats en Ligue des Champions ? Avec quelle équipe ? Voilà tant de questions que se posent les supporters marseillais à l’aube de cette saison 2020/2021. Alors que des conflits entre lui et le président Jacques Henri Eyraud ont été évoqué tout au long de la saison par les médias et notamment ces derniers temps, l’avenir est assez incertain à Marseille.

4.7 3 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments