MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Le bilan des recrues du mercato

Le mercato estival aura été plus mouvementé que ce qu’on pensait pour le club phocéen. Retour sur les nouvelles recrues de l’Olympique de Marseille.

Quelle fin de mercato agitée ! Hier, lundi 5 octobre, au lendemain d’un match nul à Lyon, les rumeurs de transfert ont inondés les réseaux sociaux de la Team OM. Alors que trois nouveaux joueurs étaient attendus à la Commanderie, seul Michaël Cuisance a finalement rejoint le club et deux phocéens ont quitté le navire, d’abord Bouna Sarr au Bayern Munich puis Maxime Lopez à Sassuolo, et tout ça en seulement 24 heures. Alors que certains étaient très inquiets au sujet du mercato en fin de saison dernière, ce sont pas moins de cinq joueurs qui ont signé à l’OM. Pas mal du tout pour un club en difficulté financièrement ! Aujourd’hui, la rédaction de Peuple Olympien vous propose donc de revenir sur les arrivées au cours de cette période de transfert.

Pape Gueye

Le 1er juillet, l’OM annonçait la signature de Pape Gueye en provenance du Havre après que celui ci ait résilié unilatéralement son contrat établit en janvier avec Watford.. Ce jeune de 21 ans est un gaucher évoluant au poste de sentinelle mais qui peut très bien jouer en tant que relayeur. Doté d’une grande intelligence de jeu, son profil ressemble un peu à celui de son nouveau coéquipier Boubacar Kamara, lui aussi né en 1999. Même si il doit encore progresser offensivement, c’est un milieu puissant et adroit qui a une belle marge de progression. Titulaire seulement contre Paris, Gueye n’a pas encore disputé un match entier, se contentant d’entrer en jeu lors des secondes mi-temps. Reste à savoir si il réussira à s’imposer comme un élément incontournable du onze de Villas-Boas, mais nul doute qu’il aura droit à beaucoup de temps de jeu tout au long de la saison.

Léonardo Balerdi

Trois semaines après l’arrivée de Pape Gueye, c’était au tour de Léonardo Balerdi de rejoindre la cité phocéenne. Considéré comme un crack dans son pays natal, l’Argentine, Balerdi est un jeune défenseur central arrivé sous la forme d’un prêt avec option d’achat en provenance du Borussia Dortmund. Malheureusement, son passage en Bundesliga n’a pas été parfait. Très peu utilisé par Lucien Favre, le joueur de 21 ans n’a disputé que 8 matchs la saison passée avec l’équipe première, c’est la raison pour laquelle il a décidé de quitter le BVB à l’intersaison.

Même si très peu de supporters peuvent se vanter de l’avoir vu jouer, il est décrit comme un défenseur rapide et possédant une qualité de passe intéressante ainsi qu’un joli sens de l’anticipation. Il est aussi très à l’aise techniquement et dispose d’une belle marge de progression. A noter qu’il a également jouer au poste de n°6 lorsqu’il évoluait à Boca Junior. Utilisé qu’à deux reprises cette saison, et même si la concurrence s’annonce rude, il faudra qu’il réalise de bonnes prestations afin que son option d’achat, située autour de 15 millions d’euros, soit levée.

Yuto Nagatomo

Fin aout, l’OM officialisait l’arrivé de Yuto Nagatomo. Ce latéral gauche de 33 ans, libre de tout contrat depuis son départ de Galatasaray, débarque à Marseille pour jouer le rôle de doublure de Jordan Amavi. Mais en cas de mauvaise saison de ce dernier, le Japonnais pourrait très clairement envisager une place de titulaire. L’ancien joueur de l’Inter Milan, qui retrouvera son compatriote et coéquipier en sélection Hiroki Sakai, possède un très bon état d’esprit et une hygiène de vie irréprochable. Son expérience de la Ligue Des Champions sera aussi un avantage. Certes,ce n’est pas la meilleure recrue de ce mercato et il ne sera bien évidemment pas une des stars de l’équipe, mais il reste un renfort de qualité, d’autant plus qu’il a signé gratuitement.

Luis Henrique

Quasiment un mois plus tard, Luis Henrique a lui aussi fait ses valises pour s’envoler vers Marseille. Première expérience en Europe donc pour ce très jeune joueur né en décembre 2001, âgé de seulement 18 ans. Avant le début des premières rumeurs, personne ne connaissait ce joueur évoluant à Botafogo depuis deux saisons. Cet ailier est considéré comme un joueur très rapide et très technique capable de faire lever un stade tout entier sur une accélération ou sur un dribble.

On peut imaginer que Henrique jouera d’abord un rôle de “supersub” au cours de sa première saison à l’OM avant de s’imposer en tant que titulaire indiscutable lors des années suivantes. Son contrat de cinq ans permet d’envisager une grosse progression et de pourquoi pas réaliser une belle plus-value à la revente. Son manque d’expérience et son jeu aérien semblent être ses deux seuls défauts. Arrivé avec le statut de future pépite, il faudra qu’il prouve ses qualités sur le terrain cette saison. Espérons qu’il résiste à la pression des supporters et qu’il réussisse à s’imposer à l’OM. Mais on peut penser que si Pablo Longoria a décidé de mettre 8 millions d’euros sur ce jeune, inconnu du grand public, c’est qu’il doit forcément avoir beaucoup de talent.

Michael Cuisance

Arrivé dans les toutes dernières heures de ce mercato, Michael Cuisance est le joueur que les supporters attendaient depuis plusieurs mois. Alors que des rumeurs de transfert avaient commencé à germer au début de l’été, ça sera finalement sous la forme d’un prêt avec option d’achat que le joueur du Bayern arrive en Ligue 1. Après son explosion au Borussia Mönchengladbach, le milieu de 21 ans, lui aussi né en 1999, comme Kamara, Gueye et Balerdi, remportera la Ligue Des Champions et la Bundesliga avec le club Munichois. Mëme si il a peu joué cette saison, Cuisance reste un véritable espoir.

Ses observateurs le décrivent comme un jeune bosseur, ayant la tête sur les épaules. Avec ses très bonnes passes vers l’avant et son intelligence de jeu, il va pouvoir servir les attaquant marseillais dans les meilleurs conditions. Capable de récuperer énormément de ballons et doté également d’une très grosse frappe, c’est sûrement la très bonne affaire du mercato olympien. Pouvant évoluer au poste de n°10, il peut inciter Villas Boas a modifier légérement son système de jeu d’autant plus que le milieu de terrain de l’OM n’est pas très rassurant à l’heure actuelle. Si il arrive à se développer physiquement, à améliorer son endurence, et à être plus régulier, il sera sans aucun doute un élément incontournable du onze phocéen. Le prêt avec option d’achat est évidemment la meilleure solution car les dirigeants pourront décider ou non de le conserver pour la saison suivante.

Et maintenant ? Une dernière recrure innatendue ?

A noter qu’à l’heure où nous écrivons cet article, le mercato vient à peine de s’achever et l’OM n’a pas recruté de latéral droit pour combler le départ de Sarr. Le danois Joakim Maehl, pourtant tout proche de signer, n’a finalement pas rejoint le club marseillais en raison d’un désaccord entre les dirigeants de Genk et de l’OM. Cependant, tout n’est pas perdu puisqu’un joker français, peut encore, et devrait, rejoindre la cité phocéenne dans les prochains jours. Peut être Fabien Centonze, peut-être Kenny Lala, ou peut-être un autre, qui sait ? Affaire à suivre de très très près.

En tout cas, à l’heure actuelle, 5 recrues ont déjà rejoint l’Olympique de Marseille, un chiffre inespéré au vu du contexte et des problèmes financiers du club. Ce mercato semble donc très réussi, et cela et dû en grande partie au travail suprenant de Pablo Longoria qui a permis aux ciels et blancs de renforcer un effectif qui aura beaucoup de matchs à disputer cette saison. Et vous, que pensez vous de ce mercato ?

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments