MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Conférence de presse de Steve Mandanda et André Villas-Boas avant #PSGOM

Deux jours avant le Classico, rencontre comptant pour la 11e journée de Ligue 1, le technicien portugais était face à la presse accompagné de son capitaine.

Steve Mandanda : « Je suis content de ce que je fais depuis le début de saison »

« Dans l’esprit de tout le monde, ça reste un match particulier, même quand on voit comment Canal prépare ce match avec tout ce qu’il y a avant. Même si Paris est au-dessus, on y va avec de l’ambition et de l’envie. Dans le football tout est possible. Le plus important c’est de montrer quelque chose de bien. [Sur Benedetto] Pour un attaquant il n’y a pas mieux que de marquer, lui il le fait très bien. Dans le jeu, il est très intéressant et humainement il fait les efforts pour apprendre le français. On est content de l’avoir avec nous. Les résultats parlent pour Paris sur les dernières années. Il est réaliste mais au fond de lui il pense faire un résultat. »

« Désormais Paris est largement favori, aujourd’hui c’est plus avec l’OL qu’on retrouve cette rivalité sportive. Mais ça reste un match à part. La plus grosse déception, c’était en finale de Coupe. On perd largement. Il y a eu aussi le coup-franc de Cavani à la dernière minute. Je suis beaucoup les gardiens. Sur le cas d’Alphonse, ce n’est pas évident, même s’il a rebondi au Real Madrid. Concernant Lopes, on a beaucoup de compassion car on sait ce que c’est de faire des erreurs. »

« Sur un plan personnel c’est sûr que je suis content de ce que je fais depuis le début de saison mais la saison est longue et j’ai envie d’être performant et décisif sur la durée. Je n’ai pas besoin de tenir de discours particuliers aux nouveaux pour ce match, car Darío a joué pas mal de matchs bouillants en Argentine et Val’ a de l’expérience. Il n’y a pas de blocage, c’est une réalité. On a toujours envie de gagner, des fois on y a cru et ça a basculé dans le mauvais sens. [A propos de Payet] Il a eu des regrets par rapport à son geste. Mais est content de retrouver le groupe et pour nous c’est une bonne chose car c’est un joueur important. »

« Il faut être serein, ne pas commettre d’erreurs individuelles car sinon on le paye cash. Après jouer les coups à fond car normalement on n’aura pas le ballon. Ce championnat est bizarre. Je vous laisse juger le niveau de cette Ligue 1 mais toutes les équipes se tiennent sur cinq points et Paris devant. Cela reflète malheureusement notre championnat. Sur un plan perso, c’est toujours bien de commencer comme ça et rectifier le tir. Si j’y croyais ? Oui car je me connais. Je savais que j’allais faire le maximum dans ma préparation pour au moins ne pas avoir de regrets. Là après la blessure de Hugo, j’ai eu l’occasion de jouer avec les Bleus, il y a trois ou quatre mois, personne n’aurait misé une pièce sur ça. Comme on dit, le travail paye. »

André Villas-Boas « On a plus à gagner qu’à perdre »

« J’étais seulement réaliste. Tu vois dix ans en arrière, et tu regardes 23 matchs, 17 défaites ou quelque chose comme ça. Il y a un milliard de différence dans l’investissement entre Paris et l’OM. Cela ne veut pas dire qu’on ne va pas là-bas pour jouer. On a plus à gagner qu’à perdre. On va rêver et on va essayer de gagner. Pour Alvaro, l’os est bien consolidé. Il y a 50% de chances. C’est une décision que l’on doit prendre. Je verrai demain après l’entraînement.

« C’est important de garder le ballon et ne pas penser seulement aux contres. On sait qu’on va souffrir et donc avoir des espaces pour des possibilités de contre, mais il ne faut pas penser qu’à ça et essayer de garder le ballon le plus possible. Dim’ est un joueur clé pour nous. Quatre matchs sans jouer c’était beaucoup pour lui et pour nous. Il était bien aux entraînements mais a perdu du rythme. »

« On a mis une stratégie en place, on verra si elle porte ses fruits. La différence est abyssale entre les deux équipes. Mais on ne va pas à Paris pour participer à la fête de Paris. Tu y vas avec tes armes, tu mouilles le maillot, mais c’est important aussi de sortir de ce match sans blessure ou suspension pour préparer les prochains matchs contre Monaco, Lyon, Lille… On a testé le système à cinq aujourd’hui. Mais il y a le doute pour Álvaro. C’est une possibilité mais je ne pense pas qu’on en a besoin. Je ne suis pas ici pour faire le phénomène. Ce sont les résultats qui comptent. Je veux gagner avec mes résultats, pas avec ma communication. »

« L’effectif du PSG est incroyable, il est aussi bien construit cette année. Icardi s’est bien adapté. Avec les blessures de Meunier et Herrera, je ne sais pas ce que va faire Tuchel. Il y a Di Maria qui est dans une forme incroyable. On a mis des extraits de ces matchs dans les séances vidéos, mais on va faire avec notre philosophie et les joueurs qu’on a. Mbappé est difficile à arrêter, bloc haut ou bas. Pour moi c’est le successeur naturel de Messi et Ronaldo au ballon d’or. On a profité de cette semaine pour préparer des choses. On a une philosophie de jeu en place, mais il y a les suspensions de Payet et Kamara qui ont tout changé. Maintenant on peut remettre en place notre plan. »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go