MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Bouna Sarr, une mauvaise utilisation ?

Arrivé à l’Olympique de Marseille en 2015, Bouna Sarr réalise sa 5e saison. Une saison dans laquelle il est en difficulté pour plusieurs raisons.

Un indésirable d’André Villas-Boas ?

Ailier de formation, Bouna Sarr s’est reconverti latéral droit sous les ordres de Rudi Garcia, lors de la saison 2017/2018. Un tournant dans sa carrière puisqu’il a même frôlé une sélection en Équipe de France la même année.

Par ailleurs, lors du dernier mercato estival, beIN Sports avait confié que Bouna Sarr n’entrait pas dans les plans d’André Villas-Boas. En effet, le latéral droit suscité l’intérêt d’Everton, Brescia et Séville. Il a finalement été conservé par le club phocéen. L’entraîneur de 41 ans, semble finalement lui faire confiance aujourd’hui. Il a d’ailleurs été titularisé à 12 reprises. Avec la blessure de Florian Thauvin en tout début de saison, le technicien portugais opte à ce jour pour Bouna Sarr, Valère Germain ou encore Maxime Lopez, plus récemment, pour dépanner sur le côté droit. De son côté, le latéral droit est séduit par la méthode d’André Villas-Boas.

« C’est une philosophie différente. On travaille énormément avec le ballon et c’est ce que nous, joueurs, on aime. Même les exercices à dominante physique sont faits avec le ballon, c’est une méthode qui nous change, mais qu’on apprécie. »

Bouna Sarr, interview accordée à L’Équipe
Une situation instable

Cependant, depuis le début de saison, Bouna Sarr est l’un des joueurs les plus en difficultés sur le terrain. Le joueur de 27 ans n’a pas de poste fixe et alterne entre attaquant et défenseur. Il fait les frais de l’absence de Florian Thauvin (blessé) en attaque ainsi que des besoins défensifs pour palier à d’éventuelles blessures et suspensions d’Hiroki Sakai et Jordan Amavi. Même si son poste de prédilection est celui de latéral droit (depuis sa reconversion en 2017 avec Rudi Garcia), il peut monter d’un cran en cas de dépannage. Bouna Sarr avait cepandant confié à son entraîneur après la victoire à Nice, en août dernier, qu’il ne considérait pas sa polyvalence comme un avantage.

André Villas-Boas a été tout de même contraint de le faire joueur aux deux postes pour les besoins de l’équipe. Il l’a utilisé 6 fois en tant qu’ailier droit et 6 fois en tant que latéral droit cette saison. Un changement de poste récurrent qui lui fait parfois perdre ses repères. Le technicien portugais essaye de trouver les meilleures solutions avec tous les joueurs dont il dispose pour ne pas déséquilibrer l’équipe, au détriment de Bouna Sarr.

Postes jouées par Bouna Sarr depuis le début de saison (Crédit photo : Transfermarkt)
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go