MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Enfin de bonnes recrues ?

Aymen Abdennour, Patrice Evra ou encore Grégory Sertic sont des exemples de quelques flops du mercato marseillais depuis le début de l’ère McCourt. Mais cet été, les trois joueurs venus renforcer l’effectif de l’Olympique de Marseille ont rapidement su conquérir le cœur des supporters. Un sans faute, assez rare pour être souligné, de la part des dirigeants olympiens. Retour sur les performances de ces trois recrues depuis le début de saison.

Álvaro González :

Le 19 juillet 2019, l’expérimenté Álvaro González débarque à Marseille pour pallier aux départs de Rolando et d’Adil Rami. Il a depuis sû s’imposer grâce à son leadership, comme le patron de cette défense centrale. Exemplaire à chaque matchs, il apporte une solidité nécessaire à toute l’équipe lorsqu’il est titularisé. Il n’est évidemment pas étranger aux peu de buts encaissés cette saison. En effet, lorsqu’il n’est pas là, il manque cruellement à l’équipe, en témoigne la série de contre performances de l’OM après sa blessure contre Montpellier le 21 septembre (3 défaites et 3 nuls pour seulement une victoire). Venu de Villareal, il devrait très surement prolonger avec le club marseillais la saison prochaine. En tout cas, les supporters espèrent voir leur histoire d’amour avec le natif de Potes durer le plus longtemps possible.

Darío Benedetto :

Papin, Drogba, ou encore Niang, nombreux sont les buteurs qui ont marqué l’histoire de l’OM. Difficile donc de se faire une place parmi ces noms là pour un attaquant n’ayant jamais joué en Europe à 29 ans, mais Darío Benedetto est déjà l’un des chouchous du public. Heureux et épanoui à Marseille, il fût auteur d’un très bon début de saison avec 4 buts en 3 matchs (Nice, St Etienne Monaco) qui ont facilité son intégration au sein de cet effectif marseillais. En effet, l’ancien joueur de Boca Junior est un élément très important du onze d’André Villas Boas. Il pèse tout au long d’un match sur les défenses adverses et son pressing ainsi que son rôle de « pivot » permettent à ses coéquipiers de se créer de nombreuses occasions. Même si il éprouve quelques difficultés ces derniers temps, nul doute que Pipa peut se montrer décisif à tout moment !

Valentin Rongier :

Le transfert fût long à se finaliser, mais cela en valait réellement le coup. Le jeune Valentin Rongier, formé à Nantes ne cesse de régaler les supporters marseillais semaines après semaines. Ce milieu polyvalent a su s’imposer comme un titulaire indiscutable dès les premiers matchs qui ont suivi son arrivée. Il est l’un des acteurs principaux du bon niveau de jeu de l’OM depuis le début de saison. Sa qualité technique et sa vision du jeu font de lui un joueur sacrément prometteur. Lorsqu’il est aligné aux côtés de Sanson et Payet, l’équipe affiche un niveau qui était quasiment disparu depuis quelques saisons. Acheté pour 13 millions d’euros (plus quatre millions de bonus), le club devrait réaliser une belle plus-value lors d’une potentielle revente dans les années à venir. A moins que l’ancien canari ne s’inscrivent dans la durée du coté de la Canebière.

Les commentaires sont fermés.

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go