MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Les frères Ayew, à l’heure anglaise ?

Les frères Ayew passés par l’OM, André et Jordan, évoluent en Angleterre depuis quelques années. Cette saison, ont-ils brillé avec leur équipe ?

André Ayew, reculer pour mieux sauter ?

Jouer en Championship, vraiment ?

Entre les deux Ayew, André a le plus marqué sur son passage à l’OM. Même s’il a quelques lacunes au départ, il a conquis les supporters grâce à sa combativité et sa détermination. La grinta, le travail et l’amour du maillot lui ont permis d’être un élément important pendant de longues années. Lorsqu’il quitte Marseille pour Swansea, on s’attendait à ce qu’il fasse son trou de l’autre côté de la Manche. Et cela même si beaucoup de supporters lui en ont voulu à son départ de l’OM. En effet, il quitte le club en fin de contrat, empêchant le club d’empocher une indemnité de transfert.

Affûté physiquement et sans la barrière de la langue, c’était du pain béni pour lui. Mais finalement, d’étonnantes circonstances ont fait que le natif de Seclin évolue aujourd’hui en deuxième division. Après un prêt compliqué à Fenerbahçe, André revient à Swansea à l’âge de 29 ans. Faute de propositions intéressantes, il revient aux Pays de Galles dans un club qui enchaîne une deuxième saison consécutive en Championship.

Une réussite individuelle

Il a clairement le niveau pour évoluer plus haut, c’est une certitude. Et cela s’est ressenti sur ses prestations avec Swansea cette saison. Au coeur d’une équipe composée majoritairement de jeunes, André Ayew fait figure de patron. C’est le joueur clé de l’équipe. Il prend part à plus de 95% des matchs de championnat, pour 15 buts et 7 passes décisives. Il est le réel métronome du jeu et n’hésite pas à parler aux jeunes pour les encourager ou les conseiller. L’ancien marseillais est également très apprécié par les fans.

Collectivement, Swansea réalise une saison convenable. L’équipe termine à la sixième place, synonyme de play-offs pour un retour en Premier League. Pendant la saison, André Ayew a croisé notamment la route de Leeds de Marcelo Bielsa, vainqueur de la compétition. Ce dernier ne l’a pas oublié, et ce fut un magnifique clin d’oeil pour les supporters phocéens.

Malgré une victoire au match aller face à Brentford (1-0), avec une réalisation d’Ayew, Swansea chute 3-1 à l’extérieur. Les Swans enchaîneront donc une troisième saison au deuxième échelon du football britannique. Il sera par conséquent difficile de retenir André. Après la saison réalisée, il devrait sans problème attiser les convoitises d’écuries de première division.

Jordan Ayew : s’installer (enfin) au haut niveau

Confirmer en France

Pour Jordan Ayew, on n’attendait pas grand chose. Pas assez efficace et décisif avec l’OM, il part six mois en prêt à Sochaux. Puis, finalement, l’attaquant rejoint le FC Lorient contre un chèque de 4 millions d’euros. Et là, ça a été une énorme réussite. Le nouveau numéro 9 merlu s’éclate, et brille par ses dribbles et ses buts. Jordan prend le statut d’attaquant confirmé de Ligue 1. Par ailleurs, on se souvient de son match phénoménal face à l’OM qu’il remporte sur le score de 5 à 3 au Vélodrome. Le jeune cadet fait trembler les filets par deux fois et a notamment délivré une passe décisive. Finalement, ses 12 buts en championnat ont convaincu les clubs anglais. C’est Aston Villa qui rafle la mise pour une somme d’environ 12 millions. Un record pour Lorient à l’époque, à égalité avec la vente de Vincent Aboubakar.

Des débuts anglais mitigés…

Après une entrée en matière compliquée, avec des performances plus que décevantes, il gagne la confiance du coach. Jordan Ayew devient titulaire à partir de janvier et porte son total à sept réalisations. Pourtant, les Lions finissent relégués de Premier League. Le Ghanéen prend la décision de rester à Aston Villa en Championship. Cependant, en deuxième division, Ayew a des difficultés. Il marque peu, court peu, ne montre que très peu d’envie. Le Marseillais quitte finalement Aston Villa après 6 mois seulement de Championship et rejoint son frère André, à Swansea. Il retrouve donc la Premier League. Là-bas, le cadet a des difficultés, sa nonchalance ne passe pas. La deuxième saison, ça va un peu mieux. L’ancien marseillais retrouve des sensations, mais malheureusement, Swansea descend en Championship à son tour. Et Jordan change à nouveau d’écurie. Il choisit Londres et le club de Crystal Palace comme nouveau point de chute.

Enfin lancé ?

Tout d’abord en prêt chez les Eagles, Jordan Ayew débarque avec la réelle envie d’enfin s’imposer dans un club de Premier League. C’est Roy Hodgson qui fait le forcing chez ses dirigeants pour récupérer le natif de Marseille. Il a pleinement confiance en ses capacités, mais sait néanmoins qu’il aura besoin de temps pour s’adapter. Après une saison, l’option d’achat est levée et Jordan devient rapidement un homme fort de Crystal. Il travaille dur à l’entraînement et devient décisif face aux rugueuses défenses de Premier League. Hodgson l’intègre totalement dans son onze. Des joueurs confirmés tels que Christian Benteke ou Connor Wickham sont laissés sur le banc. Ainsi, Jordan marque notamment face à de grosses écuries comme Manchester United ou Arsenal. Il devient apprécié par les fans ! Et sa superbe saison est finalement récompensée : il est nommé joueur de la saison par les supporters et par les joueurs !

Dans son discours de remerciement, il n’hésite pas à rendre hommage à Pape Diouf, décédé en mars dernier

Finalement, les deux frères ont globalement réussi leur saison. Si un départ d’André ne fait plus aucun doute, Jordan aura le choix. Il part vraiment de loin, surtout quand on sait les difficultés qu’il a eu pour s’imposer. Mais maintenant, que faire ? Intégrer un club plus huppé en Angleterre, dans une équipe qui cherchera à disputer l’Europe. Ou sinon rester s’éclater là où il a pleinement la confiance des fans et du club. Et vous, que feriez-vous ?

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go