MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Jordan Amavi : La montée en puissance

Jordan Amavi, le latéral gauche âgé de 25 ans, n’a que trop déçu en 2 saisons et demi à l’OM. Entre pertes de duels, mauvais placement et aucune efficacité offensive, le Français a réussi à presque tout louper. Cependant ses six dernières prestations forcent le respect. Retour sur un joueur qui semble trouver la clé de sortie de cette lourde et épaisse brume.

Premier but en ligue 1 avec l’OM

Le stade se retourne, le Vélodrome est en feu. Les 53 000 spectateurs exultent. Jordan Amavi reprend de la tête un corner tiré par Dimitri Payet. Benoit Costil ne peut que récupérer le cuir dans ses filets. C’est le premier but d’Amavi en Ligue 1.

Il vient symboliser une période dans laquelle Jordan s’est montré à son avantage. « Ce but fait plaisir, surtout quand on sait d’où je reviens » énonce-t-il au micro de Paganelli après la rencontre. Sourire plein, l’ancien Niçois revit et ça se ressent.

Une renaissance signée André Villas-Boas

« Avoir cet entraîneur fait toute la différence » Jordan Amavi, lors de la conférence organisée avant le match contre Bordeaux, remercie chaleureusement l’entraîneur portugais. Il faut reconnaître que le coach est le fer de lance de la bonne période du latéral gauche. André Villas-Boas a toujours défendu Jordan Amavi depuis le début de saison. Malgré un début de saison compliqué pour l’ancien nicois, Villas-Boas a tout fait pour le protéger. Premièrement, en déclarant que Jordan Amavi a entamé la saison par des bons matchs, puis en critiquant l’attitude virulente de certains supporters vis à vis du défenseur. Le coach a aussi fait preuve de diplomatie.

Le 29 septembre dernier, L’OM reçoit Rennes. Au cours d’une première période marquée par l’instabilité défensive, l’OM concède un but de M’Baye Niang. Jordan Amavi est fautif. Mal placé sur l’offensive des Rennais, Damien Da Silva part seul dans son dos et place un bon centre pour Niang. André Villas-Boas fait ensuite un choix fort. Jordan Amavi est remplacé par Radonjić à la mi temps. L’ancien d’Aston Villa se retrouve ensuite sur le banc contre Amiens, Strasbourg et Paris. Cependant, le tacticien portugais le clame haut et fort, ce n’est pas une mise au placard. Il le met de coté pour éviter que le tonnerre s’effondre sur Amavi, comme tristement la saison dernière. Pendant cette mise sur le banc, Jordan Amavi est aidé psychologiquement et mentalement par le coach. Aujourd’hui avec le recul, cette période a semblé nécessaire au vu de l’épanouissement actuel du numéro 18.

Retour sur les derniers matchs de Jordan

L’OM encaisse 4 buts sans en marquer un lors des 45 premières minutes contre Paris. Les joueurs comme l’entraîneur sont dépassés sur le plan technique et tactique. Un choix fort va tout de même marquer la deuxième mi-temps. Maxime Lopez sort et voit Amavi prendre place sur le terrain. Le latéral entre dans un match où la pression est moindre. L’équipe de Marseille désormais en 4-4-2 se stabilise. Jordan Amavi reste solide et hargneux. Vigilant et combatif, il permet à son équipe de ne pas prendre un autre but. Malgré la lourde défaite et le manque de jeu des Parisiens au cours de cette mi-temps, réussir son entrée provoque un regain de confiance chez Amavi.

Il se retrouve ensuite titulaire face à Monaco en Coupe de la Ligue et réalise un match correct. Contre Lille, il monte en puissance et réalise un très bon match en laissant très peu d’espace à Yacizi. Mais pour la réception de Lyon, sa prestation est contrastée, aucune erreur, mais des mauvais choix. Jordan Amavi a envie de bien faire et met beaucoup de sérieux, malgré un apport offensif neutre. Contre Brest, c’est un sans faute, il a coupé court à certaines accélérations brestoises et s’illustre même offensivement. Angers et Bordeaux ont aussi connu un Jordan Amavi en très grande forme. Tant sur le plan offensif que défensif. En pleine confiance, notre seul véritable latéral gauche confirmé de l’équipe est attendu pour l’opposition à Metz et la réception de Nîmes. Les deux derniers matchs avant la trêve.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go