MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Incidents OM-PSG : lourdes sanctions en vue !

Ce dimanche, un Vélodrome bouillant accueillait le Classique pour un score final nul et vierge. Si le spectacle sur le terrain n’a pas forcément été au rendez-vous, l’ambiance de cette affiche à guichets fermés aura marqué les esprits. Mais, malgré les mesures de préventions prises par l’institution, des débordements ont été observés en tribunes, exposant le club à des amendes. L’OM a donc décidé de réagir pour éviter que des phénomènes semblables se reproduisent.

Un stade averti

Au-delà du caractère sportif de la rencontre, une exemplarité était attendue de la part des supporters pour ce match. Avec à la clé un double enjeu : d’une part, valoriser l’image du championnat français, et de l’autre éviter toute complication pour le club phocéen au vu des sursis émis par la LFP à son égard.

Rappelons en effet qu’à l’issue du match face à Angers, l’OM s’était vu attribuer un point de retrait avec sursis ainsi que la fermeture, toujours avec sursis, de différentes zones dans les virages. Une décision étayée par un envahissement de terrain de la part du parcage olympien et une incitation à la violence. Une décision semblable à une épée de Damoclès, planant sur les têtes marseillaises jusqu’à la fin de l’exercice. C’est dans ce contexte que l’OM a anticipé les probables débordements. Dans un premier temps, par l’intermédiaire d’une lettre ouverte du président adressée aux supporters. Puis par une vidéo de Dimitri Payet postée sur ses réseaux sociaux.

De plus, la direction avait prévu le coup avec le déploiement de CRS. Des filets de protection amovibles au niveau des zones de corners ont également été installés. Des mesures adaptées à la situation et toujours avec l’envie de montrer à la LFP que tout a été mis en place, de sorte à limiter au mieux les dangers encourus par les protagonistes sur le terrain.

Une prévoyance intelligente permettant à l’institution de se déresponsabiliser, mais qui n’aura malgré tout pas suffi à apaiser les tensions. Plusieurs écarts sont ainsi notables au cours du match, en partant des jets de projectiles à la pénétration sur l’aire de jeu d’un spectateur en pleine rencontre. Des agissements qui ont d’ailleurs poussé l’arbitre de la rencontre à intervenir suite à la difficulté des joueurs parisiens pour tirer un corner. Face à cela, le responsable de la communication du club, Jacques Cardoze, laisse entendre que des mesures seront prises sans attendre contre les auteurs de ces gestes.

L’OM va sévir

Dès la fin de la rencontre, au micro de Prime Video, le capitaine, Dimitri Payet, a tenu à remettre les choses au clair dans un discours nuancé.

S’il remercie les supporters qui ont donné corps et âme pour leur équipe, il n’apprécie pas du tout l’action des pseudos-supporters. Le meneur de jeu appuie sur le fait que ces derniers ne font que pénaliser le club. Plus qu’une déclaration, une prise de parti que vient soutenir la direction olympienne. De fait, par l’intermédiaire de Cardoze, le club promet de sanctionner tous les participants à ces faits et gestes déplacés. Au micro de RTL, il maintient la politique du club, condamner tout agissement contraire aux consignes de sécurité.

« Certes, tout ne s’est pas très bien passé, mais on doit aussi se remettre dans un contexte. C’est la première fois depuis deux ans qu’on remplit un stade avec 65.000 personnes et peut-être même plus. »

– Jacques Cardoze s’exprime sur les incidents

Une mise en perspective qui se veut rassurante, dans une optique d’obtenir la clémence de la ligue. Avec la meilleure affluence de la saison, il justifie les débordements par le nombre de personnes présentes et l’ambiance exercée. Mais rien n’excuse les jets de projectiles ou les envahissements de terrain. Et le directeur de la communication en a bien conscience. C’est pourquoi il souhaite prendre de grosses mesures face à ces personnes.

« On a fait des efforts, je pense qu’on est sur la bonne voie. Ceux qui sont des fauteurs de troubles, on porte plainte contre eux, il n’est pas question qu’il n’y ait pas de sanction. »

– Jacques Cardoze s’exprime sur les incidents

Des plaintes émises à l’encontre des fauteurs de troubles qui témoignent de la responsabilité que prend l’OM dans cette affaire. D’autres mesures sont également en discussions. On parle de rehausser les filets de protection des virages voire même de doubler leur épaisseur. Les fouilles à l’entrée du stade posent elles aussi question. Le débat persiste quant à leur utilité et leur fiabilité.

Des conséquences au niveau comptable ?

Ces incidents pourraient alors avoir des répercussions sur les peines déjà encourues par l’OM. De son côté, le club ne semble pas si inquiet à l’idée que le sursis puisse être levé. Les dirigeants estiment que les faits ne sont en aucun cas similaires à ceux qui se sont déroulés face au SCO :

« Il faut rappeler que le point avec sursis a été infligé pour un envahissement de terrain à Angers, que nous condamnons. Il faut, pour que le point soit révoqué, que le cas soit similaire. À ma connaissance, il n’y a pas eu d’envahissement de terrain, donc pour moi il n’y a pas de débat. »

– Jacques Cardoze s’exprime sur les incidents

De leur point de vue, tout retrait de point serait injuste. De même, le club souhaite montrer les actions qui ont été prises dans l’intérêt général. Des sanctions administratives importantes ne paraissent donc pas être à l’ordre du jour.

Le match face au PSG aura laissé une trace indélébile par son ambiance, mais aura également vu naître un certain nombre de débordements. L’OM, à travers Jacques Cardoze, les condamne fermement et va même monter au créneau à l’encontre des « fauteurs de troubles ». En effet, le club souhaite marquer le coup et portera plainte contre les auteurs des jets de matériel notamment. Par ce geste, l’institution veut abolir toute forme de non-respect des consignes pour les prochaines échéances…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go