MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#CF63OM : Les notes

En clôture de la 12ème journée, l’OM s’impose à Clermont. Les Olympiens se sont fait peur, mais ont su être décisifs quand il fallait. Voici les notes de la rédaction.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera également jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué assez longtemps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Match correct
  • 7 : Bon match
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Pau López (7)

Le gardien espagnol réalise encore un clean-sheet sur ce match. Rarement mis en difficulté par une attaque clermontoise très maladroite, il a tout de même su être présent quand il le fallait.

William Saliba (6,2)

Une nouvelle performance solide de la part de Saliba. Il affiche une nouvelle fois de la solidité dans les duels. À de nombreuses reprises, il ressort le ballon afin d’initier des attaques parfois dangereuses. À noter parfois un peu de fragilité dans certains duels. Hormis cela, Saliba réalise un nouveau beau match.

Leo Balerdi (5,3)

Balerdi est certainement le joueur qui a réalisé la moins bonne performance en défense. Après avoir gagné ses duels, il a quelques fois rendu trop rapidement le ballon aux Clermontois. En fin de match, il concède presque un penalty sur un contrôle de balle approximatif. Néanmoins, il a souvent été au contact et a récupéré pas mal de ballons.

Luan Peres (6,2)

Comme à son habitude, le Brésilien a été très précieux dans presque tous les secteurs. Il a dominé les airs et son côté gauche de la défense. Il intercepte à nouveau beaucoup de ballons et casse des actions. Dans l’animation offensive, il a très souvent pris l’espace et débordé la défense du Clermont Foot. Un match réussi pour lui !

Boubacar Kamara (6,3)

Capitaine des Phocéens, Kamara a été une nouvelle fois solide dans son rôle de récupérateur. Il intercepte à nouveau sur ce match de nombreuses passes. Il évite à son équipe de concéder beaucoup de contres. Souvent précieux aussi dans la conservation de balle, il est un des artisans de la victoire marseillaise.

Mattéo Guendouzi (6,8)

À nouveau un des hommes du match, Guendouzi a été très précieux pour son équipe. La quasi-totalité des transitions offensives sont passées par lui. Il porte très souvent les attaques marseillaises et combine avec Ünder. Les passes sont dans le bon tempo et il y a peu de déchets dans son jeu. Il est également très actif à la perte de balle, ce qui empêche Clermont de développer son jeu. Son travail au milieu est encore très important.

Gerson (4,7)

Match mitigé pour le Brésilien. S’il est intéressant dans la conservation de balle, il a très peu pris l’espace. Même s’il a parfois accéléré le jeu, la plupart du temps, il l’a ralenti. Néanmoins, son attitude était meilleure que certains soirs. Il a tenté d’être actif au milieu par sa qualité de passe et sa projection dans la surface et ses alentours. Sans grand succès.

Pol Lirola (5,7)

Match moyen pour l’Espagnol. Il tente à de nombreuses reprises de se projeter, en vain. Il est souvent pris dans les duels. Avec un Ünder en jambes, il n’a pas su en profiter. Il ne prend que peu de risques, ce qui ne permet pas réellement à l’OM d’être dangereux. Il réussit tout de même à empêcher Clermont de prendre de la vitesse avec de belles interceptions. Malgré ses manques de réussites, il a affiché une belle attitude, sans laisser tomber.

Konrad De la Fuente (5,2)

L’Américain a réalisé un match volontaire. Il prend souvent la profondeur, provoque ses adversaires et tente des dribbles avec une réussite mitigée, mais il tente. Il combine quelque fois avec Gerson et Dieng mais sans trop de réussite. L’ailier n’arrive que trop peu à s’insérer dans la surface mais il ne se décourage pas. Il tente et permet presque à son équipe de doubler le score sur une action en seconde période.

Cengiz Ünder (8,1)

Certainement l’homme du match. Auteur du seul et unique but, il est un danger permanent pour ses adversaires. Il provoque énormément et se rend disponible. Il permute très souvent entre l’aile droite et gauche. En fin de seconde période, il a même l’occasion d’inscrire un doublé, mais le gardien adverse en a décidé autrement. Une performance qu’il faudra récidiver.

Bamba Dieng (5,3)

L’avant-centre sénégalais n’a pas eu beaucoup de ballons. Il était souvent esseulé et ne peut presque jamais prendre la profondeur. Il ne réalise qu’un seul tir, bien arrêté par Demas. N’étant presque jamais trouvé par ses coéquipiers et ne pouvant donc être décisif.


Dimitri Payet (5,9)

Placé sur le banc, Payet n’a eu que 30 minutes pour se montrer. Il ne touche que peu de ballons offensifs et n’arrive pas à se montrer décisif. Néanmoins, sur le peu de ballons qu’il a dans les 30 derniers mètres, il arrive à se montrer dangereux, notamment par des combinaisons et des centres. Son entrée est correcte mais il n’a pas changé la physionomie de la seconde période.

Arkadiusz Milik (5,5)

Lui aussi a débuté sur le banc et n’a eu que 30 minutes. Mais il a réussi à se montrer dangereux. Si le gardien adverse ne lui arrête aucun tir, le Polonais trouve une barre et trois frappes sont contrées. Contrairement à Dieng, il pèse plus et participe plus au jeu. Néanmoins, tout comme lui, il n’a pas su trouver l’efficacité.

Pape Gueye (5,9)

Le milieu de terrain a disputé une petite vingtaine de minutes mais a fait du bien à son équipe. Son renfort au milieu de terrain s’est avoué efficace. L’entrejeu était plus fermé. Il intercepte quelques ballons dangereux et évite à son équipe d’être dans une situation critique.

Luis Henrique (NN)

Entré pour seulement trois minutes, le Brésilien n’a pas pu s’exprimer suffisamment pour se voir attribuer une note.


Jorge Sampaoli (4,8)

Le coach argentin ne s’est pas illustré ce soir. Ses changements n’ont pas permis à Marseille de marquer une nouvelle fois mais il a fait tourner son effectif. Un match calme compte tenu de son caractère.

L’arbitrage (3)

Arbitrage plus que moyen. Beaucoup de laisser-jouer, parfois très discutables et des cartons jaunes distribués de façon étonnante parfois. Certaines fautes inexistantes ont elles étaient sifflées. Un arbitrage qui laisse à désirer.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go