Les Marseillaises coulent #FCF91OM

Ce samedi après-midi, les Olympiennes se déplaçaient chez le FC Fleury, dans le cadre de la 8ème journée de championnat féminin. L’occasion de se reprendre après le 5-0 pris en pleine face, face au PSG, la semaine dernière ? Et bien apparemment non, puisqu’elles se sont inclinées 4 à 1.
Retour sur une rencontre encore compliquée pour l’OM.

Une première période peu intense

Les féminines de l’OM sont en manque de qualité offensive. Elles se doivent de trouver par tous les moyens, le chemin des filets. En effet, trop peu de buts ont été marqués durant les dernières journées de championnat : au total, sept en huit journées. Faute aux difficultés de garder la balle et de s’appliquer sur les passes.

C’est donc une première mi-temps sans trop d’occasion à se mettre sous la dent. Mais c’est sans compter un but de Mickaëlla Cardia, dans le temps additionnel. Scénario parfait pour les Phocéennes qui rentrent au vestiaire, en menant au score.

Un naufrage dure 30 minutes

Cependant, l’ascendant psychologique n’a pas été gagné par l’OM. C’est le FC Fleury qui va être poussé par une remotivation. L’égalisation est amenée par Stine Larsen, à la 46ème minute. Chacune des deux équipes a su avoir son scénario parfait.

Cependant, les joueuses de Fleury ne s’arrêtent pas là. Malgré une grosse occasion de l’OM dans la foulée, c’est bien l’adversaire qui va enfoncer le clou et prendre l’avantage. Dix minutes plus tard, doublé de Larsen, 2-1.
Les Olympiennes de Christophe Parra n’ont pas le temps de se reprendre qu’elles encaissent un nouveau but. Gadéa, ancienne Marseillaise, marque à la 62ème et permet à son équipe de briser tout espoir pour l’OM, 3-1.

Et comme si cela ne suffisait pas, un pénalty est sifflé dans la surface de Blandine Joly. Corboz marque et participe à la fête, 4-1.

Quatre nouveaux buts sont encaissés, face à une équipe pourtant pas si monstrueuse. Au classement, les Olympiennes coulent et s’enfoncent. Avec la victoire de Dijon, elles passent 11ème et se mettent dans le rouge.
Malheureusement, la prochaine rencontre les opposera à Montpellier, qui est sur le podium actuellement. Encore une désillusion ? Rendez-vous le 16 novembre, après la trêve internationale, pour le savoir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.