MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Kamara, maître au milieu

Kamara s’impose peu à peu comme un élément indispensable de l’effectif de l’OM. Et en ce qui concerne le milieu du terrain, il est, aux yeux de tous, la plaque tournante de l’entrejeu marseillais. Comment le minot s’est-il transcendé en maître du milieu ?

Défenseur central de formation mais…

Ses débuts, il les effectue en 2016 avec les pros au poste de défenseur central. Ses apparitions sont prometteuses, et en lui l’on descelle un bel avenir à ce poste. Puis finalement, Rudi Garcia le préférera au poste de milieu défensif, d’abord par un concours de circonstance, puis par choix assumé. Dans le 4-2-3-1, son duo avec Luiz Gustavo fonctionne à merveille. Le minot apprend de l’expérimenté brésilien.

Kamara et Luiz Gustavo
Kamara et Luiz Gustavo

En novembre 2019, bien lancé dans sa saison à la suite de celle l’ayant vu réellement éclore sur les terrains de Ligue 1, Kamara déclarait préférer jouer défenseur central, se proposant néanmoins pour « aider » devant la défense suite à la victoire face à Lille. Aujourd’hui, il semble acquis que Kamara joue au poste de sentinelle. Sa capacité à relancer et à créer le jeu depuis le milieu de terrain étant bien trop importante pour le faire jouer trop bas et ne pas profiter de son talent.

Kamara, un leader-né

Il a parcouru les catégories des jeunes étant à chaque fois capitaine, signe d’une certaine maturité et leadership. Il affiche tôt le profil d’une personne réfléchie. Et sur le terrain, son style de jeu et son talent en font un patron naturel : il dicte le jeu par ses relances, ses projections et son anticipation.

Et dans un OM officiellement en crise depuis le mois de décembre, il a élevé son niveau de jeu. Alors que rien ne semblait marcher dans le club, ses prestations sur le terrain ont été l’étincelle donnant de l’espoir au peuple olympien.

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara

Sans lui, l’OM a subi un revers d’envergure face à Nice. Si c’est toute l’équipe qui a fait preuve de relâchement, le milieu était particulièrement faible sans Kamara. Quand il n’est pas là, ça se sent. Un manque inquiétant, en vue d’un possible départ du natif de Marseille cet été, dont le contrat expire en 2022.

Quel club pour la suite ?

Le 23 novembre 2021, il aura 22 ans, mais il cumule déjà une centaine de matchs joués avec l’OM, et près d’une cinquantaine de sélections avec les équipes de France: U17 (9 sélections), U18 (9), U19 (14), U20 (7) et en espoirs (9). S’il partait cet été, son parcours à l’Olympique de Marseille aura été ponctué d’une participation à la Ligue des Champions, et même si le parcours des Marseillais a été décevant, cela reste une expérience importante engrangée et symbolique pour le minot.

Si les cas Thauvin, Mandanda et Payet sont souvent évoqués depuis peu, le dossier Kamara fait tout autant réfléchir les dirigeants marseillais. Sa valeur sur le marché de transfert est évaluée à près de 40M€, faisant de lui le joueur avec la plus grosse valeur de l’effectif. Mais faudrait-il accepter de se séparer d’un joueur aussi prometteur que lui, sachant que l’OM de Pablo Longoria se veut ambitieux ? Et pour l’une des rare fois de son histoire récente, le club détient un jeune très prometteur de son centre de formation, qui confirme. Il serait peut-être donc mieux de le conserver encore, à moins d’une offre colossale.

Nul doute, Kamara peut devenir l’un des meilleurs de sa génération à son poste. Mais qui saura développer ses capacités de sorte à le faire progresser en ce sens ? Le mercato estival nous le dira, et le suspense n’est pas prêt de s’arrêter pour les supporters marseillais. 

3.3 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments